Brasserie de Saint-Omer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brasserie de Saint-Omer
Image illustrative de l'article Brasserie de Saint-Omer
Logo de la brasserie de Saint-Omer.
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville 35 bis Boulevard de Strasbourg,
Saint-Omer
Caractéristiques
Fondée en 1866
Dates clés 1985 : rachat par le groupe Saint-Arnould.
1996 : intègre le groupe Heineken.
2008 : la brasserie redevient indépendante.
Maîtres brasseurs André Pecqueur (président directeur général)
Production annuelle 2 millions d'hectolitres
Site web Brasserie Saint-Omer

La brasserie de Saint-Omer est une brasserie française installée à Saint-Omer, dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Elle est l'une des dernières grandes brasseries du Nord-Pas-de-Calais encore en activité.

Présentation[modifier | modifier le code]

La production de la brasserie de Saint-Omer est d'environ 2 millions d'hectolitres de bière par an, ce qui fait d'elle la première brasserie indépendante de France. Chaque année, elle produit près de 700 millions de bouteilles, 90 millions de boites et 25 000 fûts. Elle brasse une trentaine de bières pour près de 200 références et emploie 160 personnes[1]. Elle exporte 40% de sa production[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

André Pecqueur tirant un bière de Saint-Omer en 2015.

La brasserie est fondée en 1866.

En 1950, après plusieurs rachats et fusions, elle prend le nom de brasserie Artésienne. Sa production est alors de 45 000 hectolitres par an.

Jusqu'en 1985, la brasserie est principalement tournée vers le marché régional. La même année, elle est rachetée par le groupe Saint-Arnould et adopte le nom de brasserie de Saint-Omer.

Les brasseries Facon, à Pont-de-Briques, et Semeuse, à Lille, sont réunies avec Saint-Omer en 1995. La nouvelle société issue de cette fusion prend le nom de GSA Brasseries.

En 1996, la famille Pecqueur cède la brasserie au groupe Heineken.

En 2008, Heineken désire se séparer de la brasserie de Saint-Omer. C'est André Pecqueur, ancien PDG de la brasserie, qui se porte acquéreur. La brasserie de Saint-Omer redevient ainsi indépendante et retourne dans le giron de la famille Pecqueur.

Quelques bières produites[modifier | modifier le code]

  • Saint-Omer (blonde, 5%) ;
  • Saint-Omer Bière Bock (blonde, 4%) ;
  • Saint-Omer 8.0 (blonde, 8%) ;
  • La Spéciale de Saint-Omer (6,2%) ;
  • Le Panaché de Saint-Omer (panaché, 1%) ;
  • Saint-Bertin (bière d'abbaye, 6,2%) ;
  • Sombrero (bière aromatisée à la téquila, 5,9%) ;
  • Munsterbräu (blonde, 4,2%).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quelques chiffres sur le site de la brasserie.
  2. Activités alimentaire sur le site de la brasserie.