Braniff International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Braniff International
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
BN BNF BRANIFF
Repères historiques
Date de création 1928
Date de disparition 1982
Généralités
Basée à Aéroport international de Dallas-Fort Worth
Autres bases -
Programme de fidélité -
Alliance -
Taille de la flotte 82 (décembre 1981)
Nombre de destinations 54 (avril 1982)
Siège social Drapeau des États-Unis Dallas, Texas
Société mère Braniff Airways, Inc.
Dirigeants Paul Revere Braniff (fondateur)
Site web -

Braniff International fut une compagnie aérienne américaine qui exista à l'origine de 1928 à 1982. Le nom fut ensuite repris par un entrepreneur qui refonda la compagnie qui revola de 1984 à 1989 avant de cesser ses activités. Un ultime repreneur fut trouvé en 1991, mais la Braniff III resta en service moins d'un an.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

La compagnie est fondée en 1928, lorsqu'un assureur de l'Oklahoma et le financier Thomas E. Braniff financèrent son frère Paul Revere Braniff, un ancien pilote de la Première Guerre mondiale afin qu'il crée sa propre compagnie aérienne. La petite compagnie s'émancipa de l'Oklahoma Aero Club lorsque Paul Braniff acheta un Stinson Detroiter, un avion d'une capacité de 5 places. Au début l'entreprise faisait à la fois école de pilotage, réparation d'avion et compagnie aérienne. Le transport de passagers ne commença que le 20 juin 1928 avec une liaison entre Tulsa et Oklahoma City.

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de Braniff International comptait 54 appareils, 2 concordes loués à Air France et British Airways, 15 Boeing 727-200, 4 Boeing 747-100, 4 Boeing 747-200, 3 Boeing 747SP et McDonnell Douglas DC-8[1],[2]. De 1978 à 1980, la compagnie américaine Braniff International loue deux Concorde, l’un appartient à British Airways et l’autre à Air France. Ils seront utilisés pour effectuer des vols réguliers à vitesse subsonique entre l’aéroport Fort Worth de Dallas à l’aéroport international Dulles de Washington D.C., vols qui continueront ensuite sur l'Europe[24]. Pour des raisons de légalité, les avions utilisés par Braniff sont enregistrés aux États-Unis mais aussi dans les deux États d’origine (France, Royaume-Uni). Les vols Dallas-Washington sont assurés par des équipages de la Braniff, puis des équipages Français et Britanniques prennent le relais pour le vol transatlantique vers Paris ou Londres. Cependant, les vols ne sont pas bénéficiaires ce qui forcera Braniff à arrêter les opérations en mai 1980.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]