KLT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Breton KLT)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir KLT (homonymie).

Le KLT, abréviation de Kerne-Leon-Treger (en français : Cornouaille-Léon-Trégor, nom de trois évêchés de Basse-Bretagne avant la création des départements français), est l'une des deux principales formes de langue bretonne. Sans être vraiment un dialecte, c'est plutôt un continuum linguistique qui correspond à la majeure partie de la Basse-Bretagne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le KLT est aussi une norme orthographique créée par une convention d'écrivains (Vallée, Perrot…) en 1908 pour les dialectes de ces trois évêchés, dialectes relativement proches (ayant en commun un accent tonique fortement marqué sur l'avant-dernière syllabe, entre autres, au contraire du vannetais, le quatrième principal dialecte). Un accord avec les écrivains vannetais pour une norme unique avait été envisagé, mais n'avait pu aboutir.

Une autre norme orthographique sera proposée en 1911 (introduction du zh) et 1936 et progressivement acceptée en 1941 et 1942, appelée KLTG, incluant le dialecte vannetais (Gwenedeg) qui s'est substituée à celle du KLT (voir Orthographe du breton).

KLT - Ti ar Vro Montroulez[1] est également le nom d'une association finistérienne. "K (Kerne/Cornouaille), L(Leon/Léon), T(Treger/Trégor) Maison du Pays de Morlaix" est la fédération des associations bretonnes du Pays de Morlaix qui a pour objectif la promotion et le développement de la langue et de la culture bretonnes sur l'ensemble de ce territoire constitué de 59 communes et de près de 130 000 habitants. En 2019, KLT initie au breton 1 400 élèves des écoles maternelles et primaires du Pays de Morlaix et environ 200 adultes en cours du soir. L'association contribue par ailleurs à diverses manifestations culturelles tout au long de l'année telles que : "Mizvezh ar Brezhoneg" (le mois de la langue bretonne) en mars, "Gouel Breizh" (Fête de la Bretagne) en mai ou "Tan Miz Du" en novembre, réunissant ainsi des milliers de spectateurs. Le 9 mars 2019, dans le cadre du Grand Débat proposé par le Gouvernement, avec Ar Falz-Skol Vreizh et France Bleu Breizh Izel, KLT-Ti ar Vro Montroulez a co-organisé un débat exclusivement en breton, a priori le seul débat qui se soit tenu dans une langue régionale de la République[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Accueil », sur KLT Ti ar Vro Montroulez (consulté le 7 février 2019)
  2. TAB.TV, « Diviz bras lodenn 1 Ur gwir demokratelez », (consulté le 10 mars 2019)