Bretonnisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un bretonnisme désigne une tournure propre à la langue bretonne passé dans la langue française ; un idiotisme breton, comme le gallicisme est un idiotisme français. Il peut s'agir alors d'une tournure grammaticale traduite mot à mot et qui peut choquer certains francophones (« j'ai envoyé mon fils avec moi ») ou d'un mot breton passé dans le français local (« entendre son pegement », « être dans le lagenn », « avoir du gwerzh-butun »).

Un bretonnisme peut également désigner une tournure de la langue bretonne utilisée dans le français local de Bretagne, vue par les francophones comme un régionalisme du français, tout comme un québécisme est une tournure propre au français québécois, à la différence notable que le bretonnisme n'est pas d'origine française.

Exemples de bretonnismes courants :

  • « Du café tu auras ? » : « veux-tu du café ? »
  • « Ça va faire du reuz » : « ça va faire du bruit, du buzz. »
  • Le sur-emploi des pronoms « celui-ci », « celle-ci » quand on parle de quelqu'un.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Hervé Lossec, auteur de deux ouvrages à succès.

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Ouvrages de base :


Articles et commentaires sur les bretonnismes :