Boyan Slat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Boyan Slat
Boyan Slat (2018).jpg
Boyan Slat en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions
Champions de la Terre ()
European of the Year (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Boyan Slat, né le à Delft, est un militant écologiste néerlandais. Il abandonne ses études en ingénierie aéronautique à l'université de technologie de Delft[1] pour lancer son projet et entreprise The Ocean Cleanup, qu'il dirige et visant à nettoyer les océans et notamment le vortex de déchets du Pacifique nord.

The Ocean Cleanup[modifier | modifier le code]

Le principe du nettoyage des océans est le placement de barrières flottantes en forme de "V" d'une profondeur de 3 m. Les barrières retiendront les plastiques et autres objets à la dérive et les conduiront vers une plateforme d'extraction[2]. Cette plateforme, fonctionnant à l'énergie solaire, récupérera les matières en vue de leur évacuation et leur recyclage[3].

Le projet est popularisé par sa participation à une conférence TED (« How the Oceans can Clean themselves »[4], ou comment les océans peuvent se nettoyer eux-mêmes) en 2012. Après avoir gagné en notoriété, le projet est passé dans une phase de pré-réalisation grâce à un financement participatif de 2 millions de dollars.

Après une phase d'expérimentation en 2017 dans la mer du Nord destinée à vérifier la résistance du projet aux intempéries, le projet doit être lancé dans le courant de 2018, afin de lutter contre le vortex de déchets du Pacifique nord[5].

Le premier dispositif, appelé System 001, quitte le port de San Fransisco le [6]. D'une longueur de 600 m et d'une profondeur de 3 m, il doit parcourir près de 450 km pour atteindre le vortex depuis la Californie, tracté par le Maersk Launcher. Il est mis en place le [7].

Un mois après sa mise en service, on constate que si le dispositif en forme de U parvient bien à capter le plastique, celui-ci a tendance a sortir du filet, car la barrière flottant se déplace plus lentement que les déchets. Pour y remédier, il est prévu d'écarter les extrémités de la barrière, pour passer de 60 à 70 mètres de distance[8]. Le 29 décembre, une équipe d'inspection constate que la barrière s'est brisée, à 18 mètres de l'extrémité. L'essai doit être arrêté, après avoir récolté environ deux tonnes de plastique[9].

Récompense[modifier | modifier le code]

En novembre 2014, Boyan Slat s'est vu décerner le prix "Champions of the Earth" dans la catégorie "Inspiration et action"[10],[11] dans le cadre du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

En décembre 2017, il se voit décerner le titre de Néerlandais de l'année par le magazine Elsevier[12],[5].

Île de Tsushima[modifier | modifier le code]

En juin 2015, Boyan Slat, alors âgé de 21 ans, entreprend avec sa fondation une première expérience à grande échelle de nettoyage des océans en collaboration avec les autorités de l'île de Tsushima, située entre le Japon et la Corée du Sud. Une étude de faisabilité débutant en juin 2015 et dont les résultats sont attendus pour février 2016 lancera l'installation d'un barrage flottant de 2 km de long au large de l'île. L'objectif du projet est la récupération des déchets flottants et ensuite le recyclage des matières récupérées[13]. Le démarrage du projet est effectif en juin 2016.

Le projet en mer du Nord est arrêté au bout de deux mois à cause des importants dégâts subis par le prototype.[14] En février 2017, le projet Tsushima n'a pas encore vu le jour.

Divers[modifier | modifier le code]

Il participe à la réunion du groupe Bilderberg de 2017[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Idee eines 20-Jährigen könnte die Ozeane entmüllen
  2. The Ocean Cleanup - site officiel d'information
  3. Nettoyer le Pacifique, de l'utopie à la réalité, Le Soir, 29 avril 2014.
  4. (en) TEDXDELFT 2012 | BOYAN SLAT: THE MARINE LITTER EXTRACTION PROJECT.
  5. a et b Antoine Mouteau, « Boyan Slat, « le sauveur des océans » consacré Néerlandais de l’année », sur Ouest-France, (consulté le 9 janvier 2018).
  6. « Le bateau d'Ocean Cleanup quitte San Francisco et s'attaque au continent plastique », sur Sciences et avenir, (consulté le 2 novembre 2018).
  7. Matthias Espérandieu, « The Ocean Cleanup : Le barrage est en place dans le Pacifique », sur Mer et Marine, (consulté le 2 novembre 2018).
  8. (en) Nick Lavars, « The Ocean Cleanup Project moves to fix leaks in its first plastic-catching system », sur New Atlas (consulté le 21 novembre 2018).
  9. Emeline Férard, « Ocean Cleanup, la barrière qui devait nettoyer l'océan s'est brisée dans le Pacifique », sur geo.fr, (consulté le 13 janvier 2019)
  10. Site officiel du PNUE - The 2014 Champions of the Earth Award Ceremony.
  11. Le Soir - 17.11.2014 - Boyan Slat récompensé pour son projet de lutte contre la pollution des océans.
  12. (nl) Joppe Gloerich, « Dit is de Nederlander van het Jaar 2017 », sur Elsevier, (consulté le 9 janvier 2018).
  13. Le Soir - 11.06.2015 - Le projet de Boyan Slat pour nettoyer les océans devrait voir le jour en 2016.
  14. (en) Boyan Slat, « An update from the North Sea », The Ocean Cleanup,‎ (lire en ligne, consulté le 27 février 2017)
  15. (nl) « Bilderbergconferentie: Trump, kogels en poen op de agenda », sur Trouw (consulté le 7 juin 2017).