Brian Wayne Transeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BT.
BT
Description de cette image, également commentée ci-après

Brian Transeau au Ultra Music Festival 2008

Informations générales
Genre musical musique de film, trance, breakbeat, electronica, pop
Instruments ordinateur, piano, synthétiseur, basse, guitare, batterie
Labels Reprise Records, Perfecto Records, Nettwerk, Black Hole Recordings
Site officiel http://www.btmusic.com

Brian Wayne Transeau (né le 4 octobre 1970 à Rockville, Maryland) est un musicien électronique, DJ, chanteur, compositeur de musique de film, plus connu sous son nom de scène, BT.

Autres pseudonymes  : Elastic Reality, Kaistar, Libra, Prana, Dharma, GTB, Elastic Chakra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brian Transeau étudie au Conservatoire de musique de Washington, puis entre au Berklee College of Music dès l'âge de 15 ans. Après avoir tenté sans succès de signer chez Sony comme chanteur et auteur-compositeur, il se lance dans la musique électronique grâce à sa rencontre avec le duo Deep Dish[1]. Ses premiers maxis, dans un style deep house, sortent dès 1993 sur le label Deep Dish Records dont il est l'un des fondateurs, et sont remixés notamment par Deep Dish et Carl Craig.

Sous le nom de BT, il publie la même année son premier single Embracing The Future chez Musicnow Records, basé à Washington. S'en suivra sa signature chez Perfecto Records, et la sortie de son premier album Ima en 1995, album de référence des genres trance et progressive house[2]. L'album contient un mix de 40 minutes par Sasha, et le titre Nocturnal Transmission est repris dans le film Fast and Furious, pour lequel BT a aussi composé des morceaux exclusifs.

BT s'est fait particulièrement connaître comme producteur de trance grâce à plusieurs titres à succès comme Blue Skies (1996), qui atteint la première place du classement Hot Dance Club Songs aux Etats-Unis, ou encore Loving You More, Flaming June, Anomaly (Calling Your Name)... Il a collaboré avec les chanteuses Tori Amos, Jan Johnston et Kirsty Hawkshaw.

Sur son deuxième album ESCM (1997), BT commence à expérimenter, parallèlement à la trance, avec le drum and bass et le rock ; puis sur Movement In Still Life (1999), avec le breakbeat, le hip-hop ou la pop. ESCM est aussi le premier album sur lequel BT chante. Il collabore avec des musiciens de Guns N' Roses et de NSYNC, et participe à la production de l'album Celebrity de ces derniers en 2001.

En 2006, il sort This Binary Universe, un album audiovisuel dans un style différent des précédents, entre ambient, electronica et glitch. L'album est dédié à sa fille, et a été mixé et composé spécialement pour un son DTS 5.1.

En 2011, l'album These Hopeful Machines est nommé aux Grammy Awards. Il signe chez Armada Music en 2012[3] ; l'album qui s'en suit, A Song Across Wires, le voit se rapprocher du dubstep. De même, sa compilation mixée Laptop Symphony, en 2012, contient plus de morceaux electro house ou dubstep que trance.

En 2014, il lance un crowdfunding pour réaliser Electronic Opus, un concert et un album de reprises orchestrales de ses plus grands succès[4].

BT est membre du duo All Hail The Silence avec le chanteur britannique Christian Burns ; leur musique rend hommage à la synthpop des années 80 et 90. Le premier EP est sorti en septembre 2016[5].

BT a également composé plusieurs bandes originales de films, et développé des programmes de production audio (BreakTweaker). Il est le pionnier de technologies comme le Stutter Edit : sa chanson Somnambulist est ainsi incluse dans le Guinness book de 2003 pour le plus grand nombre de vocal edits (modifications vocales) réalisées avec cette technique[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

DJ Mix[modifier | modifier le code]

  • 1998 : David Morales, Dave Seaman & BT : Renaissance Worldwide: Singapore (Renaissance)
  • 2012 : Laptop Symphony (Black Hole Recordings)
  • 2015 : Richard Durand & BT : In Search Of Sunrise 13.5: Amsterdam (Songbird)

Singles et EP sous le nom de BT[modifier | modifier le code]

Remix[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

OST featuring (les morceaux de BT dans ...)[modifier | modifier le code]

Musique de jeux vidéo (complete score)[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Die Hard Trilogy 2: Viva Las Vegas
  • 2002 : Wreckless: The Yakuza Missions
  • 2004 : Tiger Woods PGA Tour 2005 (B.O. sorti en CD)

Musique de jeux vidéo (OST)[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Frequency, - "Smartbomb"
  • 2001 : SSX Tricky, - "Hip Hop Phenonmenon", "Smartbomb (Plump's Vocal Mix)"
  • 2001 : Gran Turismo 3 : A-Spec, - "Madskillz-Mic Chekka"
  • 2001 : Fifa 2002, - "Never gonna come back down (Hybrids Echoplex Dub Mix)"
  • 2002 : WipEout Fusion, "Smartbomb (Plump DJs Remix)"
  • 2002 : ATV Offroad Fury 2, "The revolution"
  • 2003 : Need for Speed : Underground, "Kimosabe"
  • 2003 : Amplitude, -"Kimosabe"
  • 2003 : XGRA: Extreme-G Racing Association, - "Madskillz-Mic Chekka"
  • 2004 : Dance Dance Revolution Extreme, -"Somnambulist (Simply Being Loved)"
  • 2005 : Need for Speed : Most Wanted, "Tao of the Machine (Scott Humprhey's Remix)"
  • 2005 : Burnout : Revenge, -"Break on Through (To the Other Side) (Remix)" (BT vs. The Doors)
  • 2005 : Tiger Woods PGA Tour 2005

Disques de samples[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Breakz from the Nu Skool
  • 2002 : Twisted Textures
  • 2005 : 300 Years Later (BT et Nick Phoenix)

Classements du DJ Magazine[modifier | modifier le code]

  • 2000 DJ Mag Top 100 DJ : #70 (Nouvelle entrée)
  • 2001 DJ Mag Top 100 DJ : #76 (-6)
  • 2002 DJ Mag Top 100 DJ : Non-classé
  • 2003 DJ Mag Top 100 DJ : #83 (Re-entrée)
  • 2004 DJ Mag Top 100 DJ : #92 (-9)[7]
  • 2005 DJ Mag Top 100 DJ : #82 (+10)[8]
  • 2006 DJ Mag Top 100 DJ : #73 (+9)[9]
  • 2007 DJ Mag Top 100 DJ : #73 (Même position)[10]
  • 2008 DJ Mag Top 100 DJ : Non-Classé
  • 2009 DJ Mag Top 100 DJ : Non-Classé
  • 2010 DJ Mag Top 100 DJ : #79 (Re-entrée)[11]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Berklee Today | Berklee College of Music », sur www.berklee.edu (consulté le 27 mars 2017)
  2. (en) « Ima (BT album) », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Armada Music signs new BT album | Armada Music - Home to the music you love », sur Armada Music - Home to the music you love (consulté le 28 mars 2017)
  4. « Video Games Live creator teams with trance musician BT for new symphonic concert », sur Polygon, (consulté le 3 avril 2017)
  5. (en) « All Hail the Silence », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Somnambulist (Simply Being Loved) », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  7. [1]
  8. [2]
  9. [3]
  10. [4]
  11. [5]