Bouxwiller (Haut-Rhin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouxwiller.
Bouxwiller
La mairie.
La mairie.
Blason de Bouxwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Arrondissement Altkirch
Canton Altkirch
Intercommunalité Communauté de communes du Jura alsacien
Maire
Mandat
Dominique Dirrig
2014-2020
Code postal 68480
Code commune 68049
Démographie
Population
municipale
457 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 30′ 20″ nord, 7° 20′ 47″ est
Altitude Min. 375 m – Max. 639 m
Superficie 6,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bouxwiller

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Bouxwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouxwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouxwiller

Bouxwiller est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Bouxwiller

Les armes de Bouxwiller se blasonnent ainsi :
« D'argent à l'arbre de sinople sur une terrasse isolée de même. »[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Finances locales[modifier | modifier le code]

En 2015, les finances communales était constituées ainsi[2] :

  • total des produits de fonctionnement : 448 000 €, soit 970 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 343 000 €, soit 743 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 187 000 €, soit 405 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 94 000 €, soit 204 € par habitant ;
  • endettement : 312 000 €, soit 676 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 11,81 % ;
  • taxe foncière sur le bâti : 5,57 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 42,91 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 50,60 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 21,24 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Dominique Dirrig DVD Conseiller général
Président de la communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 457 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Haut-Rhin : 1,52 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
297 304 322 349 466 429 443 440 455
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
370 389 393 380 361 334 310 291 277
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
301 308 337 283 297 320 324 317 279
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
308 330 336 328 314 415 470 456 457
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jacques-le-Majeur.
  • Église Saint-Jacques-le-Majeur, au centre du village, bâtie au XVIIIe siècle[7] ;
sa cloche du XIVe siècle provenant de l'église conventuelle de l'abbaye franciscaine de Luppach[8] ;
et son orgue de Joseph Callinet de 1823[9],[10].

Activités[modifier | modifier le code]

  • La ferme pédagogique du Luppachhof[16].
  • Le centre Médical de Luppach[17].
  • Établissement public de coopération intercommunal de Bouxwiller (EPCI)[18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Johann-Friedrich Lucé[19], né en 1752 et mort en 1808 à Munster, fréquenta le gymnase protestant de Bouxwiller[20].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives Départementales du Haut-Rhin
  2. « Les comptes de la commune », sur alize2.finances.gouv.fr (consulté le 7 novembre 2016).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur », notice no IA68002340, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no IM68005112, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
  9. Notice no IM68005111, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue de l'église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
  10. Inventaire de l'orgue
  11. Monument aux morts dans l'église
  12. Etudes sungoviennes, Page 219 et note 59
  13. Les voies romaines
  14. « Couvent de franciscains Saint-Pantaléon, puis maison de retraite », notice no IA68002345, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Ancien couvent de Luppach », notice no PA00085354, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. Association la Clé des Champs
  17. EHPAD Centre Médical de Luppach à Bouxwiller
  18. Communauté de communes du Jura alsacien
  19. Johan Friedrich Luce, Un mariage chez les anabaptistes de Colmar en 1779
  20. Johann-Friedrich Lucé (1752-1808)