Bouton-pression

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les deux moitiés d'un bouton-pression riveté dans du cuir. La partie mâle (au-dessus) a une gorge qui lui permet d'être maintenue en place par les ressorts de la partie femelle (en-dessous), le tout faisant un clic lorsque le bouton-pression est fermé.

Un bouton-pression est un dispositif de fermeture tenant lieu de bouton et constitué de deux éléments métalliques dont l'un s'engage dans l'autre par pression. Il a été inventé à Grenoble pour la ganterie en 1886, par Albert-Pierre Raymond et breveté sous le nom de « bouton-fermoir à ressort ». Riveté, il conserve extérieurement l'aspect d'un bouton traditionnel mais est plus pratique que le bouton à coudre et la boutonnière[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brevet d'invention n° 176 400 du 29 mai 1886