Braunau am Inn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Braunau sur Inn)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Braunau.
Braunau am Inn
Blason de Braunau am Inn
Héraldique
Image illustrative de l'article Braunau am Inn
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Haute-Autriche Haute-Autriche
District
(Bezirk)
Braunau am Inn
Conseillers municipaux 37 conseillers :
SPÖ 16, FPÖ 7, ÖVP 6
Grüne 6, BZÖ 2
Maire Johannes Waidbacher(ÖVP)
Code postal A-5280
Immatriculation BR
Indicatif 43+ (0) 77 22
Code Commune 4 04 04
Démographie
Population 16 217 hab. (2012)
Densité 654 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 30″ N 13° 02′ 00″ E / 48.258333, 13.03333348° 15′ 30″ Nord 13° 02′ 00″ Est / 48.258333, 13.033333
Altitude 351 m
Superficie 2 480 ha = 24,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Autriche

Voir sur la carte administrative de la zone Haute-Autriche
City locator 14.svg
Braunau am Inn

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Braunau am Inn

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Braunau am Inn
Liens
Site web Site de la ville

Braunau am Inn (en français, « Braunau-sur-Inn ») est une ville autrichienne, située à la frontière entre l'Allemagne et l'Autriche. Elle est devenue connue dans le monde entier pour être le lieu de naissance du dictateur allemand de la première partie du XXe siècle, Adolf Hitler.

Géographie[modifier | modifier le code]

Braunau am Inn est une ville de la Haute-Autriche, située à 60 km au nord de Salzbourg, à la frontière allemande. Aussi, elle est à égale distance — environ 120 km — de Munich (Allemagne), qui se trouve à l'ouest, et de Linz (Autriche) qui est à l'est. Elle compte environ 16 000 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Braunau am Inn a obtenu le titre de ville en 1260. La même année, le premier pont sur l'Inn aurait été construit.

Elle est ville bavaroise frontalière de l'Autriche quand, en 1635, y meurt Élisabeth de Lorraine épouse de l'électeur Maximilien Ier de Bavière.

Ce n'est qu'en 1779, à la suite de la guerre de Succession de Bavière, que la ville quitte la Bavière pour être rattachée à l'Autriche.

C'est près de Braunau que la future impératrice Marie-Louise d'Autriche, promise à Napoléon Ier, est confiée aux Français par sa suite autrichienne pour poursuivre sa route vers Compiègne.

Adolf Hitler naît à Braunau le , car son père Alois y est alors contrôleur des douanes. Adolf Hitler, fait citoyen d'honneur de cette ville le peu après l’Anschluss, ne perd ce titre qu’en [1].

Centre ville.

En 1989, le maire Gerhard Skiba a fait ériger devant la maison natale du dictateur un monument contre la guerre et le fascisme. Depuis 1992, l’« association pour l’histoire contemporaine » organise les Journées de l'histoire contemporaine de Braunau (Braunauer Zeitgeschichte-Tage) et, depuis 1998, les rassemblements annuels du service autrichien en mémoire de l'holocauste ont lieu à Braunau.

En 2000, le journal local Braunauer Rundschau a lancé la pétition « Braunau met un signe » (Braunau setzt ein Zeichen).

Le projet « La Maison de la Responsabilité » à Braunau est prévu depuis 2000.

En 2006, onze Stolpersteine, stèles célébrant les victimes du nazisme, ont été apposées par l'artiste Gunter Deming.

Économie[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Recycle002.svg
Cette section doit être recyclée (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).  
Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

L'économie est dominée par des applications industrielles et commerciales, où travaillent environ 58 % des employés. En 2001, l'image de cross-border emplacement juste a eu lieu dans le supérieur autrichien ville de Braunau am Inn, et la ville bavaroise de Simbach am Inn. Il y a également ceux de la province de Salzbourg et la Bavière ont participé en plus de municipalités autrichiennes. À Braunau se trouvent avec le centre-ville, deux centres de petits détaillants Park Inn Braunau avec chacun d'une surface d'environ 7 000 m2. Il y a aussi des bureaux de plusieurs magasins de discount, supermarchés et magasins de détail ainsi que des centres de boutiques de mode et de sport.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Glockengießerei : fonderie de cloches fondée en 1385 et en activité jusqu'en 1896. Elle est encore aujourd'hui conservée dans son état original. Elle abrite les collections de l'association « alt-braunau » sur l'histoire de la vie quotidienne, la culture, etc. de la ville.
  • Herzogsburg, bâtiment datant de la fin du XIVe siècle. Il abrite aujourd'hui le musée municipal.
  • église Saint-Étienne, une des principales églises du gothique tardif d'Autriche. Elle a été construite entre 1439 et 1466. Le principal architecte fut Stephan Krumenauer. La tour, haute de cent mètres et comptant sept étages, est le symbole de la ville. Le bulbe au sommet fut ajouté au XVIIIe siècle. Les épitaphes sur les murs extérieurs sont aussi remarquables.
  • église Saint-Martin, inaugurée en 1496 et fermée en 1785. Sa crypte souterraine abrite depuis 1956 un monument aux morts.
  • La place principale, fermée au sud par la Stadttor, la dernière des cinq portes d'enceinte encore existantes, est le cœur de la ville. L'hôtel de ville et la fontaine des pêcheurs s'y trouvent.
  • La Stadtturm est la plus ancienne construction de la ville, la seule qui date de l'époque de la fondation de la ville.
  • La maison natale d'Hitler devant laquelle se trouve, depuis 1989, une pierre en granite provenant de la carrière du camp de Mauthausen, en mémoire des victimes du nazisme. Sur la pierre figure cette inscription : « Für Frieden, Freiheit und Demokratie - nie wieder Faschismus - Millionen Tote mahnen » (« Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme. À la mémoire de millions de morts »)
  • La chapelle Saint-Népomucène (Nepomuk en allemand)
  • Les Bains fonctionnèrent du début du XVIe siècle à la fin du XVIIIe siècle. Ils furent ensuite utilisés à des fins privées. Ils abritent un musée des bains, ainsi que les archives de la ville.
  • L'hôpital du Saint-Esprit et son église. Au début du XVe siècle, les architectes Konrad et Arnold Bürkhel construisirent l'hôpital et l'église en une seule fois. Il s'agit d'un des rares hôpitaux gothiques du pays.
  • La Rabenhaus construite à la fin du XVe siècle. Elle servit de brasserie entre 1707 et 1765. Elle fut épargnée par le grand incendie de 1874.
  • Gugg, le théâtre.
  • L'école de musique et le théâtre municipal se trouvant sur l'ancien terrain d'un cloître capucin, construit en 1624 et abandonné en 1785.
  • La Wassertor et une partie du mur d'enceinte.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :