Boys Don't Cry (chanson de The Cure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boys Don't Cry.
Boys Don't Cry

Single de The Cure
extrait de l'album Boys Don't Cry
Face A Boys Don't Cry
Face B Plastic Passion
Sortie [1]
Enregistré
Durée 2:35
Genre Post-punk, new wave
Format 45 tours
Auteur Michael Dempsey
Robert Smith
Lol Tolhurst
Producteur Chris Parry
Label Fiction Records

Singles de The Cure

Pistes de Boys Don't Cry

Boys Don't Cry est une chanson du groupe The Cure, parue en single sur le label Fiction Records au format 45 tours le , avec Plastic Passion en face B. Les deux titres sont inclus dans l'album Boys Don't Cry (variante de l'album Three Imaginary Boys destinée à l'origine au marché américain) qui sort en février 1980.

Malgré de bonnes critiques dans la presse musicale anglaise de l'époque, ce single ne remporta que peu d'écho dans les charts au Royaume-Uni, par contre, il rencontra un vrai succès en Océanie : en Australie où il rentra dans le Top 100 mais surtout en Nouvelle-Zélande, où il atteignit la 22e place, inaugurant pour Cure une longue série de hits dans ce pays où Robert Smith et ses acolytes devinrent fort populaires.

Thème de la chanson[modifier | modifier le code]

Dans Boys Dont Cry, The Cure nous parle de ce trait typiquement masculin qui consiste à cacher ses émotions et garder ses sentiments pour soi. Le narrateur de Boys Dont Cry aimerait reconquérir son amour perdu, mais maintenant qu’il se sent capable de s’ouvrir, il sait que c’est déjà trop tard : « je te dirais que je t’aime, si je pensais que tu resterais, mais je sais que ça ne sert plus à rien, tu es déjà partie ». De manière plus générale, Boys Dont Cry évoque cette apparente dureté avec laquelle les hommes apprennent à vivre, qui est parfois lourde à porter : « Maintenant je ferais n’importe quoi pour t’avoir à mes côtés, mais tout ce que j’arrive à faire est rire, cacher les larmes dans mes yeux, parce que les hommes ne pleurent pas ».

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1980) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[2] 99
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[3] 22

Réédition de 1986[modifier | modifier le code]

Boys Don't Cry (New Voice-New Mix)

Single de The Cure
Face A Boys Don't Cry
Face B Pillbox Tales
Sortie [4]
Enregistré
Durée 2:38
Genre Post-punk
Format 45 tours et Maxi 45 tours
Auteur Michael Dempsey
Robert Smith
Lol Tolhurst
Producteur Robert Smith, Chris Parry, Dave Allen
Label Fiction Records

Singles de The Cure

Boys Don't Cry est réédité en single par Polydor le dans une version remixée, où le chant est même réenregistré par Robert Smith. Bien que précédant de quelques semaines la sortie de la compilation Standing on a Beach, cette nouvelle version n'y figure pas, laissant la place à l'originale. Cette fois, c'est Pillbox Tales qui est en face B, avec en plus Do The Hansa sur la version maxi 45 tours, deux inédits de 1979. Cette nouvelle version ne sort sur le marché américain qu'au mois de juin et en face B de Let's Go to Bed[5].

Boys Don't Cry (new voice new mix) connaît le succès dans plusieurs pays. En France, il reste classé pendant 12 semaines dans le Top 50, atteignant la 28e place, tandis qu'en Nouvelle-Zélande le single rencontre à nouveau un grand succès, comme lors de sa première édition, se classant même mieux qu'à l'époque en atteignant cette fois-ci la 10e place.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Lors de sa première édition, ce single n'était accompagné d'aucune vidéo. C'est à l'occasion de sa deuxième parution en 1986 qu'un clip[6] fut réalisé par Tim Pope. On peut y voir trois jeunes garçons imiter le groupe et, à l'arrière plan, le vrai groupe en ombres chinoises : Robert Smith, Lol Tolhurst à la batterie, et Michael Dempsey, le bassiste des débuts rappelé spécialement pour l'occasion, reconstituant ainsi la formation de 1979. On remarque que les trois silhouettes ont les yeux rouges et que des éléments du décor ont des formes évoquant des larmes.

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1986) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[7] 19
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[8] 26
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[9] 17
Drapeau de la France France (SNEP)[10] 28
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[11] 10
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[12] 27
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[13] 22

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[14] Disque d'or Or
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[15] Disque d'argent Argent

Reprises[modifier | modifier le code]

Parmi les artistes ayant repris cette chanson, on peut citer notamment[16] :

En studio
En concert

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site officiel de The Cure
  2. (en) « AMR Top Singles of 1980 », Top100 Singles (consulté le 8 avril 2016)
  3. (en) Charts.org.nz – The Cure – Boys Don't Cry. RIANZ. Hung Medien.
  4. The Cure / Discography : : Boy's Don't Cry
  5. Christian Eudeline, « Discographie, officielle et parallèle » in Best hors série n°4, 1992
  6. [1]
  7. (de) Musicline.de – The Cure. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  8. (en) « AMR Top Singles of 1986 », Top100 Singles (consulté le 8 avril 2016)
  9. Ultratop.be – The Cure – Boys Don't Cry (New Voice-New Mix). Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  10. Lescharts.com – The Cure – Boys Don't Cry (New Voice-New Mix). SNEP. Hung Medien.
  11. (en) Charts.org.nz – The Cure – Boys Don't Cry (New Voice-New Mix). RIANZ. Hung Medien.
  12. (nl) Dutchcharts.nl – The Cure – Boys Don't Cry (New Voice-New Mix). Single Top 100. Hung Medien.
  13. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  14. (it)Certificazioni, sur fimi.it (entrer Boys Don't Cry dans Filtra, choisir 2019 dans Anno)
  15. (en) « BRIT Certified », sur Bpi.co.uk (consulté le 18 septembre 2019)
  16. (en)Reprises de la chanson sur Secondhandsongs
  17. Second Hand Songs