Breviceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Breviceratops kozlowskii

Breviceratops
Description de cette image, également commentée ci-après

Dessin d'artiste de la tête de Breviceratops kozlowskii.

Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Marginalisation
Super-famille  Ceratopsia
Famille  Bagaceratopidae

Genre

 Breviceratops
Kurzanov, 1990

Nom binominal

 Breviceratops kozlowskii
Maryanska & Osmólska, 1975

Synonymes

  •  ?Bagaceratops rostdestvenski Maryanska et Osmólska, 1975
  • Protoceratops kozlowskii Maryanska et Osmólska, 1975

Breviceratops est un genre éteint de dinosaures cératopsiens, ayant vécu il y environ 72 Ma[1] durant le Maastrichtien basal (Crétacé supérieur). Il a été découvert dans les sédimenyts de la formation de Barun Goyot située dans le bassin de Nemegt de la province d'Ömnögovĭ au sud de la Mongolie.

L'espèce type et seule espèce est Breviceratops kozlowskii.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom vient de la combinaison du latin brevis, « court ») et du grec ancien « ceratops », « face cornue », pour donner « face cornue courte ».

Description[modifier | modifier le code]

Classification[modifier | modifier le code]

Il est apparenté à Protoceratops. Les fossiles initialement décrits par Maryanska et Osmólska en 1975 et placés dans le genre Protoceratops, ont été déplacés vers le nouveau genre par Kurzanov en 1990. Breviceratops appartient à la super-famille des Ceratopsia, un groupe de dinosaures herbivores avec une sorte de bec de perroquet, qui a prospéré en Amérique du Nord et en Asie durant le Crétacé, qui a pris fin il y a environ 66 millions d'années. Tous les cératopsiens se sont éteints à la fin de cette période.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Breviceratops, comme tous les cératopsiens, était un animal herbivore. Durant le Crétacé, les plantes à fleurs étaient « géographiquement limitées dans le paysage ». Il est donc probable que ce dinosaure se nourrissait des plantes prédominantes de l'époque : fougères, cycas et conifères. Il aurait utilisé son bec pointu de cératopsien pour couper les feuilles ou les aiguilles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gradzinski, Rysard et Jerzykiewicz, Tomasz (1974). Sedimentation of the Barun Goyot formation. Palaeontologica Polonica, 30, 111-146.