Bouvier de l’Appenzell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouvier.
Bouvier de l’Appenzell
Bouvier d'Appenzell
Bouvier d'Appenzell

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette presque inscriptible dans un carré, robuste
Taille 50 à 56 cm
Poil Double
Robe Fond noir ou havane, marques symétriques de couleur feu ou blanche
Tête Crâne assez plat, stop peu accusé, truffe noire ou marron
Yeux Petits en amande, brun foncé à marron
Oreilles larges et tombantes
Queue Forte de longueur moyenne
Caractère Vif, hardi et méfiant.
Nomenclature FCI
  • groupe 2
    • section 3
      • no 46

Le Bouvier de l'Appenzell est un chien de bouvier suisse.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

À l'origine chien de conduite et de protection des troupeaux, de pistage et de garde. De nos jours, essentiellement chien de garde et de compagnie.

Mensurations[modifier | modifier le code]

Taille idéale : mâle, 52-56 cm; femelle 50-54 cm, avec une tolérance de 2 cm en plus ou en moins pour les deux sexes.

Poil et couleur[modifier | modifier le code]

Le poil est droit, dense et brillant, avec un sous-poil dense. La couleur de base est noire ou havane, avec des marques symétriques feu ou blanches.

Soins[modifier | modifier le code]

Son poil fin demande peu d'attention. Supprimez de temps en temps des poils tombants avec une brosse en caoutchouc.

Caractère[modifier | modifier le code]

C'est un chien robuste, posé, brave et intelligent, en outre très vivant et doté d'un instinct de garde naturellement aiguisé. Très vif et nerveux, ce chien ne convient pas à des personnes fragiles (personnes âgées entre autres).

Dressage[modifier | modifier le code]

Il répond mieux à un dressage équilibré, ferme et cohérent. Dans sa jeunesse, faites en sorte qu'il expérimente de la façon la plus positives des situations variées et ses rencontres avec les gens et les autres animaux. Il apprend assez vite, en partie grâce à son intelligence développée, mais aussi parce qu'il aime être occupé à un travail.

C'est un chien qui ne s'adapte pas au chenil. Il aime certes la vie au grand air, mais seulement en compagnie de son maître. L'agility est un sport qui lui convient parfaitement.

Comportement social[modifier | modifier le code]

Il s'entend généralement bien avec les autres chiens. La présence de bétail et d'autres animaux de compagnie se passe également sans problème s'il y a été habitué dans sa jeunesse. Il est assez méfiant face aux étrangers mais accueille les amis avec effusion. Un individu sain et bien dressé se montre également doux avec les enfants. Il est dévoué à l'ensemble de la famille mais tend à développer des liens plus exclusifs avec son maître en particulier.

Exercice[modifier | modifier le code]

Un chien comme celui-ci n'est pas à sa place dans un environnement urbain ou un immeuble de banlieue. Il a besoin d'être dehors et s'attache fortement à son territoire.

Ses instincts de chien de troupeau en font tout le contraire d'un vagabond. Dans une ferme, il pourra se dépenser à sa guise. Il faudra lui consacrer de longues promenades et pour qu'il soit pleinement heureux.

Source[modifier | modifier le code]

Encyclopédie illustrée "Les Chiens" Texte et photographies Esther JJ. Verhoef-Verhallen, adaptation française de Bruno Porlier. GRÜND 1997

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]