Brav

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brav
Surnom Ibrah, Brav
Nom de naissance Wilfried Barray
Naissance (34 ans)
Le Havre, Seine-Maritime[réf. souhaitée], Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur, chanteur, auteur-compositeur-interprète
Activités annexes Infographiste
Genre musical Hip-hop, rap français, chanson française
Instruments Voix, piano
Années actives Depuis 1996
Labels Din Records
Site officiel din-records.com/artistes/brav/

Brav, de son vrai nom Wilfried Barray, anciennement connu sous le nom d'Ibrah[1] pour son prénom Ibrahim à la suite de sa conversion à l'Islam, né le , est un rappeur français originaire du quartier Mont-Gaillard au Havre[2],[1]. Il fait partie du label indépendant Din Records basé au Havre.

Brav sort son premier album solo, Sous France, en 2015, album personnel ayant mis plus de trois années avant de sortir. L'année suivante, Brav publie ERROR 404, un album concept.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et Bouchées Doubles (1996–2006)[modifier | modifier le code]

Brav commence par apparaître dans le collectif La Boussole avec les artistes le composant (Médine, Ness&Cité, Tiers Monde, Koto, Enarce, Aboubakr).

Dans les années 2000, Brav et Tiers Monde (anciennement Pad) créent le groupe Bouchées Doubles et en 2003 sortent l'EP, Quand ruines et rimes s'rallient. Les thématiques chères au label Din Records sont présentes et la diversité de leur duo deviendra un leitmotiv sur leur différents albums. Un an plus tard, le duo sort leur premier album nommé Matière grise, dans lequel figure plusieurs featuring avec notamment Médine, Psy 4 de la rime ou encore Sals'a du groupe Ness & Cité. Bouchées Doubles commence alors à être moyennement connu et réalise des clips comme pour Micro Trottoir ou Lis nos cœurs.

Mais l'apogée du groupe se fait en 2006 avec le deuxième et dernier album, Apartheid. Sur celui-ci, Brav et Tiers Monde arrive à approcher Éric Legrand pour le morceau Fier, le texte étant un dialogue entre le groupe et le personnage de Vegeta. Cet album marque aussi l'apparition de morceaux en solo pour les deux membres du groupe : Négatif pour Tiers Monde et Nuit Blanche pour Brav, ces deux morceaux parlent de la couleur de peau et des problèmes liés à cela. Avec le morceau Compagnons de cellule, le duo s'essaie au story-telling avec une discussion fictive qu'aurait pu avoir un tirailleur sénégalais et Jean Moulin lors de son incarcération en 1940. Apartheid ne dispose cependant que d'un seul featuring, avec Médine sur le titre Entre les lignes.

Pourtant, Bouchées Doubles se sépare par la suite, pour favoriser les carrières solo des deux artistes. Brav et Tiers Monde n'excluent cependant pas un retour du groupe dans le courant des années 2010.

Projets pour Din Records (2006–2014)[modifier | modifier le code]

Pendant la période Bouchées Doubles et à la suite de la séparation du groupe, Brav s'intéresse à l'infographie ainsi qu'à la vidéo, il devient alors l'infographiste de Din Records, en parallèle, il fonde un studio de création graphique en 2007 : Horizon Design, ce studio sert toujours à Din Records dans le domaine de l'infographie. Il change aussi de surnom, passant d'Ibrah à Brav, surnom qu'il trouve plus en accord avec ses principes.

Dans les années 2010, Médine le sollicite pour apparaitre sur son projet Table d'écoute 2 : Brav fera son apparition sur cinq morceaux dont deux morceaux solo : Brav'itude et Angle de tir (acte 2) ; les trois autres morceaux sont en featuring avec Tiers Monde et Médine (Angle mort (acte 3), A bout de souffre et Jusqu'ici tout va bien). Brav s'engage donc pleinement dans la création artistique des différents projets des membres de Din Records, notamment avec Médine pour son EP Made In, dont Brav s'occupera de l'image et de certains textes.

En 2012, Brav commence de nouveau à écrire des textes en prévision d'un album solo, Sous France. Il poste aussi des vidéos sur YouTube, Diary of Sous France, devant s'étaler sur toute la durée de la création de Sous France : ces vidéos ont pour but de montrer le processus créatif de cet album. Mais pour des raisons plus ou moins évidentes, l'album Sous France se voit abandonné et les Diary of Sous France sont stoppés net au bout d'environ un mois. À l'image des vidéos, plusieurs morceaux étaient quasiment finalisés lorsque l'album fut arrêté : Sous France, L'Arche, Post Scriptum ou encore Brav'Heart devaient figurer sur l'album, cependant, certains morceaux furent transmis à d'autres rappeurs, c'est le cas de Post Scriptum, qui fut offert à Kery James pour clore son album Dernier MC.

Déçu de cette expérience ratée, Brav va alors voyager au Proche-Orient avec le groupe GazaTeam en 2013 pour le tournage d'un documentaire sur la tournée du groupe, de ce voyage naitra un livre photo, La Lune sans les étoiles. Ce livre photo montre le paysage palestinien sous une forme qui, selon Brav, n'était pas encore vue : « Hors des sentiers battus et de la vision carte postale, j'ai réussi à m'immiscer dans les endroits pourtant non fréquentés des Occidentaux[3]. » Le livre photo sort en 2014 grâce au financement participatif, et l'argent destiné à ce livre est reversé à une association palestinienne : NCAA (Nawa for Culture and Arts Association).

Sous France et concerts en appartement (2014–2016)[modifier | modifier le code]

Fin 2014, Brav annonce via YouTube et les réseaux sociaux, qu'un nouvel album est en cours de production, cet album sera une nouvelle version de Sous France. De l'album de 2012, deux morceaux sont gardés, le morceau éponyme Sous France et L'Arche ; ces deux morceaux sont retravaillés pour paraître plus modernes. Pour cet album, Brav s'est entouré de ses deux frères, eux aussi liés à Din Records : Proof (son grand frère) et Général (son petit frère) ; tous deux sont à la composition des musiques de l'album.

Le premier extrait est Tyler Durden, morceau faisant écho à Fight Club, et en tout, quatre morceaux auront le droit à des clips vidéos. L'album sort le et est composé de treize titres, l'ambiance générale est sombre mais les thèmes abordés restent en accord avec la ligne directrice de Din Records. Sous France ne contient qu'un seul featuring avec Ladea sur la chanson Jeu de cette famille où elle interprète les personnages féminins du récit. Après sa sortie, l'album est considéré par certains critiques comme surprenant[4] car n'étant pas dans les codes du rap français des années 2010.

Parallèlement à la vente de l'album, Brav commence une tournée originale, les concerts en appartements. Brav explique cette démarche dans le Diary of Brav n°16[5] : il veut créer un lien social fort, dans un cadre intimiste, entre les personnes écoutant sa musique. De cette tournée découlera une envie de se surpasser amenant Brav à composer de nouveaux morceaux, c'est comme cela que l'album ERROR 404 fut créé.

ERROR 404 (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Brav, pendant la tournée Sous France qu'il effectuait, compose quelques morceaux présents sur son second album tels que Préviens les autres, qu'il jouait pendant ses concerts. La durée de l'écriture d'ERROR 404 est nettement moins longue que celle de Sous France et bien moins compliquée. Brav avoue qu'il a composé les morceaux en environ un mois, et que l'album est prêt très rapidement, ce qui contraste avec son mode d'écriture qui est plutôt long et minutieux.

Le , Brav publie le clip de Ham, issue de son premier album, dévoilant la sortie d'un second album solo intitulé ERROR 404. Avant la sortie de l'album, Brav organise, le , une exposition photo de La Lune sans les étoiles à Gonfreville-l'Orcher, par la même occasion il donna un concert exclusif contenant les morceaux d'ERROR 404. L'album sort le , soit un an et un mois après son premier album solo, Sous France. Dans cet album, il y a deux particularités propres : la première est que toutes les musiques durent 4,04 minutes, exception faite pour le morceau Post Scriptum durant le double. La seconde est le fait que Brav ait utilisé une photo de son père pour créer la couverture de l'album, chose rare dans le milieu du rap français. L'album reste dans la continuité de Sous France avec une écriture travaillée et une ambiance sombre, la composition musicale est toujours dirigée par ses frères Proof et Général sauf pour la chanson Marla Singer qui fut composé majoritairement par Dominique Comont. Deux featurings sont présents, un avec Jarone, chanteuse du Havre sur le titre Marla Singer (faisant encore une fois écho à Fight Club) et avec Tiers Monde sur le titre Bagarrer.

ERROR 404 étant basé sur l'erreur, Brav avoue lui-même que l'album est une erreur car il n'aurait jamais du sortir, ce qui explique la phrase « cet album n'a pas de raison d'exister. » De plus le fait de mettre le père de Brav en couverture de l'album relève de l'anomalie au vu des couvertures d'albums des autres rappeurs ; sur ERROR 404, le père a la même posture que Brav sur Sous France[6], et montre les ravages de la vie que l'on peut voir sur son visage. Le jour de la sortie d'ERROR 404, Brav s'est entouré de Jazzy Bazz, Kamnouze et Nakk Mendosa pour sortir un morceau s'appelant Tout à refaire : ce morceau symbolise la fraternité entre rappeurs, les albums de ces quatre rappeurs (plus Kool Shen dont un sample est mis au début du morceau) étant tous sorti le 26 février 2016. La même année, il reprend les routes de France pour faire des concerts en appartements mais aussi des concerts plus traditionnels comme sa première date parisienne à La Bellevilloise le 24 mars 2016.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Quand ruines et rimes s'rallient (avec Bouchées Doubles)
  • 2004 : Matière grise (avec Bouchées Doubles)
  • 2006 : Apartheid (avec Bouchées Doubles)

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Lis nos cœurs
  • 2004 : Micro Trottoir (avec Psy 4 de la rime)
  • 2012 : Brav'Heart
  • 2012 : Prolétariat
  • 2014 : Tyler Durden
  • 2014 : Les temps modernes
  • 2015 : L'Arche (réalisé par Florin DeFrance)
  • 2015 : Brav Against the Machine (réalisé par Brav)
  • 2015 : Jeu de cette famille (avec Ladéa ; réalisé par Florin DeFrance)
  • 2016 : Ham (dessiné par Ana Dess)
  • 2016 : Revolving (réalisé par Florin DeFrance)
  • 2016 : Bagarrer (avec Tiers Monde ; réalisé par Florin DeFrance)
  • 2016 : ERROR 404 (réalisé par Florin DeFrance)
  • 2016 : Delirium Tremens (réalisé par Inoussa)
  • 2016 : 25 minutes (réalisé par Yves Brua)
  • 2017 : Là-haut

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie de Brav », sur musicme.com (consulté le 10 janvier 2016)
  2. « Biographie de Brav », sur din-records.com (consulté le 10 janvier 2016)
  3. « La lune sans les étoiles », sur Ulule (consulté le 7 mai 2016)
  4. « CHRONIQUE : BRAV- SOUS FRANCE - Vrairapfrancais », sur vrairapfrancais.blogs.nouvelobs.com (consulté le 7 mai 2016)
  5. Dinrecords, « Brav - Diary Of Brav Ep.16 - Concert En Appart (Official Video) », (consulté le 7 mai 2016)
  6. « Brav x Carlito - Error 404 - Néoprisme - Artwork & Music », sur Néoprisme - Artwork & Music, (consulté le 7 mai 2016)