Brian Baloyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brian Baloyi
Image illustrative de l’article Brian Baloyi
Baloyi saluant Wesley Sneijder à la Coupe du monde de 2010, en Afrique du Sud.
Biographie
Nom Brian Bafana Baloyi
Nationalité Drapeau : Afrique du Sud Sud-Africaine
Naissance (44 ans)
Lieu Alexandra, Afrique du Sud
Taille 1,89 m (6 2)
Période pro. 1993-2010
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1993-2004 Drapeau : Afrique du Sud Kaizer Chiefs338 (0)
2004-2010 Drapeau : Afrique du Sud Mamelodi Sundowns75 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997-2009 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud 24 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Brian Bayoli, né le à Alexandra, est un ancien joueur de football sud-africain, évoluant au poste de gardien de but.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir évolué en jeunes dans les rangs d'Alexandra United, de Longhorn FC et de Balfour Park, Bayoli fait ses débuts en tant que professionnel en 1993 dans les cages du Kaizer Chiefs Football Club, le plus grand club du championnat sud-africain. Il reste dix ans à Johannesbourg (disputant 338 matches) avant d'annoncer en 2004 son départ pour le club rival de Mamelodi Sundowns basé à Pretoria. Spiderman, surnom qu'il se voit décerner aux Kaizer Chiefs ne joue que 75 matches en sept saisons mais il continue d'avoir la confiance des différents sélectionneurs des Bafana bafana qui font régulièrement appel à lui pour faire partie de leur groupe. En 2010, à 38 ans, il annonce sa retraite. Depuis novembre 2010, il est président du club d'Alexandra United au sein duquel il a évolué en équipe de jeunes.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Baloyi connait sa première cape face à la Hollande (0-2) le 7 juin 1997 au cours d'un match amical. Il fait ses débuts dans une compétition internationale contre l'Uruguay le lors de la Coupe des Confédérations 1997 en Arabie saoudite où il ne peut empêcher l'élimination (défaite 4-3) en phase de poule.

Sans être titulaire, (le rôle est alors dévolu au gardien d'Heerenveen, Hans Vonk), il fait partie de l'équipe disputant la phase finale de la Coupe du monde 1998 en France et en 2002. Lors de cette compétition disputée en Corée et au Japon, Baloyi reste sur le banc barré par Andre Arendse qui ne peut pas de nouveau empêché l'élimination des siens en première phase de la compétition. En 2000, il fait partie de la sélection sud-africaine aux JO de Sydney et plus récemment du groupe jouant la Coupe des confédérations 2009 organisée au pays. Il n'est que troisième gardien dans l'esprit du sélectionneur Joel Santana derrière Itumeleng Khune et Rowen Fernandez.

Brian Baloyi fut sélectionné à 24 reprises en équipe nationale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]