Brevet d'initiation aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Brevet d'Initiation Aéronautique (BIA) est un diplôme français qui assure les bases d'une culture générale dans le domaine aéronautique. Il est délivré conjointement par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, chargé des Transports, et par celui de l'Éducation Nationale ainsi que par la Confédération Nationale des Fédérations Aéronautiques et Sportives.[1]

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

La première édition du Brevet d'Initiation Aéronautique a eu lieu en 1968.

Réforme du BIA[modifier | modifier le code]

Une importante réforme des programmes et du contenu du BIA a été opéré en 2015 après un travail de l'ensemble des acteurs. Cette réforme avait pour but de clarifier le diplôme, développer l'axe d'orientation vers les métiers de l'aéronautique ainsi que la culture aéronautique.

De plus, les domaines de la sécurité, de l’espace et de celui de l’histoire.

Anniversaire, les 50 ans du BIA[modifier | modifier le code]

Les 50 ans du BIA ont été fêtés en 2018, en développant une campagne de communication autour de cet anniversaire, notamment avec le parrainage de cette édition du BIA par le spationaute français Thomas Pesquet[2].

Formation[modifier | modifier le code]

La formation a lieu dans un aéro-club, ou dans un établissement scolaire, pour des élèves de collège, de lycée ou de l'enseignement supérieur. Elle s'étale de septembre à mai, et comporte au moins 40 heures de cours. Elle s'effectue sous la responsabilité d'une personne titulaire du certificat d'aptitude à l'enseignement aéronautique (CAEA). Lorsque la formation est effectuée dans ces conditions, il est possible qu'une participation financière soit exigée, pour le coût d'éventuelles heures de vol. Elle peut aussi se faire en « candidat libre »[3] : il suffit de s'inscrire à l'examen auprès de l'académie de sa région et de travailler seul avec des manuels d'apprentissage ou avec les annales des examens précédents sur http://aero-scolaire.ac-orleans-tours.fr/php5/qcm/liste.htm.

Examen[modifier | modifier le code]

L'examen, organisé par les académies, se déroule chaque année dans la deuxième quinzaine de mai. Il prend la forme d'un questionnaire à choix multiples (QCM) de 100 questions qui portent sur cinq thèmes (20 points par thème)[4] :

Une épreuve facultative (durée 30 minutes) de 20 points, portant sur l'anglais aéronautique, est également proposée aux candidats.[5]

La note zéro est éliminatoire, sauf pour l'épreuve facultative. Chaque question vaut 1 point. Une réponse fausse n'apporte pas de points. Les cinq thèmes ont tous le coefficient 1. Seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte pour l'épreuve facultative. L'ensemble des épreuves obligatoires dure 2 h 30 min. Un total de 50 points sur 100 est exigé pour obtenir l'examen. Les mentions sont attribuées en fonction de la note finale comme pour les autres examens.

Bénéfices de l'examen[modifier | modifier le code]

L'obtention du BIA apporte :

  • la preuve d'une bonne culture générale dans le domaine aéronautique et spatial.
  • une expérience pratique grâce aux différentes activités pratiquées dans le cadre de la formation au cours de l'année[6] ;

Bourses[modifier | modifier le code]

Une bourse en cas de poursuite d'une activité aéronautique dans un club licencié par une des fédérations membres de la CNFAS.

Vol moteur avion[modifier | modifier le code]

Les bourses pour le vol moteur avion sont gérées par la Fédération française aéronautique et correspondent aux montants énoncés ci-dessous.[7]

Objectif Montant de la bourse
Lâché 335€
à l'obtention du Brevet de Base sans BIA 500€
à l'obtention du Brevet de Base pour un titulaire du BIA) : 500 € ; 500€
à l'obtention de l'ABL (Autorisation de Base LAPL) sans BIA 335€
à l'obtention de l'ABL (Autorisation de Base LAPL) avec BIA 500€

Vol moteur ULM[modifier | modifier le code]

Les bourses pour le vol moteur avion sont gérées par la Fédération Française d'ULM et correspondent aux montants énoncés ci-dessous.[8]

Objectif Montant de la bourse
Formation pilote sans BIA 400€
Formation pilote avec BIA 500€

Vol en planeur[modifier | modifier le code]

Les bourses pour le vol en planeur sont gérées par la Fédération française de vol en planeur et correspondent aux montants énoncés ci-dessous.[9]

Objectif Montant de la bourse
Lâché 150€
à l'obtention du BPP (Brevet de Pilote de Planeur) sans BIA 200€
à l'obtention du BPP (Brevet de Pilote de Planeur) sans BIA 300€

Modalités de versement[modifier | modifier le code]

En général, ces sommes ne sont pas versées directement au bénéficiaire sur leurs comptes courants, mais sont directement transférées sur le « compte pilote » du bénéficiaire, interne à la structure (aéroclub, club de planeurs, etc, ...) afin de permettre de financer les activités du bénéficiaire/

Pour ce qui concerne le vol libre (delta ou parapente), option facultative au BIA depuis 2005 :

  • en préparation du BIA, séance découverte en pente-école ou en biplace : prime découverte de 30 € ;
  • une fois le BIA acquis, pour apprendre à voler en parapente ou en delta : bourse-formation de 200 €.

Les primes sont versées à la structure organisatrice de la séance découverte. La bourse est versée directement au titulaire du BIA licencié dans une structure de la fédération française de vol libre, ou au responsable légal pour le mineur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Brevet d'Initiation Aéronautique (BIA) - éduscol STI », sur eduscol.education.fr (consulté le 31 octobre 2020)
  2. « Le BIA a 50 ans - éduscol STI », sur eduscol.education.fr (consulté le 31 octobre 2020)
  3. « Brevet d’Initiation Aéronautique (B.I.A.) », sur Académie de Paris (consulté le 23 octobre 2020).
  4. Brevet d'initiation aéronautique et certificat d'aptitude à l'enseignement aéronautique, consulté sur site www.education.gouv.fr le 10 janvier 2012.
  5. Bulletin officiel n° 11 du 12 mars 2015, , 10 p. (lire en ligne)
  6. « - éduscol STI », sur eduscol.education.fr (consulté le 1er novembre 2020)
  7. « Fédération Française Aéronautique - FFA », sur www.ffa-aero.fr (consulté le 31 octobre 2020)
  8. « Aides jeunes », sur ffplum.fr (consulté le 31 octobre 2020)
  9. « Les bourses », sur Fédération Française de Vol en Planeur (consulté le 31 octobre 2020)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]