Breguet (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Breguet (montre))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breguet.
Breguet
logo de Breguet (entreprise)
illustration de Breguet (entreprise)

Création 1775
Fondateurs Abraham Breguet
Forme juridique Société anonyme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social L'Abbaye
Drapeau de Suisse Suisse
Actionnaires Swatch GroupVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Horlogerie
Produits Horlogerie de luxe et d'exception
Société mère Swatch Group
Site web www.breguet.ch
Breguet Type XX

Breguet est une ancienne marque française d'horlogerie fondée par Abraham Breguet à Paris en 1775. Après sa faillite en 1987, la marque est reprise par Investcorp, pour finir dans le giron du Swatch Group en 1999.

À l'heure actuelle, Montre Breguet SA fait partie du groupe horloger suisse Swatch Group. Depuis 1976, ses usines ont été délocalisées à L'Abbaye, dans la Vallée de Joux, en Suisse. Breguet est une des plus anciennes marques de montres encore en activité, et une pionnière dans les technologies horlogères, la plus célèbre étant le tourbillon, inventé par Abraham-Louis Breguet. Breguet a récemment introduit une ligne de stylo-plumes, en hommage aux écrivains qui mentionnèrent Breguet dans leurs œuvres. Les montres Breguet sont facilement reconnaissables à leur boîtier cannelé, le plus souvent en or, leur cadran finement guilloché ou émaillé et leurs aiguilles en acier bleui dont les pointes se terminent en pomme évidée.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1747 : naissance d'Abraham-Louis Breguet aux Verrières dans le canton de Neuchâtel en Suisse alors sous domination prussienne
  • 1775 : Abraham Breguet s'installe à Paris
  • 1780 : lancement des premières montres automatiques dites « perpétuelles »
  • 1783 : invention du ressort timbre pour les montres à répétitions
  • 1789 : invention de la clé à criquet (clé Breguet)
  • 1790 : invention du pare-chute
  • 1795 : le calendrier perpétuel
  • 1801 : le régulateur à tourbillon
  • 1802 : l'échappement naturel à deux roues
  • 1810-1812 : 1re montre bracelet commandée par la reine consort de Naples
  • 1815 : chronomètre de marine à double barillet
  • 1823 : décès d'Abraham Breguet
  • 1830 : 1re montre à remontoir sans clé
  • 1987 : délocalisation des ateliers Breguet à la vallée de Joux
  • 1999 : le Swatch Group acquiert Breguet

Collections[modifier | modifier le code]

Pour hommes:

  • Classique : Simple, Grandes Complications
  • Marine - étanches et sportives
  • Héritage - de forme tonneau
  • Type XX, XXI et XXII - chronographe d'aviation avec fonction "retour en vol" [1]
  • La Tradition Breguet - semblable à la Souscription de Breguet, aujourd'hui disparue

Pour femmes: (la plupart en version joaillerie)

Breguet a également d'autres types de montres, des bijoux pour femme, et des instruments d'écriture.

Propriétaires célèbres[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2008)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Propriétaires réels[modifier | modifier le code]

Propriétaires de fiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Breguet Type XX : l'emblème du chronographe retour en vol », Les Rhabilleurs,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Judikael Hireldate=30 octobre 2013, « La montre de François Mitterrand... en vente au Printemps ! », Le Point,‎ (lire en ligne)
  3. « Les montres de luxe des hommes politiques français » (consulté le 15 février 2017)
  4. « Nicolas Hayek : La culture de Breguet est typiquement parisienne », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  5. « Sarkozy a fait une fausse déclaration de patrimoine en 2007 : quelles conséquences ? », AgoraVox,‎ (lire en ligne)
  6. Le Point Montres, « Les coûteuses passions du clan Poutine », Le Point,‎ (lire en ligne)
  7. Eugène Onéguine, Chapitre 1, strophe XV : « Puis son Bréguet qui ne dort pas / Lui sonne l'heure du repas. », ou strophe XVII (Traduction André Markowicz).
  8. « Il se tourna vers la cheminée, y aperçut la petite boîte carrée, l’ouvrit, et trouva dedans un papier qui couvrait une montre de Bréguet. Sur ce papier étaient écrits ces mots : « Je veux que vous pensiez à moi à toute heure, parce que…» »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]