Breda Ba.25

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Breda Ba.25
{{#if:
Breda Ba.25-I (version idro ou hydravion) capturé intact dans le port d'Augusta et réutilisé par le N°3 Squadron de la Royal Australian Air Force (Sicile, Septembre 1943).
Breda Ba.25-I (version idro ou hydravion) capturé intact dans le port d'Augusta et réutilisé par le N°3 Squadron de la Royal Australian Air Force (Sicile, Septembre 1943).

Constructeur Drapeau de l'Italie Società Italiana Ernesto Breda
Drapeau de l'Italie Compagnia Nazionale Aeronautica (CNA)
Drapeau de l'Italie Società Aeronautica Italiana (SAI)
Rôle Avion d'entraînement
Statut Retiré du service
Premier vol 1931
Mise en service 1932
Date de retrait 1945
Nombre construits 763 + 3 prototypes [1]
Équipage
2
(1 élève et 1 instructeur)
Motorisation
Moteur Alfa Romeo Lynx
Nombre 1
Type 7 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 225 ch (165 kW)
Dimensions
Envergure 10,00 m
Longueur 8,00 m
Hauteur 2,90 m
Surface alaire 25,00[2] m2
Masses
À vide 750 kg
Avec armement 1 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 160[2] km/h
Vitesse maximale 205 km/h
Vitesse de décrochage 70[2] km/h
Plafond 7 498 m
Vitesse ascensionnelle 2,87 m/min
Rayon d'action 200[3] km
Endurance 499 km
Charge alaire 41 kg/m2
Armement
Interne néant

Le Breda Ba.25 est un biplan militaire de l'entre-deux-guerres, conçu et produit par la Società Italiana Ernesto Breda. Il fut l'avion d'entrainement italien le plus utilisé dans les années 1930.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le Ba.25 vola pour la première fois en 1931. Dessiné à la base comme un monoplace, le prototype fut converti en biplace par la suite. Les vols d'essai donnant satisfaction, la Regia Aeronautica ordonna une production de 100 Ba.25 biplace d'entrainement, l'instructeur et l'élève-pilote étant assis en tandem dans un cockpit ouvert. La production en série pris fin en 1935, mais à la demande de la Reggia aeronautica la production fut prolongée jusqu'en 1938, où elle totalisa 719 appareils. Cependant, d'autres versions et variantes , équipées, avec des moteurs Alfa Romeo Lynx ou Walter NZ-120 furent produites pour l'export ou l'utilisation privée.

Utilisation opérationnelle[modifier | modifier le code]

les Ba.25 restèrent en service au sein de la Regia Aeronautica, comme avion d'entrainement, jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. Beaucoup d'exemplaires furent saisis et reversés aux Alliés. Le Paraguay acheta 4 Breda Ba.25, dont un Ba.25-Idro, qui furent utilisés de 1939 à 1945 pour l'entrainement basique[4],[5].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

  • Ba.25 (prototype) - Version monoplace
    • Ba.25/Lynx - Version de production biplace avec un moteur en étoile Alfa Romeo Lynx de 215 Ch (158 kW).
    • Ba.25/D.2 - Idem à la version Lynx mais avec un moteur en étoile Alfa Romeo D2 C.30 de 250 Ch (184 kW).
    • Ba.25/Mezzo-Asso - Idem à la version Lynx mais avec un moteur en ligne Isotta Fraschini Asso 200 (désigné aussi Mezzo Asso ou Semi-Asso) de 250 Ch (184 kW).
    • Ba.25 Ridotto - Version destinée à l'acrobatie aérienne avec une surface alaire réduite.
  • Ba.25-I ("I" pour Idro) - Version avec flotteurs produite à 42 exemplaires.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Breda Ba.26 - Prototype avec une surface alaire agrandie et un nouveau moteur Walter NZ-120 de 130 Ch (96 kW)
  • Breda Ba.28 - Version destinée à l'export (Norvège, chine, Éthiopie...) avec moteur plus puissant Piaggio P.VII Z de 380 Ch (279 kW) (moteur Gnome-Rhône 7K Titan Major construit sous licence par Piaggio)

Médias[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Aéronefs comparables

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. a, b et c « Jackson 2002 »
  3. rayon d'action donc 400 km d'autonomie max / 2
  4. Ba.25 entry at the Уголок неба website (Russian)
  5. "La Contribución Italiana en la Aviación Paraguaya" by Antonio Luis Sapienza. Author's edition. Asunción. 2007

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) C.G. Grey, Jane's All the World's Aircraft 1938, London, David & Charles, (ISBN 0-7153-5734-4)
  • (en) Jonathan Thompson, Italian Civil & Military Aircraft 1930-1945, New York, 1st, (ISBN 0-8168-6500-0)
  • (it) Emilio Brotzu, Gherardo Cosolo, Dimensione Cielo, Aerei Italiani nella 2ª Guerra Mondiale Vol.10, Scuola-Collegamento, Roma, Edizioni dell'Ateneo & Bizzarri,
  • (en) Robert Jackson, The Encyclopedia of Military Aircraft, Parragon, (ISBN 0-75258-130-9)