Brains-sur-les-Marches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brains-sur-les-Marches
Brains-sur-les-Marches
Mairie de Brains-sur-les-Marches.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Cossé-le-Vivien
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Craon
Maire
Mandat
Félix Planté
2014-2020
Code postal 53350
Code commune 53041
Démographie
Gentilé Brennois
Population
municipale
263 hab. (2015 en augmentation de 15,35 % par rapport à 2010)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 11″ nord, 1° 10′ 53″ ouest
Altitude Min. 72 m
Max. 109 m
Superficie 7,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de Mayenne
City locator 14.svg
Brains-sur-les-Marches

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de Mayenne
City locator 14.svg
Brains-sur-les-Marches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brains-sur-les-Marches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brains-sur-les-Marches

Brains-sur-les-Marches est une commune française située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 263 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à l'ouest du département de la Mayenne (à une vingtaine de kilomètres de Craon), à côté de la forêt de La Guerche-de-Bretagne, limitrophe de l'Ille-et-Vilaine et non loin du Maine-et-Loire et de la Loire-Atlantique.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Albert Dauzat[2], qui propose de lire *Brennum à la place de Bremium et rectifie la forme de 1136 en Brenno, rattache ce nom à la série des autres Brain(s), dérivés du nom de personne gaulois Brennus. Xavier Delamarre[3] donne la même explication "(domaine de Brennos)" pour les Brain de Loire-Atlantique et d'Ille-et-Vilaine, ainsi que pour le Bren de la Drôme, mais il ne mentionne pas la commune de la Mayenne.

Le terme de « marches » fait référence aux marches d'Anjou et de Bretagne.

Le nom de Brains, de Bremis, fut porté par de nombreuses personnes citées au cartulaire de la Roë tout au long du XIIe siècle[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est une ancienne paroisse du Haut-Anjou, située aujourd'hui dans la Mayenne angevine. Elle dépend aujourd'hui de l'arrondissement de Château-Gontier.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le chartrier de la Roë rédigea une charte au XVe siècle afin de faire valoir les intérêts du seigneur de Brécharnon (situé en Saint-Michel), attribuant à son ancêtre Albéric, vivant en 1119, la fondation de la paroisse de Brains-sur-les-Marches[4].

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, le fief de la baronnie angevine de Craon dépendait de la sénéchaussée principale d'Angers et du pays d'élection de Château-Gontier.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Michel Rousseau - -
mars 2008[5] en cours Félix Planté[6] SE Agriculteur
Pour les données antérieures, dérouler la boîte ci-dessous.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 263 habitants[Note 2], en augmentation de 15,35 % par rapport à 2010 (Mayenne : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
508 477 558 678 706 728 678 661 650
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
591 660 631 641 603 584 620 624 626
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
607 611 567 467 449 432 418 428 397
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
423 353 293 220 224 229 233 229 260
2015 - - - - - - - -
263 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale.
  • Statue du cardinal Suhard.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le cardinal Suhard (1874 à Brains-sur-les-Marches - 1949), archevêque de Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


  1. a, b, c, d, e et f Léon Maître, Dictionnaire topographique du département de la Mayenne, Paris,
  2. A. Dauzat, Ch. Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Guénégaud, (ISBN 9782850230769)
  3. Xavier Delamarre, Noms de lieux celtiques de l'Europe ancienne, Arles, Errance, (ISBN 9782877724838)
  4. a et b Nos blasons et leur histoire, édité par le Syndicat d'initiative du canton de Saint-Aignan-sur-Roë, imprimerie Raynard, 1989.
  5. Liste des maires de la Mayenne actualisée au 25 juin 2009, site de la préfecture de la Mayenne, consulté le 6 septembre 2009
  6. Réélection 2014 : « Brains-sur-les-Marches (53350) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 mai 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.