La vie est belge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Brabançonne (film))

Brabançonne

La vie est belge
Titre original Brabançonne
Réalisation Vincent Bal
Scénario Vincent Bal
Pierre De Clercq (nl)
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la Belgique Belgique
Genre comédie musicale
Durée 120 minutes
Sortie 2014


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La vie est belge (Brabançonne) est une comédie musicale romantique belge réalisée par Vincent Bal et sortie en 2014. Le film est présenté en avant-première le et sort en salles le en Belgique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux harmonies communales se retrouvent ex-æquo pour représenter la Belgique à la grande finale européenne : l'une est flamande, l'autre wallonne. Mais au cours de la compétition, le trompettiste flamand décède juste après sa prestation, alors que Hugues, le Wallon, brille particulièrement. Elke, administratrice et fille du chef d'orchestre flamand, décide de le débaucher. Le frère de Hugues, chef d'orchestre de la formation wallonne, refuse la partition écrite par son frère pour la finale. Frustré, Hugues passe dans le camp adverse où son charme fait des ravages, au point de séduire Elke, pourtant en instance de mariage avec Renaat le fils du sponsor de l'orchestre. Hugues propose sa partition à son nouvel orchestre, qui n'y montre aucun enthousiasme.

Avant la finale, chacune des deux formations est invitée à un concert télévisé par sa télévision linguistique publique. Ivre, Hugues crée un scandale et est rejeté par les membres de l'orchestre. Il réécrit sa partition, qui emporte cette fois l'adhésion. Le jour de la finale à Bruxelles, juste avant le lever de rideau, les deux formations en viennent aux mains et sont disqualifiées. Mais redécouvrent finalement la vertu de jouer ensemble.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont des reprises de chansons de variété flamandes et francophones.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]