Brachyteles hypoxanthus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brachyteles hypoxanthus est une espèce de platyrhiniens de la famille des Atelidae et du genre Brachyteles. Endémique de la forêt atlantique à l'est du Brésil, l'espèce est considérée comme en danger critique d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature, qui l'a inscrite sur la liste des 100 espèces les plus menacées au monde en 2012.. Selon la primatologue Karen Strier de l'Université Wisconsin-Madison, il ne resterait qu'un millier d'individus au monde[1]

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cart de répartition

L'espèce est endémique des forêts atlantiques de l'Est du Brésil, dans les états de Minas Gerais, Espírito Santo et Bahia. Ils vivent dans les arbres en groupe de quelques dizaine d'individus. Leur longue silhouette fait 1,50 mètre du bout du bras au bout du pied pour un poids de 8 à 9 kg. La femelle donne naissance à un petit tous les trois ans après une gestation de 7 mois[1].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est exclusivement herbivore. Elle se nourrit de feuilles, de fruits, d'écorce, de nectar et de graines. Elle se nourrit notamment des fruits de Margaritaria nobilis, Andira, Anadenanthera, Plathymenia foliolosa, Palicourea tetrapylla, Psychotria wamingii, Genipa americana, Carpotroche brasiliensis et des graines de Mabea fistulifera. Elle privilégie les feuilles jeunes aux feuilles matures[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nathaniel Herzberg, Le Muriqui, fascinant singe hippie, Le Monde du 17 mai 2017 - Supplément Siences et Médecine
  2. Référence Animal Diversity Web : Brachyteles hypoxanthus (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :