Bradley McGee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McGee.
Bradley McGee
Bradley Mc Gee - TDR 2012.jpg
En 2012, avec l'équipe Saxo Bank
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Rouleur
Distinction
Équipes professionnelles
Équipes dirigées
Principales victoires
Bradley McGee au contre-la-montre du Tour de France 2005

Bradley McGee, né le à Sydney, est un ancien coureur cycliste australien. Professionnel de 1998 à 2008, il est champion olympique de poursuite par équipes aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes, champion du monde de cette discipline en 1995 et champion du monde de poursuite individuelle en 2002. Sur route, il est vainqueur de la Route du Sud, d'étapes du Tour de France et du Tour d'Italie, porteur du maillot de leader du classement général des trois grands tours. Il dirige actuellement un centre d'entraînement de jeunes coureurs en Australie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière cycliste[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Bradley McGee commence le cyclisme à l'âge de dix ans. En 1993, il remporte les championnats d'Australie de poursuite individuelle et par équipes ainsi que ceux du contre-la-montre sur route dans la catégorie juniors. Aux championnats du monde juniors, il s'impose lors du tournoi de poursuite individuelle. Il prend en outre la troisième place de la course aux points et la quatrième de la poursuite par équipes[1]. Ses résultats durant cette année lui valent de recevoir le Trophée Sir Hubert Opperman, récompensant le cycliste australien de l'année[2]. En 1994, toujours en catégorie junior, il remporte quatre titres nationaux (poursuite individuelle et par équipes, scratch et course à l'élimination). Aux championnats du monde juniors, il conserve son titre en poursuite individuelle et y ajoute celui de la poursuite par équipes. Il participe à ses premiers Jeux du Commonwealth à Victoria en Colombie britannique, où il remporte également la médaille d'or en poursuite individuelle et en poursuite par équipes, avec Brett Aitken, Stuart O'Grady, Tim O'Shannessey, tous trois champions du monde de la discipline l'année précédente.

À partir de 1995, Bradley McGee évolue parmi les coureurs élites. Il remporte les championnats d'Australie de poursuite individuelle et par équipes. Aux championnats du monde à Bogota en Colombie, il devient champion du monde de poursuite par équipes avec son frère Rodney McGee, Stuart O'Grady et Tim O'Shannessey. Il se classe huitième du tournoi de poursuite individuelle, dont O'Grady prend la troisième place.

L'année suivante, il dispute ses premiers Jeux olympiques à Atlanta, aux États-Unis. Il y décroche les médailles de bronze de la poursuite individuelle et de la poursuite par équipes avec Brett Aitken, Stuart O'Grady, Tim O'Shannessey et Dean Woods.

Durant l'année qui suit les Jeux, il est malade à plusieurs reprises, ce qu'il expliquera plus tard par des excès lors de fêtes à son retour des JO, et un retour trop brutal à l'entraînement. Son passage chez les professionnels, prévu pour 1997, s'en trouve reporté d'une année[3]. Il est toutefois à nouveau champion d'Australie de poursuite individuelle et par équipes en 1997 et établit de nouveaux records nationaux de l'heure (50,52 km)[4] et du 4 000 mètres en min 22 s 34[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Bradley McGee est devenu professionnel en 1998 au sein de l'équipe La Française des jeux. Avec la formation française, il a la particularité d'avoir porté le maillot de leader des trois grands tours : Tour de France, Tour d'Espagne et Tour d'Italie. Il a également remporté le prologue du Tour de France 2003 malgré une crevaison dans les 500 derniers mètres. Spécialiste de l'effort solitaire, mais limité en montagne, McGee réalise tout de même l'exploit de terminer huitième du Tour d'Italie en 2004.

Fidèle à La Française des jeux durant la presque totalité de sa carrière professionnelle, il signe un contrat avec le Team CSC en 2008.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Il annonce sa retraite le . Il devient directeur sportif au sein de l'équipe Saxo Bank, poste qu'il occupe jusqu'en fin d'année 2012. McGee repart ensuite en Australie diriger un centre de formation cycliste[5].

Il est également membre du club des Champions de la Paix, un collectif de cinquante-quatre athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport.

Palmarès, résultats et distinctions[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1997
    • 1er de la poursuite individuelle à Quartu Sant'Elena
  • 2004
    • 1er de la poursuite individuelle à Manchester
    • 3e de la poursuite par équipes à Manchester
  • 2006-2007
    • 3e de la poursuite individuelle à Manchester
  • 2007-2008

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Jeux d'Océanie[modifier | modifier le code]

  • 1999
    • Médaille d'or, Océanie Médaillé d'or de la poursuite individuelle
    • Médaille d'or, Océanie Médaillé d'or de la poursuite par équipes

Championnats d'Australie[modifier | modifier le code]

  • 1993
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite individuelle juniors
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite par équipes juniors
  • 1994
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite individuelle juniors
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite par équipes juniors
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de scratch juniors
  • 1995
  • 1997
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite individuelle
    • Maillot de champion d'Australie de cyclisme Champion d'Australie de poursuite par équipes

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

  • 2001 : 83e
  • 2002 : 109e, vainqueur de la 7e étape
  • 2003 : 133e, vainqueur du prologue, Maillot jaune maillot jaune pendant 3 jours
  • 2004 : abandon (5e étape)
  • 2005 : 105e

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Bradley McGee », sur cycling.org.au (consulté le 20 août 2012)
  2. a et b « Sir Hubert Opperman Trophy and 'Oppy Medal' », sur cycling.org.au (consulté le 23 juillet 2012)
  3. (en) « His time keeps improving », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 août 2012)
  4. (en) « Metaphysical McGee's finest hour », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 août 2012)
  5. Bertrand Latour, « Michaelsen arrive, McGee s'en va », sur cyclismactu.net,
  6. « Male Cyclist of the Year Awards », sur cycling.org.au (consulté le 23 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :