Brigade de Marine « San Marco »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brigata Marina « San Marco »
Image illustrative de l’article Brigade de Marine « San Marco »

Création
Dissolution Encore active
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Allégeance Italie
Branche Marine militaire
Type Infanterie de marine
Effectif 3 800
Devise PER MARE, PER TERRAM
Marche Pace armata (V. Musso)

La Brigade de Marine « San Marco » (italien : Brigata Marina « San Marco ») est une formation amphibie de la marine italienne créée le , lors de la réorganisation de la Force de débarquement de la marine. Son commandement est situé à Brindisi[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une force de débarquement conjointe italo-espagnole (SILF - espagnol italien Landing Force) a été créée le 23 novembre 1996, afin d'intervenir dans les théâtres de combats internationaux au nom de l'OTAN.

Le SILF a été structuré sous la forme d'une brigade amphibie, composée de deux unités de manœuvre, dont le régiment «San Marco» , de l'infanterie de marine, artillerie, armes de défense antichars et anti aérienne, véhicules de reconnaissance et de démolition, ingénieurs, hélicoptères et support aérien, IFV et d'attaque.

Le 1er octobre 1999, la Force de débarquement de la marine a été créée, sous le commandement d'un contre-amiral, stationnée à la Base navale de Brindisi et formée en deux régiments : le régiment de « San Marco  » et le régiment « Carlotto », tous deux commandés par un capitaine et le groupe de barges de débarquement, commandé par un commandant.

La Force de débarquement a été renommée de 1er mars 2013 en Brigade de marine San Marco" , basée à Brindisi, mais composée de trois régiments, pour un total d'environ 3 800 marins. Il est commandé par un amiral qui relève directement du commandant en chef de la Marine italienne (CINCNAV).

Organisation[modifier | modifier le code]

  • 1er régiment San Marco
  • 2e régiment San Marco
  • 3e régiment San Marco
  • Gruppo mezzi da sbarco (bateaux de débarquement)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Luigi Fulvi, Le fanterie di marina italiane, Rome, 1998, Ufficio Storico Marina Militare
  • (it)Daniele Amicarella, Quelli della San Marco, Mursia, 2005.
  • (it)Fabio Sorini, Dai fanti da mar alla forza di proiezione dal mare, 2008, Chiaramonte

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]