Brice (enseigne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brice
logo de Brice (enseigne)

Création 31 Juillet 1978
Dates clés 2003 Rachat par l'AFM
Disparition 2 août 2019 : fusion
Fondateurs Dominique Marcadé
Forme juridique Société par actions simplifiée[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Vous êtes mieux en vrai !
Siège social Roubaix
Drapeau de la France France
Direction Jean Christophe Garbino
Actionnaires Drapeau de la France Famille Mulliez
Activité Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé
Produits Prêt-à-porter masculin
Société mère Fashion Cube
Sociétés sœurs Bizzbee, Jules
Filiales 220 boutiques en France, DOM-TOM, Algérie, Belgique, Maroc et Pologne
Effectif 1009 en 2016

9785 en 2017

SIREN 312560584[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.brice.fr

Chiffre d'affaires 136 472 200 € en 2016

133 467 100 € en 2017

Résultat net -4 576 200 € en 2016 (perte)

-12 159 000 € en 2017 (perte)

Brice est, depuis août 2019 une marque de l'entreprise française de prêt-à-porter Jules, filiale du groupe roubaisien Fashion Cube.

Historique[modifier | modifier le code]

L'enseigne Brice est créée en 1985 par Dominique Marcadé dans la ville du Mans. Ce dernier, désireux de rendre le costume accessible à tous, se lance avec son frère dans l'aventure du prêt-à-porter masculin grande distribution. Grâce à ses costumes entrée de gamme et des emplacements de premier choix dans les centres commerciaux, l'enseigne rencontre un véritable succès et se développe rapidement.

En 1998, Brice s'implante pour la première fois à l'international en s'installant en Belgique et en Pologne.

En 2003, la chaîne est reprise par l'Association Familiale Mulliez (AFM).

Brice rejoint en 2009 l'entreprise Happychic[3] qui réunit les enseignes Jules, Bizzbee et Brice.

En 2010, les équipes du siège de Brice quittent le Mans et intègrent les équipes de Happychic[3]. Seul l'entrepôt reste au Mans.

En 2015, l'enseigne fête ses 30 ans et profite de son anniversaire pour se moquer des canons de la mode qu’imposent ses concurrents[4], avec un nouveau slogan : « Vous êtes mieux en vrai »[5].

En 2016, la marque propose sur sa chaîne Youtube des vidéos de conseils vestimentaires à travers une série baptisée « Un coach pas comme les autres »[6]. D'une durée de deux minutes environ, chaque conseil adopte un ton humoristique, aidé par la voix française de Bruce Willis, Patrick Poivey.

En 2017, la marque s'offre une égérie mode en la personne de Lannick Gautry[7]. Son visage et sa silhouette apparaissent dans les campagnes de la marque.

En juillet 2018, le groupe Happychic annonce un plan social concernant 466 employés et fermeture de 88 magasins sur trois ans et un regroupement des enseignes Jules et Brice. La fermeture du site logistique implanté historiquement au Mans a lieu en avril 2019[8].

Le , Brice Happy Chic Production International, Happy Chic Services et Brice sont fusionnées avec Jules[9].

Implantations[modifier | modifier le code]

Boutique Brice de Plaisir (Yvelines)

En 2018, l'enseigne Brice compte 207 magasins et est implantée dans 4 pays[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. a et b « Bizzbee, Brice et Jules regroupés dans Happychic », LSA, 10 septembre 2009. Consulté le 1er juin 2012.
  4. « Roubaix: la mode «chic» de Brice donne du style aux hommes depuis 30 ans », sur La Voix du Nord (consulté le )
  5. « 5 influenceurs incarnent "l'homme Brice" ! », sur Il était une pub (consulté le )
  6. « Brice donne des conseils vestimentaires aux hommes sur internet », sur leparisien.fr (consulté le )
  7. Virginie Rousset, « Lannick Gautry : l'acteur joue les mannequins pour la marque de mode Brice », Gala.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Plan social chez Jules et Brice: pour Pénicaud, «on ne peut pas garder la bougie quand l'électricité arrive» », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Annonce légale du 2 août 2019 parue dans Terres et Territoires.
  10. « L'histoire de Brice », sur www.brice.fr (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]