Brandon Mechele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brandon Mechele
Image illustrative de l’article Brandon Mechele
Brandon Mechele avec le Club Bruges en 2019
Situation actuelle
Équipe Club Bruges KV
Numéro 44
Biographie
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Naissance (29 ans)
Bredene (Belgique)
Taille 1,90 m (6 3)
Période pro. Depuis 2012
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1999-2002 KSV Bredene
2002-2012 Club Bruges KV
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012- Club Bruges KV330 (12)
2017 K Saint-Trond VV018 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013-2014 Belgique espoirs008 0(0)
2019- Belgique003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Brandon Mechele, né le à Bredene, est un footballeur international[1] belge. Il évolue actuellement au poste de défenseur central au Club Bruges KV.

Brandon Mechele joue au Club de Bruges depuis 2002, en équipe première depuis 2012 et y détient un record, avec cinq titres nationaux remportés, qu'il partage avec quelques icônes des Gazelles : Fons Bastijns, Birger Jensen, Raoul Lambert, Georges Leekens, Hans Vanaken, Franky Van der Elst, Dany Verlinden et Ruud Vormer. Le pur produit de l'école des jeunes brugeoise possède également une Coupe de Belgique et trois Supercoupes, dont une seule disputée, à son palmarès. Le , il fait ses débuts avec les Diables Rouges au Kazakhstan. Ses coéquipiers le surnomment « RoboCop », d'après le film du même nom, à cause « d'une attention quasi-maniaquale portée à sa santé et sa condition physique ainsi que le dévouement total qu'il consacre à son sport. »[2],[3]. Mechele doit également ce surnom à une apparente immunité « robotique » aux blessures, bien qu'il ait été néanmoins écarté des terrains longuement dans le passé à la suite d'une rupture des ligaments de la cheville[4]. Les supporters et les médias lui attribuèrent ce surnom de manière unanime et définitive lors de la saison 2017-18, lorsqu'il n'a pas manqué une seule minute de la compétition et que Bruges est devenu champion[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Équipes d'âge[modifier | modifier le code]

Brandon Mechele rejoint les jeunes du Club Bruges KV en 2002, à l'âge de 9 ans, après avoir joué au KSV Bredene pendant trois ans. Le défenseur central, qui peut également évoluer comme arrière droit, a traversé toutes les équipes d'âge du Club. Il fait ses débuts en équipe première lors de la saison 2012-2013 et se voit attribuer le numéro 45 mais la saison suivante, il le troque pour le 44, son maillot désormais caractéristique et fétiche. Mechele porte encore toujours ce même numéro en 2022[6].

Mechele à l'entraînement en 2014.

Percée en équipe première[modifier | modifier le code]

Le , le Club de Bruges affronte le KSC Lokeren en play-offs 1. En raison de la blessure et de la suspension de plusieurs défenseurs, Mechele est autorisé à s'asseoir sur le banc pour la première fois. Dans les dernières minutes de la rencontre, il monte au jeu pour Víctor Vázquez, blessé. Les Blauw en Zwart remportent le match 2 buts à 1[7]. Le , il remplace Jesper Jørgensen lors du match de play-offs contre le Standard de Liège a la 73e minute de jeu. En raison des absences conjuguées de Jim Larsen, sur blessure, et d'Óscar Duarte, suspendu, il est titulaire lors du match d'ouverture de la saison 2013-2014 contre le Sporting de Charleroi.

Devenu par la suite un pion défensif essentiel, il forme un duo régulier avec Björn Engels. Le 28 novembre 2013, Mechele prolonge son contrat jusqu'à la mi-2017[8]. Le , le défenseur inscrit le but de la victoire en quart de finale de la Coupe de Belgique contre le KV Malines à la dernière minute du match[9]. Brandon Mechele remporte son premier prix cette saison-là. En finale de la Coupe, emmenés par Michel Preud'homme, Bruges mène 2-1 face au grand rival, le RSC Anderlecht, mais le défenseur brugeois ne peut empêcher Aleksandar Mitrović d'égaliser après que Tom De Sutter ait inscrit le but d'ouverture mauve. Lior Refaelov scelle ensuite le sort de la rencontre dans les arrêts de jeu et les Gazelles remportent leur premier prix depuis huit ans. Mechele a joué toute cette rencontre aux côtés d'Óscar Duarte[10].

Écarté par Preud'homme[modifier | modifier le code]

Sous la direction de Michel Preud'homme, Brandon Mechele disparaît peu à peu des radars. Il perd sa place de titulaire lors de la saison 2015-2016, au cours de laquelle le Club de Bruges est devenu champion pour la première fois après onze saisons, et à la suite d'une grave blessure[4], il n'est plus sélectionné avant la Ligue des champions la saison suivante. Mechele vit mal la situation et sa petite amie de l'époque et épouse actuelle, Caroline, frustrée, se déchaîne alors contre l'entraîneur dans les médias. Preud'homme n'en est pas le moins du monde déstabilisé et reste convaincu de ses choix défensifs, continuant à écarter Mechele de la compétition nationale : « Que ce soit Saint-Nicolas, les parents, la petite amie ou le courtier d'un joueur, je me fiche de ce que l'entourage en pense. »[11],[12]. Son ami d'enfance, Björn Engels, et l'ancien joueur de l'Ajax, Stefano Denswil, sont devenus les défenseurs centraux permanents de l'équipe sous Preud'homme et Mechele est contraint de ronger son frein sur le banc. Pendant la trêve hivernale de la saison 2016-2017, il est prêté au STVV, en compagnie du milieu gauche Boli Bolingoli-Mbombo et du gardien de but Sébastien Bruzzese[13]. Là, il parvient à reconquérir une place de titulaire indiscutable sous les ordres de l'entraîneur croate Ivan Leko, lui-même ancien joueur et futur entraîneur du Club de Bruges[14].

Retour en grâce sous Leko[modifier | modifier le code]

Mechele à l'échauffement face au Red Bull Salzbourg en Ligue Europa.

De retour au Club de Bruges, Mechele entame la saison 2017-2018 rempli des doutes. Ivan Leko y est entretemps le nouvel entraîneur mais, en son absence, le Club a recruté Benoît Poulain, un joueur très fort tactiquement. Le côtier conserve néanmoins la confiance de son coach et ce malgré des débuts difficiles. Mechele et Denswil forment rapidement un duo défensif indéboulonnable, favorisé par le départ de Björn Engels durant l'été vers l'Olympiakos en Grèce[15]. Poulain, s'il avait été était en pleine forme, aurait invariablement obtenu une place dans le onze de départ de Leko mais le Français est taraudé par les blessures. Mechele et Poulain ont le même profil et un talent identique pour la lecture tactique du jeu quant à Denswil, il s'est avéré avoir de nombreuses qualités techniques, bien que le Néerlandais ait parfois semblé nonchalant depuis son arrivée en janvier 2015. Denswil, tout comme Mechele, sont considéré comme indispensable par les supporters et les médias[16]. Sous la direction de Leko, la défense brugeoise est excessivement solide cette saison-là et encaisse peu de buts, notamment grâce au concours de Mechele, le « West-Vlaming silencieux et travailleur »[17] qui s'est imposé comme le leader défensif des Blauw en Zwart[18] et ne manque aucune minute de la compétition. Brandon inscrit en outre trois buts cette saison et remporte son deuxième titre de champion avec le Club de Bruges.

Blessé aux muscles abdominaux lors de la préparation, il manque le début de la saison 2018-2019[19] mais le coriace défenseur, surnommé « RoboCop » par les supporters et les médias[2],[3], se fraie à nouveau un chemin dans l'équipe en septembre et se voit réuni avec ses fidèles coéquipiers, Benoît Poulain et Stefano Denswil. Le Club de Bruges termine cette saison à la deuxième place de la compétition derrière le KRC Genk et Leko décide de quitter le Club. Le , Mechele est récompensé par le sélectionneur national Roberto Martínez en décrochant sa première sélection chez les Diables Rouges[20] mais il ne quittera pas le banc. Il devra attendre encore un an avant de disputer ses premières minutes avec l'équipe nationale.

De valeur sûre à remplaçant sous Clement[modifier | modifier le code]

Le , sous la houlette du nouvel entraîneur Philippe Clement, Mechele inscrit le premier but du match retour de la demi-finale de la Coupe de Belgique sur le terrain de Zulte Waregem. Il dévie une tête de Michael Krmenčík avec sa poitrine dans le but vide du portier de Zulte, Sammy Bossut, marquant de justesse alors que le ballon était presque au-dessus de la ligne de but. Les Blauw en Zwart se qualifient ensuite pour la finale grâce à Charles De Ketelaere, âgé de seulement 18 ans, après que le remplaçant Dimitri Oberlin ait égalisé pour Zulte (1–2), évitant ainsi des prolongations alors que le match aller s'était achevé sur le score de un but partout[21]. Le Club de Bruges s'incline en finale contre l'Antwerp (0-1)[22].

Lors de la saison 2020-2021, Brandon reste incontournable lors des matches de compétition du Club de Bruges mais, en Ligue des champions, s'il dispute l'intégralité des deux rencontres remportées face au Zénith Saint-Pétersbourg, il reste sur le banc pour les quatre autres matchs de poule, Clement ayant opté pour une rotation de l'effectif. Mechele est également honoré au cours de la saison pour son 250e match sous les couleurs du Club[23]. De plus, à quelques occasions, Mechele est amené à porter le brassard de capitaine, en l'absence du capitaine titulaire Ruud Vormer et du vice-capitaine Hans Vanaken, comme ce sera notamment le cas pour la Supercoupe face au KRC Genk[24].

Le , lors de la victoire en championnat face à Genk, il inscrit un véritable but d'attaquant : Mechele amortit le ballon de la poitrine avant de terminer de manière contrôlée[25]. Quatre jours plus tard, il marque à nouveau, cette fois de la tête, dans le derby de la ville de Bruges contre le Cercle et son égalisation s'avère cruciale dans la victoire finale (1-2)[26]. Le défenseur côtier, d'ordinaire peu prolifique devant les buts, inscrit néanmoins un 3e but, vital à l'extérieur, lors de la manche aller de la double confrontation face au Dynamo Kiev en seizièmes de finale de la Ligue Europa[27] mais toutefois inutile, le Club s'inclinant au Jan Breydel au retour. Le Club de Bruges fête son deuxième titre consécutif, le quatrième pour Mechele, à l'issue de la saison[28].

Le début de la saison 2021-2022 s'avère compliqué pour Mechele, d'une part le Club de Bruges doit jouer les pursuivants derrière l'Union saint-gilloise qui fète son retour parmi l'élite après 48 ans d'absence[29] et caracole en tête du championnat[30] et, d'autre part, le jeune transfuge écossais Jack Hendry lui souffle sa place de titulaire dans l'effectif jusqu'à la mi-février[31]. Philippe Clement quitte le Club de Bruges en et rejoint l'AS Monaco, il est remplacé par Alfred Schreuder[32].

À nouveau titulaire sous Schreuder[modifier | modifier le code]

Fin janvier, Brandon Mechele compte tout de même 18 titularisations en championnat mais il est loin de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Lors du derby brugeois perdu, une relance approximative de sa part offre l'ouverture du score au Cercle. Face au Standard, il perd son duel avec Renaud Emond et est à l'origine de la carte rouge de Jack Hendry sur une passe totalement ratée[33]. Le jeune Hendry écope d'un nouveau carton rouge en Coupe face à La Gantoise à la Ghelamco Arena, Schreuder n'apprécie pas et Mechele retrouve sa place dans le noyau qu'il ne quitte plus jusqu'à la fin de la saison[31],[34]. Lors des play-offs 1, l'Union finit par céder à la pression et laisse filer le titre en s'inclinant par deux fois en quatre jours face aux Blauw en Zwart[35],[36] qui fêtent leur troisième sacre de rang la semaine suivante en renversant une situation délicate face à leur rival de l'Antwerp[37].

Mechele remporte ainsi son cinquième titre, un record, qu'il partage avec quelques icônes des Gazelles : Fons Bastijns, Birger Jensen, Raoul Lambert, Georges Leekens, Hans Vanaken, Franky Van der Elst, Dany Verlinden et Ruud Vormer. Son contrat venant à échéance au terme de la saison 2022-2023, il espère prolonger son séjour dans un club où il a effectué toute sa carrière professionnelle, à l'exception d'un prêt de courte durée à Saint-Trond[38].

En sélections nationales[modifier | modifier le code]

Brandon Mechele a été convoqué pour la première fois chez les Diables Rouges le pour le match amical face aux Pays-Bas (1-1) et les deux rencontres de Ligue des nations contre l'Islande (2-0) et la Suisse (2-5)[39]. Il ne montera toutefois pas au jeu lors de ces trois rencontres et assistera à la déroute des Belges à Lucerne depuis le banc. Le défenseur central fait enfin ses débuts, à l'occasion de sa 8e sélection le , lors d'un match de qualification pour le Championnat d'Europe 2020 face au Kazakhstan. Il remplace Thomas Vermaelen dans le temps additionnel à la 91e minute et termine la rencontre, remportée 2 buts à zéro, les Diables signant alors un record de 24 points sur 24 lors de cette campagne[40] qu'ils termineront invaincus et qualifiés.

Mechele est titulaire pour la première fois, le , en amical face à la Côte d'Ivoire (1-1)[41]. Il dispute également la totalité de la rencontre face à la Suisse, le [42]. Brandon n'est pas repris par Roberto Martínez pour le Championnat d'Europe en 2021 mais il est toutefois réserviste, en compagnie de Albert Sambi Lokonga et Zinho Vanheusden, et il participe à la préparation avec le reste de la sélection[43].

Sélectionné pour un triptyque de rencontres qualificatives à la Coupe du monde au Qatar en [44], il ne dispute pas la moindre minute de jeu et est ensuite absent des rassemblements suivants de manière assez incompréhensible alors qu'il est un titulaire indiscutable au Club de Bruges. Il n'est ainsi par repris pour la phase finale de la Ligue des nations[45], ce qui alors peut encore s'expliquer car Philippe Clement lui a récemment préféré l'Écossais Jack Hendry dans son équipe type à quelques occasions[46], ni pour le duo de matchs amicaux en face à l'Irlande et au Burkina Faso alors que, Martínez ayant déclaré au préalable que ces rencontres seraient exclusivement destinées aux joueurs comptabilisant moins de 50 sélections[47], il semblait pourtant acquis que Mechele ferait sans aucun doute partie des appelés[48].

Mechele est a nouveau convoqué par le sélectionneur national en en vue des quatre rencontres de Ligue des nations face aux Pays-Bas, à la Pologne (deux fois) et contre le Pays de Galles[49]. Il est néanmoins écarté de la feuille de match lors des trois premières parties, à la grande surprise de son coéquipier en club Ruud Vormer[50], et ne quittera pas le banc à l'occasion de la dernière.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Brandon Mechele au [51],[52]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions Belgique Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2012-2013 Drapeau de la Belgique Club Bruges KV Jupiler Pro League - - - - - - - - - C3 - - - PO1 3 0 0 - - - 3 0 0
2013-2014 Jupiler Pro League 22 0 0 1 0 0 - - - C3 2 0 0 PO1 3 0 0 - - - 28 0 0
2014-2015 Jupiler Pro League 20 1 2 6 1 1 - - - C3 13 0 0 PO1 10 1 0 - - - 49 3 3
2015-2016 Jupiler Pro League 15 0 0 2 0 0 1 0 0 C1+C3 3+6 0+0 0+1 PO1 3 0 0 - - - 30 0 1
2016-2017 Jupiler Pro League - - - - - - - - - C1 2 0 0 PO1 - - - - - - 2 0 0
2017-2018 Jupiler Pro League 30 3 0 5 2 0 - - - C1+C3 2+1 0+0 0+0 PO1 10 0 0 - - - 48 5 0
2018-2019 Jupiler Pro League 23 0 0 1 0 0 - - - C1+C3 5+2 0+0 0+0 PO1 9 0 0 0 0 0 40 0 0
2019-2020 Jupiler Pro League 24 0 3 6 1 0 - - - C1+C3 6+2 0+0 0+0 - - - - 1 0 0 39 1 3
2020-2021 Jupiler Pro League 29 2 0 3 0 0 - - - C1+C3 2+2 0+1 0+0 PO1 6 0 0 2 0 0 44 3 0
2021-2022 Jupiler Pro League 32 0 0 4 0 0 1 0 0 C1 3 0 0 PO1 6 0 0 0 0 0 46 0 0
2022-2023 Jupiler Pro League 3 0 0 - - - 1 0 0 C1 - - - - - - - - - - 4 0 0
Sous-total 198 6 5 28 4 1 3 0 0 - 51 1 1 - 50 1 0 3 0 0 333 12 7
2016-2017 Drapeau de la Belgique K Saint-Trond VV (prêt) Jupiler Pro League 7 1 0 - - - - - - - - - - PO2+BE 10+1 1+0 0+0 - - - 18 2 0
Sous-total 7 1 0 - - - - - - - - - - - 11 1 - - - - 18 2 0
Total sur la carrière 205 7 5 28 4 1 3 0 0 - 51 1 1 - 61 2 0 3 0 0 351 14 7

En sélections nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Brandon Mechele au [1]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts
2012-2013 Belgique espoirs Tournoi de Toulon 2013 4 2 0 - - 4 2 0
2013-2014 Euro espoirs 2015 - 5 4 0 1 1 0 6 5 0
2014-2015 1 1 0 - 1 1 0
Sous-total 4 2 0 6 5 0 1 1 0 11 8 0
2018-2019 Belgique Ligue des nations 2019 - 2 0 0 1 0 0 3 0 0
Euro 2020 2 0 0 - 2 0 0
2019-2020 4 1 0 4 1 0
2020-2021 Ligue des nations 2021 5 0 0 2 2 0 7 2 0
Coupe du monde 2022 1 0 0 2 0 0 3 0 0
2021-2022 2 0 0 - 2 0 0
Ligue des nations 2023 1 0 0 1 0 0
Sous-total - - - 17 1 0 5 2 0 22 3 0
Total sur la carrière 4 2 0 23 6 0 6 3 0 33 11 0

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Club Bruges KV

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(nl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en néerlandais intitulé « Brandon Mechele » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Fiche de Brandon Mechele », sur RBFA.be.
  2. a et b (nl) Gert Gys, Guillaume Maebe et Koen Van Uytvange, « De Oscars van de heenronde in de Jupiler Pro League: van Robocop tot de vuilste speler en de drukste dribbelaar », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  3. a et b (nl) « RoboCop Brandon Mechele, revelatie bij landskampioen Club Brugge », sur humo.be, Humo, (consulté le ).
  4. a et b « Historique des blessures de Brandon Mechele », sur Transfermarkt (consulté le ).
  5. (nl) Guillaume Maebe, « Verloren zoon Mechele is terug: “Eerlijk, ik zat niet meer met mijn gedachten bij Club Brugge” », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  6. « Profil de Brandon Mechele sur club Brugge.be », sur club Brugge.be, Club Bruges KV, (consulté le ).
  7. (nl) Koen Van Uytvange, « Lazic brengt Club Brugge weer in titelrace », sur standaard.be, De Standaard, (consulté le ).
  8. (nl) « Mechele en Engels verlengen contract bij Club Brugge », sur demorgen.be, De Morgen, (consulté le ).
  9. (nl) Manuel Gonzalez, « Mechele kopt Club Brugge in blessuretijd naar de halve finale », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  10. (nl) Johan Walckiers, « Refaelov bezorgt Club in extremis zijn eerste prijs in acht jaar », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  11. (nl) Glenn Bogaert, « WAG van verguisde verdediger haalt uit naar Preud'homme en co: "Ben het zo ongelofelijk beu" », sur hln.be, Het Laatste Nieuws, (consulté le ).
  12. (nl) Glenn Bogaert et Mathieu Goedefroy, « Preud'homme ligt niet wakker van kritiek spelersvrouw: "Of het vriendin Mechele is die iets zegt, of Sinterklaas..." », sur demorgen.be, De Morgen, (consulté le ).
  13. (nl) « Brandon Mechele, Boli Bolingoli en Sébastien Bruzzese op uitleenbasis naar Sint-Truiden », sur club Brugge.be, Club Bruges KV, (consulté le ).
  14. (nl) « Van Kanarie tot Duivel dankzij Leko », sur hbvl.be, Het Belang van Limburg, (consulté le ).
  15. (nl) « Björn Engels trekt naar Olympiakos », sur focus-wtv.be, (consulté le ).
  16. (nl) « Nonchalante Denswil groeit uit tot gracieuze back », sur demorgen.be, De Morgen, (consulté le ).
  17. (nl) « Trainingsbeest dat al 6 jaar geen frieten eet », sur club Brugge.be, Club Bruges KV, (consulté le ).
  18. (nl) « Basispion doet de kritiek van enkele Club Brugge-fans verstommen: "Toen hoorde ik ze niet..." », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  19. (nl) « Leko voert toch twee wissels door bij Club Brugge, lastige keuze bij Anderlecht », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  20. (nl) « Brandon Mechele: "Nooit gedacht bij de Rode Duivels te geraken" », sur Sporza, VRT, (consulté le ).
  21. (nl) « 18-jarige De Ketelaere schiet Club Brugge naar bekerfinale tegen sterk Zulte Waregem », sur hbvl.be, Het Belang van Limburg, (consulté le ).
  22. (nl) « Antwerp verrast Club Brugge en wint Beker van België », sur demorgen.be, De Morgen, (consulté le ).
  23. (nl) Nils Wens, « Brandon Mechele heeft een indrukwekkende mijlpaal bereikt: "Ooit dit shirt te mogen dragen was het doel" », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  24. (nl) « Brandon Mechele: “De supporters waren ongelooflijk” », sur club Brugge.be, Club Bruges KV, (consulté le ).
  25. (nl) « Brandon Mechele, wat doe je nu? "Ik zal wellicht schrikken van mezelf" », sur Sporza, VRT, (consulté le ).
  26. (nl) « Club opnieuw de ploeg van’t stad: jarige Mechele en Lang zetten scheve situatie recht tegen Cercle », sur hln.be, Het Laatste Nieuws, (consulté le ).
  27. (nl) Johan Walckiers, « Brandon Mechele krijgt een mooie beloning na zijn sterke prestatie tegen Dynamo Kiev », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  28. (nl) « Club Brugge is voor het tweede jaar op rij kampioen! », sur club Brugge.be, Club Bruges KV, (consulté le ).
  29. Vincent Miller, « L’Union Saint-Gilloise championne va retrouver la D1A 48 ans plus tard », sur lesoir.fr, Le Soir, (consulté le )
  30. Clément Glesner, « L’Union Saint-Gilloise, du rêve à la désillusion », sur moustique.be, Moustique, (consulté le ).
  31. a et b (nl) « Eerst elke minuut in de Champions League, nu bij beloften: Jack Hendry (Club Brugge) duikt plots op bij NXT », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  32. « Alfred Schreuder remplace Philippe Clement comme entraîneur du Club Bruges », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  33. Antoine Bourlon, « Bruges a du boulot en défense », sur walfoot.be, (consulté le ).
  34. Johan Walckiers, « Jack Hendry : "Alfred Schreuder a été très dur avec moi" », sur walfoot.be, (consulté le ).
  35. « Brandon Mechele: "De match was moeilijk" », sur onefootball.com, (consulté le ).
  36. « Bruges bat encore l'Union Saint-Gilloise et fait un pas de géant vers le titre », sur onefootball.com, (consulté le ).
  37. Lancelot Meulewaeter, « Le Club Bruges sacré champion de Belgique 2022 après une victoire renversante à l'Antwerp ! », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  38. Florent Malice, « Mechele, plus longtemps à Bruges ? "J'espère que la saison prochaine n'est pas ma dernière" », sur walfoot.be, (consulté le ).
  39. (nl) « Brandon Mechele opgeroepen voor de Rode Duivels », sur focus-wtv.be, (consulté le ).
  40. (nl) Vincent Van Genechten, « Brandon Mechele is een 'record' rijker na invalbeurt bij de Rode Duivels », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  41. (nl) « Rode Duivels slikken late gelijkmaker tegen Ivoorkust in match der debutanten », sur gva.be, Gazet van Antwerpen, (consulté le ).
  42. (nl) « Batshuayi doet het weer: hij bezorgt experimentele Duivels met twee goals nog onverwachte zege », sur hln.be, Het Laatste Nieuws, (consulté le ).
  43. (nl) Vincent Van Genechten, « Deze Rode Duivels verdedigen ons land voor het EK », sur standaard.be, De Standaard, (consulté le ).
  44. « Diables Rouges : Roberto Martinez appelle 31 joueurs pour les 3 matches de septembre, six absents par rapport à l'Euro », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  45. « Diables rouges: Roberto Martinez dévoile sa sélection pour affronter la France », sur lesoir.be, Le Soir, (consulté le ).
  46. (nl) Junior Verbeeke, « Geboren leider met onverstaanbaar accent: Jack Hendry veegt alle scepsis na transfer van tafel », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad, (consulté le ).
  47. Christophe Franken, « Martinez n’appellera aucun Diable à plus de 50 capes en mars: voici à quoi pourrait ressembler son onze de base », sur dhnet.be, La DH Les Sports+, (consulté le ).
  48. « Diables rouges: Roberto Martinez reprend 27 joueurs "U50", dont l’Unioniste Siebe Van Der Heyden », sur lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  49. « Diables Rouges : Brandon Mechele aspire à du temps de jeu pour son retour chez les Diables Rouges », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  50. Florent Malice, « Ruud Vormer critique un Diable : "Autant faire jouer Mechele..." », sur walfoot.be, (consulté le ).
  51. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database.
  52. « Fiche de Brandon Mechele », sur transfermarkt.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]