Braian Toledo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un athlète image illustrant argentin
Cet article est une ébauche concernant un athlète argentin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Braian Toledo Portail athlétisme
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Nationalité Drapeau d'Argentine Argentin
Naissance (23 ans)
Lieu Marcos Paz
Taille 1,86 m
Poids 92 kg
Palmarès
Jeux panaméricains 1
Champ. panaméricains juniors 2

Braian Ezequiel Toledo (né le à Marcos Paz[1]) est un athlète argentin spécialiste du lancer du javelot.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2009, Braian Toledo remporte le bronze aux Championnats du monde jeunesse à Bressanone, avec 73,44 m. Il est devancé par le Taïwanais Huang Shih-Feng et le Français Killian Durechou[2]. La même année, il s'impose aux Championnats panaméricains juniors.

En 2010, il s'impose aux Jeux olympiques de la jeunesse organisés à Singapour, avec un jet à 81,78 m[3].

En 2011, il conserve son titre aux Championnats panaméricains juniors avec 76,40 m. Aux Jeux panaméricains, chez les séniors, il remporte la médaille de bronze avec 79,53 m, derrière le Cubain Guillermo Martínez et l'Américain Cyrus Hostetler[4]. Il bat ainsi le record national, que détenait Pablo Pietrobelli depuis 2007 avec 79,45 m, et réussit les minima B pour les Jeux olympiques de Londres[5].

En 2012 Toledo fait progresser deux fois son record : 79,73 m le 3 mai lors du Grand Prix Sudamericano Hugo La Nasa à Buenos Aires, 79,87 m le 24 juillet à Manresa[6]. Il remporte les Championnats ibéro-américains en battant les Colombiens Arley Ibargüen et Dayron Márquez puis devient vice-champion du monde junior à Barcelone, derrière le Trinidadien Keshorn Walcott. Aux Jeux, il est éliminé avec un meilleur jet à 76,87 m.

En 2013, pour sa première participation aux Championnats d'Amérique du Sud, il décroche la médaille de bronze, la compétition étant remportée par le Paraguayen Víctor Fatecha[7]. En 2014 il remporte pour la 4e fois consécutive les championnats nationaux à Rosario[8].

Le 29 mars 2015, Toledo dépasse pour la première fois les 80 m en lançant le javelot à 82,90 m[9]. En juin il termine 2e des Championnats d'Amérique du Sud derrière le Brésilien Júlio César de Oliveira qui bat le record du Brésil[10]. Le 24 août 2015, il bat en 83,32 m le record d'Argentine lors des qualifications des Championnats du monde à Pékin. Il termine dixième de la finale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2009 Championnats du monde jeunesse Bressanone 3e 73,44 m
Championnats d'Amérique du Sud juniors São Paulo 2e 69,63 m
Championnats panaméricains juniors Port-d'Espagne 1er 69,84 m
2010 Jeux olympiques de la jeunesse Singapour 1er 81,78 m
2011 Championnats panaméricains juniors Miramar 1er 76,40 m
Championnats d'Amérique du Sud juniors Medellín 1er 74,04 m
Jeux panaméricains Guadalajara 3e 79,53 m
2012 Championnats ibéro-américains Barquisimeto 1er 77,33 m
Championnats du monde juniors Barcelone 2e 77,09 m
2013 Championnats d'Amérique du Sud Carthagène des Indes 3e 75,33 m
2015 Championnats d'Amérique du Sud Lima 2e 79,34 m
Championnats du monde Pékin 10e 80,27 m
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 10e 79,81 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du javelot 83,32 m (NR) Drapeau : République populaire de Chine Pékin 24 août 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Toledo, throwing to the future », IAAF,‎
  2. (es) « Brian Toledo ganó el bronce en lanzamiento de jabalina », TyC Sports,‎
  3. (es) « Braian Toledo hizo historia en Singapur », sur www.canchallena.com,‎
  4. (es) « Braian Toledo hizo historia en Guadalajara », TyC Sports,‎
  5. (es) « Braian Toledo se quedó con el bronce y se clasificó para Londres 2012 », sur losandes.com.ar,‎ (consulté le 18 mars 2016)
  6. (es) « Braian Toledo llega afilado a los Juegos Olímpicos », sur canchallena.lanacion.com.ar,‎ (consulté le 18 mars 2016)
  7. (es) Fabiana García, « Lógico éxito de Lauro en Cartagena », sur ellitoral.com,‎ (consulté le 18 mars 2016)
  8. (es) « Brian Toledo ganó en jabalina, en el Campeonato Argentino », sur espndeportes.espn.go.com,‎ (consulté le 18 mars 2016)
  9. (es) « HISTORICO RECORD : TOLEDO PASO LOS 80 METROS EN JABALINA », sur cada-atletismo.org,‎ (consulté le 18 mars 2016)
  10. (pt) « Mariliense é ouro nos 110 m com barreira no Sul-Americano disputado no Peru », sur diariodemarilia.com.br,‎ (consulté le 18 mars 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]