Bradycneme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bradycneme (signifiant « jambe lourde, pesante, maladroite ») est un genre de dinosaures théropodes du Crétacé supérieur retrouvé en Transylvanie, en Roumanie. L'espèce-type, Bradycneme draculae, a été nommée et décrite par Colin Harrison et Cyril Walker (en) en 1975[1]. Le nom générique est tiré du grec ancien βραδύς (bradys, « lent, lourd »)[1]. Le nom spécifique draculae est tiré du roumain dracul (« le dragon ») et est une référence à Dracula[1].

Le genre est basé sur l'holotype BMNH A1588, retrouvés dans une strate datée du Maastrichtien de la formation géologique Sânpetru (en), dans le bassin de Haţeg.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1975, Harrison et Walker décrivent deux « bradycnemids » de Roumanie B. draculae et Heptasteornis andrewsi (en). Ces deux spécimens sont d'abord attribués à l'oiseau hypothétique pelecaniformes Elopteryx nopcsai (en).

En 1978, Pierce Brodkorb relie le spécimen aux petits théropodes[2]. Depuis, les trois genres Bradycneme, Elopteryx et Heptasteornis ont été à la fois faits synonymes, séparés et réassignés un grand nombre de fois[3],[4],[5],[6],[7].

D'après les recherches les plus récentes, Bradycneme et Heptasteornis seraient le même genre et formeraient une base des Tetanurae[6]. Cependant, Darren Naish et J. Dyke pensent plutôt qu'Heptasteornis est un alvarezsaurid (en)[7]. En 2011, Tom Holtz a classé Bradycneme chez les alvareszauridae, tout comme Heptasteornis[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bradycneme » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) Colin James Oliver Harrison et Cyril Alexander Walker, « The Bradycnemidae, a new family of owls from the Upper Cretaceous of Romania », Palaeontology, vol. 18, no 3,‎ , p. 563-570 (lire en ligne)
  2. (en) Pierce Brodkorb, « Catalogue of fossil birds, Part 5 (Passeriformes) », Bulletin of the Florida State Museum, Biological Sciences, vol. 23, no 3,‎ , p. 139-228
  3. (en) Gregory S. Paul, Predatory Dinosaurs of the World, New York, Simon & Schuster, (ISBN 0-671-61946-2)
  4. (en) « The dinosaurs of Transylvania », National Geographic Research and Exploration, vol. 7, no 2,‎ , p. 196-215 (lire en ligne)
  5. (en) J. Le Loeuff, E. Buffetaut,P. Méchin et A. Méchin-Salessy, « The first record of dromaeosaurid dinosaurs (Saurischia, Theropoda) in the Maastrichtian of southern Europe: palaeobiogeographical implications », Bulletin de la Société géologique de la France, vol. 163, no 3,‎ , p. 337-343
  6. a et b (en) G. Csiki et D. Grigorescu, « Small theropods from the Late Cretaceous of the Hateg Basin (western Romania) - an unexpected diversity at the top of the food chain », Oryctos, vol. 1,‎ , p. 87-104
  7. a et b (en) Darren Naish et J. Gareth Dyke, « Heptasteornis was no ornithomimid, troodontid, dromaeosaurid or owl: the first alvarezsaurid (Dinosauria: Theropoda) from Europe », Neues Jahrbuch für Geologie und Paläontologie Monatshefte, vol. 7,‎ , p. 385-401
  8. (en) Thomas R. Holtz Jr., Dinosaurs : The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]