Bref (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bref est une revue éditée depuis 1989 par L'Agence du court métrage[1], dont la mission est de promouvoir et favoriser la diffusion du film court en France. Depuis décembre 2016, Bref est devenue semestriel et son nouveau site propose chaque semaine trois films à découvrir en ligne, en plus d'actualités liées au cinéma.

Programme éditorial[modifier | modifier le code]

C'est le seul magazine, consacré au court métrage, à avoir, dans le monde, une telle longévité[2]. La revue s’adresse à tous les cinéphiles curieux de découvrir un secteur artistique moins gouverné par les lois du commerce et une actualité rythmée par les sorties hebdomadaires. Elle se veut aussi lien et outil d’information et de réflexion à destination de ceux qui fabriquent les courts métrages et ceux qui les diffusent [3].

Bref dresse aussi le portrait de cinéastes et de vidéastes qui essaient, inventent, ceux aussi dont les premiers pas sont prometteurs. Bref apporte un éclairage sur l’actualité du court, de la production à la diffusion, de la fiction à l'animation, du documentaire sous toutes ses formes au cinéma expérimental et autres recherches. Elle se veut plus largement une revue qui, au prisme du caractère multiforme du court métrage, porte un regard singulier sur le cinéma, son présent et son devenir. Plus pragmatique, son agenda recense les projections (festivals, cycles de courts ou séances exceptionnelles) indiquant aux réalisateurs où inscrire leurs films et aux spectateurs où les voir.

Constituée par une petite équipe de rédaction, la revue Bref paraît tous les deux mois (5 fois par an avec un numéro double en début d’année), accompagnée d’un DVD[4] de "la Petite collection" contenant des films récents, toujours dans le souci de parler des courts tout en les montrant.
Bien que traitant d'un sujet spécialisé, Bref est également, par la richesse de son iconographie, un magazine.

Au-delà du support papier, son action se déploie aussi en salles, lors des soirées mensuelles de courts métrages qu’elle organise à Paris ; et sur le net, sur www.brefmagazine.com, où elle rend compte de la vivacité du secteur au jour le jour, y compris par des sujets vidéo dans le cadre de son webmagazine, la Petite Lucarne.

Bref est une revue unique qui défriche et accompagne — depuis plus de vingt ans au cœur de la création cinématographique et vidéo — un secteur en constante innovation. En novembre 2011, la rédaction fait le point, à travers un numéro 100 spécial [5] composé d'une vingtaine d'entretiens croisés entre cinéastes de différentes générations, philosophes et scientifiques, sur des pratiques singulières peu abordées ailleurs, mais qui cernent bien les évolutions de l'image animée au cours des deux dernières décennies[6].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

  • Fondateur : François Ode.
  • Directeur de la publication : Philippe Pilard
  • Rédacteur en chef : Jacques Kermabon.
  • Secrétaire de rédaction : Sylvie Delpech et Christophe Chauville.
  • Conception graphique : Laffolay / Londiche / la FDICHE
  • Publicité : Françoise Binder.
  • Rédacteurs : Raphaël Bassan, Sylvain Baldus, François Bonenfant, Marie-Anne Campos, Christophe Chauville, Michel Chion, Michel Coulombe, Amélie Galli, Cécile Giraud, Donald James, Stéphane Kahn, Luc Lagier, Fabrice Marquat, Marc Mercier, Guy-Louis Mier, Luc Moullet, Rodolphe Olcèse, Marion Pasquier, Olivier Payage, Amanda Robles, Michel Roudevitch, Arnauld Visinet…

Florilège de personnalités interviewées et/ou étudiées[modifier | modifier le code]

François Dupeyron, Philippe Le Guay, Agnès Varda, Patrick Bouchitey, Yann Piquer, Zbigniew Rybczynski, Chris Marker, Luc Moullet, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet, Thierry Knauf, Jaco Van Dormael, Jean-Louis Le Tacon, Artavazd Pelechian, Daisy Lamothe, Robert Cahen, Ann-Gisel Glass, André S. Labarthe, Roy Andersson, Claire Simon, Mikhail Kobakhize, Arthur Omar, Dominique Cabrera, Pascale Ferran, Henri Colpi, Thierry Compain, Jan Švankmajer, Matthias Müller, Marcel Lozinski, Laurent Bénégui, Serge Elissalde, Jean-Daniel Pollet, Brothers Quay, Pip Chodorov, Christian Lebrat, Bertrand Gore et Nathalie Mesuret, Michel Chion, Hugo Verlinde, François Ozon, Nathalie Richard, Michaël Gaumnitz, Claude Duty, Johan van der Keuken, Martin Arnold, Caroline Champetier, Olivier Smolders, Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi, Jean-François Gallotte, Jochen Kuhn, Barry Purves, Serge Bromberg, Lardux Films, Peter Tscherkassky, Marguerite Duras, Jorge Furtado, Anne Benhaïem, Maurice Lemaître, Patrick Bokanowski, William Kentridge, Alain Guiraudie, Claudio Pazienza, Michel Jaffrenou, Michel Gondry, Jean-Claude Guiguet, Philippe Poirier, Frédérique Devaux, Philippe Lifchitz, Carole Arcega, Valérie Mréjen, Dominique Gonzalez-Foerster, Mario Ruspoli, Guy Maddin, Paul Driessen, Florence Miailhe, Priit Pärn, Akram Zaatari, Norman McLaren, Lech Kowalski, Jocelyne Desverchère, Gianni Toti, Jacques Mitsch, Florence Auffret, Justin Taurand, Hélène Chatelain, Klonaris et Thomadaki, Jean-Gabriel Périot, Nicolas Provost, Gisèle et Luc Meichler, Sergueï Dvortsevoy, Guido van der Werve, F. J. Ossang, Toshio Matsumoto, Boris Lehman, Ben Russel, Marylène Negro, Gianluigi Toccafondo, Ben Rivers, François Vogel, Jonas Odell, Olivier Babinet, Dyana Gaye, Pierre Étaix, Mikhaël Hers, François Vogel, Christophe Loizillon, Koji Wakamatsu, Yves Caumon, Joseph Morder, Patrick Bouchitey, Philippe Le Guay, Alain Cavalier, Yann Piquer, Dominique Pinon, Karim Dridi, Philippe Harel, Daisy Lamothe, Man Ray, Robert Kramer, Idrissa Ouedraogo, Abbas Kiarostami, Lowave et Silke Schmickl, Emmanuel Mouret, Nathalie Richard, Lorenzo Recio, Gérald Hustache-Mathieu, Kenneth Anger, Orso Miret, Laurent Firode, Érick Zonca, François Ozon, Catherine Klein, Olivier Jahan, Julien Donada, Pascale Breton, Maya Deren, Laurent Cantet, Johanna Vaude, Emmanuel Finkiel, Florence Miailhe, Myriam Aziza, Serge Avédikian, Agnès Obadia, Hélène Angel, Christophe Blanc, Jacques Maillot, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Krzysztof Kieslowski, Laurent Bouhnik, Wim Wenders, Marina de Van, Osamu Tezuka, Len Lye, Jacques Tati, Patrick Jean, Sébastien Betbeder, Olivier Volcovici, Pascal Rambert, Jean-Claude Taki, Charlie Chaplin, Miloš Forman, Ursula Meier, Frédéric Mermoud, Antoine Parouty, Virgil Vernier, Sophie Letourneur, Jean Renoir, Édouard Deluc, Pippo Delbono, Frank Borzage, Danielle Arbid, Werner Herzog, Wes Anderson, Samuel Collardey, Martin Rit, Émile Cohl, Jacques-Rémy Girerd, Vincent Paronnaud, Marc Barbé, Jean Rouch, Bernard Blancan, Christophe Karabache

Les films de « la Petite collection » édités en DVD[modifier | modifier le code]

  • Surveiller les tortues d’Inès Rabadan
  • Tous à table d’Ursula Meier
  • Dans l’ombre d’Olivier Masset-Depasse
  • Travellinckx de Bouli Lanners
  • J’adore le cinéma de Vincent Lannoo
  • Walking on the Wild Side d’Abel & Gordon
  • Je veux quelque chose et je ne sais pas quoi de Joanna Grudzinska
  • Réponse de femmes (notre corps, notre sexe) d’Agnès Varda
  • Le Liban, terre des hommes et des dieux de Louise Weiss
  • Migration assistée de Pauline Pinson
  • La queue de la souris de Benjamin Renner
  • Jeux pluriels de Nicolaï Troshinsky
  • Trois petits chats de François Vogel
  • Homo/animal de Christophe Loizillon
  • Les Larmes de Laurent Larivière
  • Aglaée de Rudi Rosenberg
  • Atlantiques de Mati Diop
  • Les barbares de Jean-Gabriel Périot
  • Sur la tête de Bertha Boxcar d’Angela Terrail et Soufiane Adel
  • T’embrasser une dernière fois d’Olivier Jahan
  • Tremblay-en-France de Vincent Vizioz
  • Je suis une amoureuse de Jocelyne Desverchère
  • La Dernière Journée d’Olivier Bourbeillon
  • Hermann Heinzel ornithologue de Jacques Mitsch
  • Montparnasse, poème du café-crème d’Eugène Deslaw
  • Les Mains d’Andréa de Sébastien Betbeder
  • Les deux vies du serpent d’Hélier Cisterne
  • Charell de Mikhaël Hers
  • Pour de vrai de Blandine Lenoir
  • 2084 de Chris Marker
  • The Bohemian Rhapsody Project de Tzu Nyen Ho
  • Plot Point de Nicolas Provost
  • Tel père, telle fille de Sylvie Ballyot
  • Une leçon particulière'de Raphaël Chevènement
  • Le baiser de Yann Coridian
  • Les paradis perdus d’Hélier Cisterne
  • La fête ! (Feest !) de Paul Verhoeven
  • Montparnasse de Mikhaël Hers
  • C’est gratuit pour les filles de Claire Burger et Marie Amachoukeli
  • Le petit dragon de Bruno Collet
  • Plastic and Glass de Tessa Joosse
  • C’est plutôt genre Johnny Walker d’Olivier Babinet
  • Éponine de Michel Chion
  • Peau neuve de Clara Elalouf
  • Le Plein Pays d’Antoine Boutet
  • Rendez-vous à Stella Plage de Shalimar Preuss
  • L’Aide au retour de Mohammed Latrèche
  • Vidéocartographies : Aïda, Palestine de Till Roeskens
  • Paroles, paroles de Ron Dyens
  • Le Loup blanc de Pierre-Luc Granjon
  • Mon petit frère de la lune de Frédéric Philibert
  • L'Homme qui dort d'Inès Sedan
  • Nuvole, Mani (Des nuages au bout des doigts) de Simone Massi
  • Jeux de plage de Laurent Cantet
  • Tribu de Joachim Lafosse
  • L'Escalier de Frédéric Mermoud
  • La République de Nicolas Pariser
  • Sacrifié(s) de Samuel Doux
  • Après le feu de Jacques Perconte
  • Tours 1959 de Guy Cavagnac

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]