Brigid Balfour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brigid Balfour
Description de l'image Brigid M. Balfour (1914-1994) - Restoration.jpg.
Nom de naissance Brigid Mary Balfour
Naissance
Londres (Royaume-Uni)
Décès
Hertfordshire (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Institutions Institut National pour la Recherche Médicale (en)

Brigid Mary Balfour, née le à Londres (Royaume-Uni) et morte le à Hertfordshire, est une scientifique britannique, qui a étudié la morphologie cellulaire et l’ultrastructure en relation avec la fonction immunitaire. Elle fit avancer l'étude des cellules dendritiques, réalisant qu'elles sont dérivées des cellules de Langerhans et qu’elles jouent un rôle important dans l’initiation des réactions immunitaires[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Brigid Balfour est née en 1914 à St George's Hanover Square à Londres, d’Hylda Neige Paget et Archibald Edward Balfour[2]. Son grand-père maternel était Sir Richard Horner Paget (en), un politicien et baronnet britannique.

En 1937, Balfour a co-réalisé Vitamins avec Geoffrey Innes, un documentaire sur la découverte de l’importance des vitamines sur la santé générale et les résultats de leur déficience[3].

Balfour a commencé sa carrière à l'Institut National pour la Recherche Médicale (en) (NIMR) en travaillant dans le domaine de la nutrition, dans le département des normes biologiques, en 1945. En 1957, elle est devenue membre du département nouvellement formé d’immunologie, travaillant pour John Humphrey, aux côtés de Brigitte Askonas et Walter Brocklehurst. Elle a quitté l’institut en 1978[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Dale E. McFarlin et Brigid Balfour, « Contact Sensitivity in the Pig », Advances in Experimental Medicine and Biology, vol. 29,‎ , p. 539–544
  • (en) Brigid Balfour, Jacqueline A. O'Brien, M. Perera, J. Clarke, Tatjana Sumerska et Stella C. Knight, « The Effect of Veiled Cells on Lymphocyte Function », Advances in Experimental Medicine and Biology, vol. 149,‎ , p. 447–454

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1937 : Vitamins (co-réalisé avec Geoffrey Innes)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Sixty years of Immunology at NIMR », sur NIMR, MRC (consulté le 25 juillet 2013)
  2. (en) « Index entry », sur FreeBMD, ONS (consulté le 25 juillet 2013)
  3. (en) « Vitamins (1937) », sur bfi.org.uk (consulté le 17 septembre 2018)
  4. (en) « Women in Science » (version du 20 mars 2008 sur l'Internet Archive)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]