Brian O'Doherty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Brian O'Doherty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Headstone (2008), Dublin, July 2011 (02).JPG
Vue de la sépulture.

Brian O'Doherty, né en 1928 à Ballaghaderreen (Irlande), est un critique d'art, un artiste et un écrivain irlandais, vivant aux États-Unis depuis les années 1950. De 1972 à 2008, il a travaillé sous le pseudonyme de Patrick Ireland, afin de dénoncer la présence militaire britannique en Irlande du Nord[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit à Dublin, où il étudie en médecine à l'University College, tout en commençant peindre. Après des études post-doctorales à l'université de Cambridge, puis à l'école de Santé publique de l'université Harvard, il abandonne la recherche médicale pour se consacrer aux arts visuels, devenant critique d'art pour une télévision de Boston (1957).

Critique d'art[modifier | modifier le code]

Il collabore ensuite avec plusieurs publications de renom, comme le New York Times, Aspen ou Art in America, et la télévision NBC. Il est aussi un membre important du National Endowment for the Arts pendant de nombreuses années.

Écrivain[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'art et de plusieurs romans, dont The Strange Case of Mademoiselle P. (1992) et The Deposition of Father McGreevey (1999), qui lui vaut le Booker Prize en 2000.

Artiste[modifier | modifier le code]

Pionnier de l'art conceptuel, il a présenté son travail dans plus de 40 expositions solo dans le monde, notamment au Fogg Art Museum de Cambridge, au Brooklyn Museum, au National Museum of American Art de Washington, etc. Le Centre Pompidou, le Museum of Modern Art de New York et le Metropolitan Museum of Art, entre autres, possèdent ses œuvres[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) «Irish Artist to "Bury" Alter Ego», Blouin Art Info,
  2. (en) «Patrick Ireland/Brian O'Doherty», Long Island University