Brigitte Hamann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamann.
Brigitte Hamann en 2012.

Brigitte Hamann, née Brigitte Deitert le 1940 à Essen (Allemagne) et morte le à Vienne (Autriche)[1], est une écrivain et historienne autrichienne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Brigitte Hamann a consacré plusieurs ouvrages aux Habsbourg, ainsi qu'à la jeunesse viennoise d'Adolf Hitler. Elle vivait à Vienne (Autriche).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Rudolf, Kronprinz und Rebell, Vienne, 1978.
  • Elisabeth, Kaiserin wider Willen, Vienne, 1981.
  • Mit Kaiser Max in Mexiko, Vienne, 1983.
  • Kaiserin Elisabeth. Das poetische Tagebuch, Vienne, 1984.
  • Bertha von Suttner. Ein Leben für den Frieden, Munich, 1986.
  • Die Habsburger. Ein biographisches Lexikon, Munich, 1988.
  • Nichts als Musik im Kopf. Das Leben von Wolfgang Amadeus Mozart, Vienne, 1990 (livre pour enfant).
  • Elisabeth. Bilder einer Kaiserin, Vienne, 1995.
  • Meine liebe, gute Freundin! Die Briefe Kaiser Franz Josephs an Katharina Schratt, Munich, 1992.
  • Hitlers Wien. Lehrjahre eines Diktators, Munich, 1996.
    Traduit en français sous le titre La Vienne d'Hitler. Les années d'apprentissage. Traduit de l'allemand par Jean-Marie Argelès, Éditions des Syrtes, Genève, 2001)
  • Kronprinz Rudolf: Majestät, ich warne Sie…, Munich, 2002.
  • Winifred Wagner oder Hitlers Bayreuth, Munich, 2002.
  • Der erste Weltkrieg. Wahrheit und Lüge in Bildern und Texten, Munich, 2004.
  • Ein Herz und viele Kronen. Das Leben der Kaiserin Maria Theresia. Illustriert von Rolf Rettich, Vienne, 2004 (livre pour enfant)
  • Die Familie Wagner, 2005.
  • Kronprinz Rudolf. Ein Leben, Vienne, 2005.
  • Mozart. Sein Leben und seine Zeit, Vienne, 2006.
  • Hitlers Edeljude. Das Leben des Armenarztes Eduard Bloch, Munich, 2008.
  • (de) Brigitte Hamann, Hitlers Wien : Lehrjahre eines Diktators (monographie), Munich, Piper, , 2e éd. (1re éd. 1998), 651 p. (ISBN 978-3-492-22653-0)


Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Prix Heinrich Drimmel
  • 1982 : Premio Comisso
  • 1986 : Prix de Donauland
  • 1995 : Prix Wildgans
  • 1998 : Prix Kreisky
  • 1998 : Prix littéraire Bad Wurzacher
  • 2006 : Médaille d'argent de la ville de Vienne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Historikerin Brigitte Hamann gestorben », sur derstandard.at, 4 octobre 2016
  2. Brigitte Hamann 2010, p. II

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]