Brecht Ruyters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruyters.
Brecht Ruyters
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
KortenakenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2010-2011UC Seraing Crabbé Performance
01.2012-06.2012[n 1]Jong Vlaanderen
06.2012-12.2012[n 2]Bofrost-Steria
2013Ventilair-Steria
2014Lotto-Belisol U23
2015Lotto-Soudal U23
2016VL Technics-Experza-Abutriek
Équipes professionnelles
2017-2018Cibel-Cebon

Brecht Ruyters, né le à Kortenaken, est un coureur cycliste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2010, Brecht Ruyters se distingue sur des épreuves internationales pour juniors, en terminant septième des Tre Giorni Orobica et neuvième du Tour du Valromey. Durant sa seconde année junior en 2011, il se montre principalement à son avantage sur des compétitions belges, en se classant troisième du championnat de Belgique sur route juniors, de Remouchamps-Ferrières-Remouchamps et cinquième de Liège-La Gleize. De nouveau sélectionné en équipe nationale de Belgique, il participe avec celle-ci à la Course de la Paix juniors ainsi qu'au Grand Prix Général Patton, deux manches de la Coupe des Nations dont il prend les 17e et 18e places. Fort également de quatre succès obtenus tout au long de la saison, il signe un contrat au cours de l'été en faveur de l'équipe continentale Jong Vlaanderen[1].

Sous ses nouvelles couleurs en 2012, il est troisième du championnat du Brabant flamand du contre-la-montre espoirs, au mois d'avril. En juin, sa formation est renommée Bofrost-Steria, puis sous l’appellation Ventilair-Steria en 2013. Durant l'été, il se présente au départ du réputé Tour de la Vallée d'Aoste, duquel il démontre ses bonnes qualités de grimpeur en prenant la 22e place au classement final.

À la suite de la disparition de Ventilair-Steria, il rejoint l'équipe réserve de la formation Lotto-Soudal en 2014. Principalement équipier, il contribue aux victoires finales de son coéquipier Louis Vervaeke sur la Ronde de l'Isard d'Ariège et le Tour des Pays de Savoie, deux épreuves dont il prend respectivement les 24e et 35e places. Il est sélectionné en équipe de Belgique espoirs pour la Course de la Paix espoirs, qu'il conclue à la douzième place, après avoir cette fois-ci figuré dans un rôle d'équipier pour le leader Bram Van Broekhoven, deuxième au classement général de l'épreuve. Il dispute de nouveau le Tour de la vallée d'Aoste, où il améliore son résultat de l'année précédente en terminant vingtième. Sur les épreuves régionales, il termine deuxième des championnats provinciaux du Brabant flamand, aussi sur la course en ligne que sur l'épreuve chronométrée, et troisième de la Printanière pollinoise. En 2015, il finit notamment 14e de la Ronde de l'Isard, après avoir aidé son leader Laurens De Plus, 18e de Liège-Bastogne-Liège espoirs et 25e du Circuit des Ardennes international. Durant la première moitié de saison, il se classe cinquième du Grand Prix des Hauts-de-France et dixième de Gand-Staden.

En 2016, il est engagé par le club VL Technics-Experza-Abutriek. Il se montre performant dès le début de l'année, en s'adjugeant deux épreuves régionales belges ainsi que la deuxième place de l'interclub Gand-Staden. Présent sur plusieurs compétitions nationales françaises, il obtient de bons résultats sur ces épreuves en terminant sixième du Grand Prix Gilbert-Bousquet[2] puis septième du Tour du Piémont Vosgien, dont il remporte en prime le classement des monts.

En 2017, il rejoint l'équipe continentale belge Cibel-Cebon, où il bénéficie d'un contrat professionnel[3]. Il dispute sa première compétition sous son nouveau maillot à l'occasion de l'Étoile de Bessèges, sous des conditions météorologiques pluvieuses. Au service du sprinteur de l'équipe Joeri Stallaert[4], il obtient tout de même certains accessits, comme sur Bruxelles-Zepperen (8e), la Zuidkempense Pijl (13e)[5] ou encore le Tour de Taïwan (14e). En été, il finit quatrième de l'Omloop van de Grensstreek et cinquième du Circuit Het Nieuwsblad espoirs.

En début d'année 2019, il décide de mettre un terme à sa carrière[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2017
UCI Europe Tour 1 053e[7]
UCI Asia Tour 446e[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 19 juin 2012
  2. Du 20 juin 2012 au 31 décembre 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. Renaud Collette, « Brecht Ruyters chez Jong Vlaanderen en 2012 », sur directvelo;com,
  2. Dominique Turgis, « Préparation bretonne pour les VL Technics », sur directvelo.com,
  3. Maxime Segers, « Cibel-Cebon aura six pros », sur directvelo.com,
  4. Nicolas Gachet, « Brecht Ruyters : « Une grosse différence » », sur directvelo.com,
  5. (nl) « Ambitieuze Brecht Ruyters wil hogerop », sur nieuwsblad.be,
  6. James Odvart, « Brecht Ruyters tire sa révérence », sur directvelo.com,
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  8. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :