Brüggen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frans Brüggen.
image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Brüggen
Blason de Brüggen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
District de Düsseldorf
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Viersen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Gerhard Gottwald
Partis au pouvoir CDU
Code postal 41379
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 1 66 004
Indicatif téléphonique 0 21 63
Immatriculation VIE
Démographie
Population 16 121 hab. (31/12/2008)
Densité 263 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 14′ 30″ Nord 6° 10′ 56″ Est / 51.241667, 6.182222
Altitude 50 m
Superficie 6 125 ha = 61,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Brüggen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Brüggen
Liens
Site web www.brueggen.de

Brüggen (en néerlandais : Bruggen) est une municipalité de l'arrondissement de Viersen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La population de la ville s’élevait à 16 132 habitants au recensement de 2006.

Brüggen est subdivisé en trois communes : Brüggen, Born et Bracht.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Français y ont battu les Prussiens le 3 octobre 1796[1]. À l’époque où la Roer était un département français, Brüggen était un Chefs-lieux de canton de l’arrondissement de Crevelt.

Brüggen possède un aéroport (code AITA : BGN) et possédait une base de la Royal Air Force jusqu’en 2001. Cette station construite en 1953 a servi de point de départ, pendant la Guerre du Golfe et la Guerre du Kosovo.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.390