Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BP JEPS)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BP JEPS) est un diplôme d'État du ministère de la ville, de la jeunesse et des sports[1],[2] de niveau IV (baccalauréat) enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)[3]. Il atteste l'acquisition d'un diplôme dans l'exercice d'une activité professionnelle en responsabilité à finalité éducative ou sociale, dans les domaines des activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles[4]. Créé en 2001 en France, dans le domaine sportif, et de l'éducation populaire (animation socioculturelle), il remplace le brevet d'État d'éducateur sportif et le brevet d'État d'animateur technicien de l'éducation populaire. Les prérogatives des anciens diplômes remplacés par les nouveaux BP sont valables à vie. Avant l'entrée en formation professionnelle, les casiers judiciaires B2, B3 et le FIJAIS sont vérifiés par les services de l'État.

Diplôme d'Etat du BPJEPS Loisirs Tous Publics (LTP).jpg

Le diplôme permet à son titulaire d'exercer une profession en autonomie complète et réglementée d'éducateur sportif ou d'animateur socioculturel [5],[6], telle que :

  • Enseigner, initier en autonomie pédagogique une pratique sportive et entraîner jusqu’au premier niveau de compétition (BP JEPS : spécialités sportives) ;
  • Directeur permanent en accueil collectif de mineurs[7], animateur socioculturel et socio-éducatif généraliste (BP JEPS spécialité/mention : Loisirs Tous Publics -LTP-) ;
  • Animer en autonomie pédagogique dans le champ de l'intervention sociale et encadrer tout public (BP JEPS animation sociale). Diplôme co-délivré par le ministère de la jeunesse et des sports et des affaires sanitaires et sociales ;
  • Toutes les spécialités du BAPAAT (niveau V : CAP-BEP), du BP JEPS et du CQP animateur périscolaire permettent d'animer de façon permanente en ACM.

Le titulaire du diplôme du BP JEPS peut se présenter au concours de la fonction publique territoriale (éducateur sportif ETAPS ou animateur territorial) ou de la fonction publique hospitalière en catégorie B, selon la spécialité et mention du diplôme obtenu.

Chaque diplôme (spécialité et mention) du BP JEPS est créé par un arrêté ministériel et publié au Journal Officiel de la République Française (JORF) ainsi que sur le site de Légifrance[8], il est également inscrit au RNCP. Pour chaque spécialité/mention du diplôme, figure un référentiel professionnel, de certification et d'épreuves certificatives, disponible sur le site du ministère de la jeunesse et des sports[9]. Certains BP JEPS, sont délivrés par deux ministères de tutelle ex: ministère des affaires sanitaires et sociales, ministère de l'agriculture, etc.

Spécialités et métiers[modifier | modifier le code]

Les spécialités et mentions du sport du BP JEPS[modifier | modifier le code]

Domaine du sport[modifier | modifier le code]


Les spécialités et mentions de l'animation socioculturelle du BP JEPS[modifier | modifier le code]

Domaine de la jeunesse et de l'éducation populaire[modifier | modifier le code]

Dans le domaine de l'animation socioculturelle, le BPJEPS a aussi remplacé le BEATEP

Certificats professionnel complémentaires[modifier | modifier le code]

Le diplôme d'État du BP JEPS peut être complété par des qualifications supplémentaires, unités capitalisables complémentaires (UCC) et certificats de spécialisation (CS) — qui sont des regroupements de plusieurs UCC[13]. Les UCC, les certificats de spécialisation et les certificats complémentaires (2016) du BP JEPS ne sont pas enregistrés et reconnus au RNCP.

En 2016, les UCC et les CS deviennent des certificats complémentaires, cette évolution permettra d'avoir une meilleur lisibilité des diplômes complémentaires des différentes filières. Cette formation, basée sur le principe de l'alternance (cours et employeur), permet aux diplômés d'élargir leurs compétences professionnelles dans le domaine du sport ou de l'animation socioculturelle. Par exemple : activité d'escalade ; sauvetage et sécurité en milieu aquatique ; tir sportif ; tir à l'arc ; animation et maintien de l'autonomie de la personne ; animation et insertion sociale ; direction d'un accueil collectif de mineurs (ACM)etc.

Formation et épreuves du diplôme[modifier | modifier le code]

L’accès à la formation est soumis aux exigences préalables selon la mention du BP choisi : condition de diplôme et expériences. En deuxième temps, des épreuves de sélection sont organisées par les organismes de formation : test pratique, épreuves écrites (deux heures en moyenne) et un entretien oral mettant en perspective les motivations du candidat pour la formation et le métier.

Exemple type de la méthodologie de projet en BPJEPS (dossier d'environs 30 pages)
Exemple type de la méthodologie de projet d'animation en BPJEPS (dossier d'environ 20 à 30 pages).

La formation BP JEPS dure en moyenne 18 mois en alternance. Il faut compter à peu près 4 examens à passer sur l'ensemble du cursus. Pour valider ses unités de compétences professionnelles (UC), il faut élaborer des bilans d'environ 20 pages (sans compter les annexes) à soutenir devant un jury. Une épreuve de mise en situation professionnelle (autrement dit le « face à face pédagogique avec son public ») devant un jury fait également partie de l’examen en structure d'alternance.

Un tutorat (tuteur de stage) est mis en place pour aider à gérer l'alternance et offrir un lien entre la formation et l'action pédagogique sur le terrain professionnel. Le tuteur doit pouvoir justifier d'un diplôme de niveau supérieur ou équivalent dans le domaine sportif ou socioculturel concerné. Le tuteur participe également à une évaluation du parcours professionnel du stagiaire.

Cette formation se déroule en alternance, elle comprend 600 heures minimum de cours et 600 à 1200 heures de pratique sur le terrain. L'obtention du diplôme est conditionnée par la validation de la totalité des UC composant le BP. En cas d'échec à un examen (UC), le stagiaire peut repasser son UC non validée (une seule fois). Au deuxième échec, il devra se réinscrire dans une nouvelle formation et suivre l'intégralité des modules (théoriques et pratiques) concernant son unité de compétence manquante, avant de repasser l'examen. Dans ce dernier cas de figure, le candidat dispose d'un délai de 5 ans maximum pour valider l'intégralité des unités de compétences (UC) manquantes afin d'obtenir son diplôme. Passé ce délai, le stagiaire perd définitivement l'intégralité de ces UC.

Une fois l'ensemble des unités de compétences obtenus et à la fin de la formation, un jury régional du ministère se réunit et décide ou non de la délivrance du diplôme ou recaler le stagiaire sur une ou plusieurs étapes.

Evolution des diplômes en 2016[modifier | modifier le code]

A compter du 1er septembre 2016, le BP JEPS évolue, une spécialité " animateur " et une spécialité " éducateur sportif " du Brevet Professionnel de la Jeunesse de l'Éducation populaire et du Sport sont créées et le nombre d'unités capitalisables est réduit de 10 à 4 dont deux sont transversales, quelle que soit la spécialité. À l'instar du DEJEPS et du DESJEPS, cette réforme permet de mieux distinguer les différentes filières professionnelles et de renforcer la lisibilité des référentiels. Les référentiels des nouveaux BP JEPS, sont renforcés en compétences et prérogatives professionnelles (voir l'arrêté de création des diplômes sur le site du ministère)[14],[15].

La quasi-totalité des anciens titulaires du diplôme du BP obtiennent de droit l'équivalence totale des nouveaux BP JEPS[16].

Diplôme du BP JEPS spécialité : Éducateur sportif[modifier | modifier le code]

Présentation et prérogatives / Technicien du sport[modifier | modifier le code]

L'éducateur sportif enseigne et encadre une activité sportive en particulier. Ses tâches sont donc naturellement différentes selon la discipline enseignée.

Qu'il enseigne un sport à ses élèves pour le loisir ou en vue d'une compétition, en cours collectifs ou en cours individuels, l’éducateur sportif exerce essentiellement auprès de publics variés (petite enfance, enfants, adolescents, adultes, troisième âge, handicapés, etc.).

Quel que soit son sport de prédilection, l'éducateur sportif est un passionné. Le métier est soumis à des conditions de diplômes.

Les missions de l'éducateur sportif titulaire du BP JEPS sont multiples :

  • Il exerce en autonomie son activité professionnelle et éducative :
  • il participe ou mène des activités d'encadrement et d'enseignement dans une discipline relevant de sa compétence ;
  • il entraîne jusqu'au premier niveau de compétition son public (interrégional voir national selon l'option choisie) ;
  • il peut encadrer des éducateurs sportif de niveau inférieur : BAPAAT, CQP, des volontaires ou des bénévoles ;
  • il anime ses cours par des exercices à la fois ludiques et formateurs, adaptés au niveau et aux capacités du public auquel il s'adresse, il analyse et corrige les gestes nécessitant plus d'efforts ;
  • qu'ils soient débutants ou confirmés, l'éducateur sportif accompagne de façon régulière les pratiquants dans leur progression ;
  • il est aussi amené à suivre des tâches de gestion financière, administratives et d'organisation de la structure ;
  • selon les mentions choisies, il peut exercer à son compte en tant qu’indépendant ou créer sa structure.

Contenu de la formation d'éducateur sportif[modifier | modifier le code]

  • Module théorique (600 h)
    • Anatomie, bio-mécanique, physiologie
    • Organisation de l'entraînement
    • Technique d'éducation sportive
    • Méthodologie de projet
    • Psychopédagogie, esprit sportif
    • Législation - Réglementation
    • Gestion, promotion, communication des APS

auquel s'ajoutent :

  • Stage de secourisme
  • Module pratique
  • Athlétisme, musculation, fitness
  • Activités sportives diversifiées
  • Module de mise en situation professionnelle
  • Animation d'une activité sportive obligatoire au sein d'un club, d'un office municipal des sports, d'une association sportive ou autres structures sportives. (indispensable pour faire le lien entre cours théoriques et pédagogiques et leur application directe sur le terrain.

Diplôme du BP JEPS spécialité : Animateur[modifier | modifier le code]

Présentation et prérogatives / Technicien de la jeunesse et de l'éducation populaire[modifier | modifier le code]

BEATEP remplacé par le BPJEPS Spécialité animateur socioculturel Option EEDD
BEATEP remplacé par le BPJEPS Spécialité animateur socioculturel Option EEDD
Attestation de diplôme BEATEP.BPJEPS
Attestation de diplôme BEATEP.BPJEPS

Les missions de l'animateur socioculturel et socio-éducatif titulaire du BP JEPS sont multiples :

  • Il exerce en autonomie son activité professionnelle et éducative, culturelle et sociale ;
  • Il conçoit et conduit un projet d'animation et d'initiation sur le long terme en relation avec le projet de la structure, le diagnostic de territoire, les problématiques et besoins du public accueilli. Il peut négocier le financement avec la commune ou un partenaire ;
  • Il accompagne les publics dans la réalisation de leurs projets (création et organisation de séjours avec des adolescents, insertion, création de sites internet, manifestations, accès aux loisirs, expositions, mise en valeur du patrimoine, etc.) ;
  • Il participe au fonctionnement et à la gestion administrative et financière de la structure ;
  • Il peut encadrer tout type de publics, une population de proximité, des publics à besoin particulier et handicapés ;
  • Il organise, anime et encadre la vie quotidienne des différents publics ;
  • Il peut encadrer des animateurs de niveau inférieur : BAPAAT, CQP, des volontaires ou des bénévoles ;
  • Il peut diriger un Accueil collectif de mineurs (ACM) à titre permanent (seul le BP JEPS Loisirs Tous Publics (LTP) intègre ce module de compétences et de certification) ;
  • L'animateur socioculturel peut aussi informer les publics sur les mesures sociales, les diriger vers d'autres organismes en fonction de leur besoin, participer à l'alphabétisation, conseiller les personnes en difficulté… Dans certaines situations conflictuelles, il est parfois amené à jouer un rôle de négociateur entre les individus.

Travaillant parfois avec des publics difficiles ou en grande souffrance, l'animateur doit faire preuve de psychologie et de mesure pour aborder les problèmes et les résoudre progressivement.

Ce métier exige de la pédagogie, de la patience, tout particulièrement quand les publics sont des enfants ou des personnes en situation fragile (personne âgée, handicap…).

Le BP JEPS Loisirs Tous Publics comprend une épreuve sur la direction d'un ACM.

Projet pédagogique rédigé par un directeur diplômé du BPJEPS Loisirs tous publics (LTP) sur un ACM
Projet pédagogique rédigé par un directeur diplômé du BPJEPS Loisirs tous publics (LTP) sur un ACM

La précarité de l'emploi est fréquente (structure ayant beaucoup recours au CDD).

Contenu de la formation d'animateur socioculturel[modifier | modifier le code]

  • Étude des différents courants pédagogiques et des pédagogues ;
  • Psychologie et connaissance du public ;
  • Organisation et encadrement de la vie quotidienne ;
  • Méthodologie de projet ;
  • Technique d'animation ;
  • Éducation populaire ;
  • Sociologie ;
  • Législation, réglementation ;
  • Direction d'un accueil collectif de mineurs (ACM) permanent pour la spécialité du BP JEPS « Loisirs tous publics » (LTP) ;
  • Analyse de la pratique ;
  • Concevoir et conduire un projet d'animation à long terme de niveau BP JEPS (aspect institutionnel, pédagogique, administratif, partenariats éducatifs et financiers, communication interne et externe à la structure...) ;
  • Élaboration de nombreux documents (projets pédagogiques, compte-rendus, bilans qualitatif et quantitatif, bilans d'activité… ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Portail des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale », sur drdjscs.gouv.fr (consulté le 5 novembre 2016)
  2. « Le site du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports », sur sports.gouv.fr (consulté le 5 novembre 2016)
  3. « Répertoire de la commission nationale de la certification professionnelle », sur cncp.gouv.fr (consulté le 5 novembre 2016)
  4. « Code du sport. | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 20 janvier 2017)
  5. Code du sport
  6. Code de l'action sociale et des familles
  7. Arrêté du 9 février 2007
  8. Legifrance, « Accueil | Légifrance, le service public de l'accès au droit - Accueil », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 5 novembre 2016)
  9. « Mention du BPJEPS en 4 UC », sur sports.gouv.fr
  10. « Animation socioculturelle », sur rncp.cncp.gouv.fr
  11. « Animateur à l’éducation à l’environnement vers un développement durable », sur rncp.cncp.gouv.fr
  12. « Animateur social », sur rncp.cncp.gouv.fr
  13. « BPJEPS », sur sports.gouv.fr (consulté le 18 novembre 2016)
  14. « 30. Mentions », sur sports.gouv.fr (consulté le 9 février 2017)
  15. « http://www.jdanimation.fr/ »
  16. Décret n° 2016-527 du 27 avril 2016 relatif au brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Préparation aux diplômes d'éducateur sportif tome 1: Bases anatomiques et physiologiques de l'exercice musculaire et méthodologie de l'entraînement par : FERRE Jean et LEROUX Philippe
  • Préparation aux diplômes d'éducateur sportif tome 2 : le cadre institutionnel socio-économique et juridique des activités physiques et sportives de FERRE Jean et Philippe Bernard
  • Préparation aux diplômes d'éducateur sportif tome 3 : Encadrement et animation de la pratique sportive aspect psychologique et pédagogique de SEVE Carole
  • Anatomie pour le mouvement : introduction à l'analyse des techniques corporelles, tome , de Blandine CALAIS GERMAIN
  • Les diplôme des activités physiques et sportives, psychologie, pédagogie et santé du sportif, de Charles Martin-KRUMM
  • Ouvrir et gérer une salle de remise en forme de PRESTON-LEE Ravail
  • Sport, psychologie et performance de Sophie HUGUET
  • la préparation mental en sports collectifs de Nicolas RINBAULT, Johan PION
  • L'éducateur sportif, préparation au BP JEPS, Editions Vigot.
  • Animateur et animation sociale avec les personnes âgées : Démarche et méthode de Bernard HERVY et RICHARD VERCAUTEREN
  • Animation socioculturelle Pratiques multiples pour un métier complexe, animation et territoire de Clodia DELLA Croce
  • Accueils collectifs de mineurs : recherches par Jean Houssaye
  • Quinze pédagogue, idées principales et textes choisis, par Jean Houssaye
  • Histoire de l'éducation populaire : par Cacérès B.
  • Passeur d'avenir (les CEMEA) par Michel J.-M. Arles, éd Actes Sud
  • Une politique de l'enfance, du patronage au centre de loisirs : par LEBON F. éd.l'Hermattan
  • Le métier d'animateur (alternatives sociales) : par Jean-Marie Mignon
  • Les colonies de vacances et séjours de vacances, Architecture et éducation (160 ans d’histoire) de Jean-Marie Bataille, Audrey Levitre
  • Des loisirs et des jeunes, 100 ans de groupements éducatifs et sportifs de Augustin J.-P et Ion J., édition les ouvrières
  • Espaces de proximité et animation socioculturelle, pratiques des animateurs de quartier au croisement de multiples enjeux politiques et sociaux.
  • Diriger et gérer un accueil de loisirs , contribuez au jour le jour à l'éducation des enfants, édition weka.fr
  • Mémento juridique de la réglementation : des accueils collectifs de mineurs et conseils pédagogiques édition : le journal de l'animation.
  • Sanctionner sans punir, Dire les règles pour vivre ensemble de Elisabeth MAHEU
  • Libres enfants de Summerhill de Alexander S.Neil
  • Eduquer à l'environnement par la pédagogie de projet, Réseau école et nature, Edition l'Harmattan.
  • La participation citoyenne dans nos villages, livret méthodologique, édition : grainecentre.org
  • Animateur dans le secteur social et médico-social de Alain Langlacé
  • Enquête sur des "mutants", comment repenser l'accueil collectif des 11-14 ans ? de Gérard Prémel
  • Relation entre pairs et socialisation des enfants et des adolescents dans les loisirs collectifs, tome 1 et 2 de KINDELBERGER C.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]