Brassens : Le libertaire de la chanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brassens
Le libertaire de la chanson
Image illustrative de l’article Brassens : Le libertaire de la chanson

Auteur Clémentine Deroudille
Pays Drapeau de la France France
Genre Biographie
Éditeur Gallimard
Collection Découvertes Gallimard
Date de parution 2011
Nombre de pages 128 pp.
ISBN 978-2-07044-243-0
Série Arts
Chronologie

Brassens : Le libertaire de la chanson[1] est un récit biographique du chanteur Georges Brassens écrit par l'écrivaine Clémentine Deroudille[2],[3],[4],[5] et paru chez Gallimard. Cet ouvrage est le 571e titre dans la collection « Découvertes Gallimard ».

Introduction et sommaire[modifier | modifier le code]

  • Chapitre I : L'apprentissage de la liberté - de Sète au STO
  • Chapitre II : Auprès de mon arbre - l'impasse Florimont et les écrits littéraires
  • Chapitre III : Vedette malgré lui - De Patachou à la consécration de Bobino en 1953
  • Chapitre IV : Les trompettes de la renommée - Sa carrière jusqu'à son dernier récital à Bobino en 1977
  • Témoignages et documents

Contenu et synthèse[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile Miramont dit Corne d’aurochs, Brassens avant Brassens : De Sète à l’impasse Florimont, Paris, L'Archipel, (ISBN 978-2-841-87327-2)}.
  • René Iskin, Dans un camp : Basdorf 1943 : Georges Brassens et moi avions 22 ans, Paris, Carpentier, (ISBN 2-841-67365-0)
  • Louis Nucera, Brassens : délit d'amitie, Paris, Archipel, (ISBN 2-841-87326-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • FirstName Cristiani, Brel, Brassens, Ferré : trois hommes dans un salon : retranscription de leur conversation diffusée sur RTL, le , Paris Brézolles, Fayard "Chorus, (ISBN 978-2-213-61671-1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Georges Brassens doublement revisité par Joann Sfar | BoDoï, explorateur de bandes dessinées - Infos BD, comics, mangas » (consulté le 17 juin 2019)
  2. Philippe Corcuff, « Georges Brassens ou la fragilité libertaire », sur Club de Mediapart (consulté le 17 juin 2019)
  3. « "Brassens a inventé sa propre vie à force de renoncements." », sur Léléphant - La revue de culture générale, (consulté le 17 juin 2019)
  4. « Brassens, à base de popopopom », sur Libération.fr, (consulté le 17 juin 2019)
  5. « Des inédits de Brassens retrouvés », sur leparisien.fr, 2011-01-31cet07:00:00+01:00 (consulté le 17 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]