Brice Roger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brice Roger
Image illustrative de l’article Brice Roger
Contexte général
Sport ski alpin
Période active 2005-
Biographie
Nom dans la langue maternelle Brice Roger
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Bourg-Saint-Maurice
Taille 1,81 m (5 11)
Poids de forme 90 kg (198 lb)
Club La Plagne
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Coupe du monde (épreuves) 0 0 2

Brice Roger, né le à Bourg-Saint-Maurice, est un skieur alpin français. Il compte deux podiums en Coupe du monde en super-G, à trois ans d'écart.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brice Roger, membre du club de La Plagne fait ses débuts dans les courses FIS en 2005, puis la Coupe d'Europe en 2008. Chez les jeunes, il remporte une médaille de bronze au Festival olympique de la jeunesse européenne en 2007 à Jaca en slalom, puis participe aux Championnats du monde junior en 2008 et 2010, obtenant une treizième place en super G en tant que meilleur résultat en 2010.

Brice Roger apparaît en Coupe du monde en janvier 2011 à la descente de Chamonix et marque son premier point (30e) à la descente de Bormio. En décembre 2012, il est déjà auteur d'un top dix à Val Gardena (dixième de la descente), puis gagne une manche de la Coupe d'Europe à Wengen (descente). Sélectionné pour les Jeux olympiques d'hiver 2014, à Sotchi, il chute à l'entraînement de descente et doit renoncer à la compétition du fait d'une rupture des ligaments croisés.

Il renoue avec le top dix en Coupe du monde en 2015, montant même sur son premier podium au super G des Finales à Méribel, à seulement huit centièmes du Canadien Dustin Cook, vainqueur et un centième devant le quatrième Marcel Hirscher. Il explique sa réussite grâce à plus de relachement par rapport à sa discipline forte la discipline forte, la descente, où il en « fait trop » parfois[1].

Le deuxième est obtenu à Kvitfjell le 11 mars 2018, en s'élançant du haut de l'Olympiabakken avec le dossard n°49, alors que son meilleur résultat dans la discipline était 27e cet hiver[2]. Il compte deux autres top dix cet hiver, dont une septième place à la descente de Kitzbühel et établit alors son meilleur classement général en Coupe du monde : 38e.

Il fait partie de la sélection pour les Jeux olympiques d'hiver de 2018, à Pyeongchang, où il est huitième de la descente et dix-neuvième du super G.

Aux Championnats du monde 2019, il signe son meilleur résultat dans les championnats majeurs, finissant septième du super G, place qu'il occupe au super G de Kitzbühel cet hiver.

Lors de la saison 2020-2021, son meilleur résultat est quinzième à Val d'Isère, mais il se blesse au genou après une lourde chute à la descente de Garmisch et doit déclarer forfait pour les Mondiaux[3]. En préparation de la saison suivante, le skieur se rompt de nouveau le ligament croisé antérieur et doit abandonner les espoirs de participer à la saison de Coupe du monde à venir et les Jeux olympiques[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G
JO 2018
Pyeongchang
8e 19e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Brice Roger a participé à quatre éditions des Championnats du monde, en 2013 à Schladming, en 2015 à Beaver Creek, en 2017 à Saint-Moritz et 2019 à Åre. Son meilleur résultat est une septième place en super G aux Mondiaux 2019[5].

Épreuve / Édition Schladming 2013 Vail - Beaver Creek 2015 Saint-Moritz 2017 Åre 2019
Descente 15e - 10e 19e
Super G - 12e 18e 7e
Combiné Abandon - - -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 38e en 2018.
  • 2 podiums (en super G).

Classements par épreuve en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2012 118e 12 51e 1 - - - - - - 35e 11
2013 76e 77 30e 69 - - - - - - 25e 8
2014 76e 68 34e 48 35e 20 - - - - - -
2015 49e 156 45e 24 15e 132 - - - - - -
2016 118e 22 46e 12 50e 10 - - - - - -
2017 93e 56 33e 40 38e 16 - - - - - -
2018 38e 211 15e 147 21e 64 - - - - - -
2019 56e 130 31e 40 17e 90 - - - - - -
2020 101e 50 37e 36 44e 14 - - - - - -
2021 81e 74 37e 27 30e 47 - - - - - -

Performances générales[modifier | modifier le code]

Brice Roger a pris 81 départs en Coupe du monde, la plupart en descente. Il compte deux podiums, obtenus à Méribel en 2015 et à Kvitfjell en 2018[6].

Résultat Descente Super G Slalom géant Combiné Slalom Total
1re place - - - - - 0
2e place - - - - - 0
3e place - 2 - - 2
Top 10 5 3 - - - 8
Top 30 26 12 - 2 - 40
Classé 42 18 - 2 - 62
Départs 46 27 0 7 1 81

Mis à jour le 11 mars 2018.

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Brice Roger a participé à deux éditions des Championnats du monde juniors. Son meilleur résultat est une 13e place dans le super G disputé sur la piste de Megève en 2010[7].

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Mondiaux 2008
Formigal
Abandon - - - -
Mondiaux 2010
Megève/Les Houches/Chamonix
21e 13e Abandon Abandon -

Festival olympique de la jeunesse européenne[modifier | modifier le code]

  • Jaca 2007 :
    • Médaille de bronze Médaille de bronze au slalom.

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 2 podiums, dont 1 victoire (en descente).

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Élite[modifier | modifier le code]

Brice Roger a remporté la médaille d'argent lors des Championnats de France de descente en 2013[8].

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Super combiné
Championnats 2006
Val-d'Isère
77e
Championnats 2007
Val-d'Isère/Val Cenis/Les Arcs
29e Abandon Abandon Abandon 19e
Championnats 2010
Les Menuires
24e 5e 21e Abandon 17e
Championnats 2011
Tignes/Le Mont-Dore
9e Abandon Abandon Abandon 6e
Championnats 2013
Peyragudes
Médaille d'argent Abandon
Championnats 2015
Tignes
Médaille de bronze 17e
Championnats 2017
Megève
Médaille d'or

Jeunes[modifier | modifier le code]

2 titres de champion de France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]