Boutcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boutcha
(uk) Буча
Blason de Boutcha
Héraldique
Drapeau de Boutcha
Drapeau
Boutcha
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Prapor Kyivskoi oblasti.svg Oblast de Kiev
Maire Anatoliy Fedorouk
Code postal 08292 — 08295
Indicatif tél. +380 4497
Démographie
Population 36 971 hab. (2021)
Densité 3 504 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 33′ nord, 30° 13′ est
Superficie 1 055 ha = 10,55 km2
Divers
Première mention 1630
Statut Ville depuis 2006
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast de Kiev
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Kiev
City locator 14.svg
Boutcha
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Boutcha
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Boutcha
Liens
Site web bucha.com.ua

Boutcha (en ukrainien : Буча) est une ville de l'oblast de Kiev, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Boutcha. Sa population s'élevait à 36 971 habitants en 2021[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Boutcha est située à 25 km au nord-ouest du centre de Kiev et fait partie de son agglomération. La ville possède une gare et deux arrêts: Lisova Boutcha et la gare de Nemishayeve.

Histoire[modifier | modifier le code]

Boutcha a le statut de ville depuis le . Elle dépendait auparavant de la ville d'Irpin. Boutcha possède une gare ferroviaire du XIXe siècle.

La principale activité économique de la ville est une verrerie, acquise en 2005 par le groupe grec Yioula Glassworks SA.

Invasion par la Russie en 2022[modifier | modifier le code]

La ville est prise par les forces armées russes lors de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022[2].

Le , le maire de la ville annonce que les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de la ville la veille, à la suite du retrait des troupes russes au nord de Kiev[3]. Le , des centaines de cadavres de civils tués sont découverts dans les rues de Boutcha[4],[5]. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky qualifie les faits de « crimes de guerre » et de « génocide »[6],[7], ce que la Russie nie catégoriquement et accuse d'être « une mise en scène »[8],[9].

Après le retrait des troupes russes, le chef militaire russe Azatbek Omourbekov est identifié possiblement comme le gradé responsable des atrocités commises sur place et surnommé « le boucher de Boutcha »[10],[11],[12].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[13] :

Évolution démographique
1923* 1926* 1959* 1970* 1979* 1989*
1 1411 2586 88419 39223 52826 115
2001* 2011 2012 2013 2014 2015
28 53327 46027 90928 48329 80531 073
2016 2017 2018 2019 2020 2021
31 82631 95933 86835 16236 28436 971

Jumelages[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le domaine de Stamm et un monument en l'honneur de Mikhaïl Boulgakov sont classés au registre national des monuments d'Ukraine[14].

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Mikhaïl Boulgakov (1891-1940), écrivain russe d'origine ukrainienne, passa ses étés dans la datcha familiale de Boutcha à partir de 1901.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) Service des statistiques de l'Ukraine, « Чисельність наявного населення України (Population de l'Ukraine) » (consulté le )
  2. (en) « Bucha, Vorzel, Hostomel under enemy’s control, situation remains critical », sur www.ukrinform.net (consulté le )
  3. (en) « Bucha liberated from Russian invaders – mayor », sur www.ukrinform.net (consulté le )
  4. Emilie Roussey, « "Un safari de la mort": le maire de Boutcha estime à 350 le nombre de civils tués dans sa ville », BFM TV,‎ (lire en ligne)
  5. « Vidéo. A Boutcha, les rues transformées en cimetière à ciel ouvert », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  6. « Depuis Boutcha, Volodymyr Zelensky dénonce "un génocide" », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  7. Nicolas Moscovici, « Guerre en Ukraine : à Boutcha, "oui, c'est un génocide", affirme le président ukrainien Volodymyr Zelensky », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  8. « Boutcha : le Kremlin rejette "catégoriquement" toutes les accusations après la découverte de nombreux corps de civils », France TV Info,‎ (lire en ligne)
  9. Y.R., « Ukraine : la Russie dément "catégoriquement" être à l'origine du massacre de Boutcha », TF1 Info,‎ (lire en ligne)
  10. « Ukraine : surnommé le "boucher de Boutcha", Azatbek Omurbekon identifié comme le responsable du massacre », sur midilibre.fr (consulté le )
  11. « Guerre en Ukraine : ce que l'on sait du "boucher de Boutcha", Azatbek Omurbekov », sur LExpress.fr, (consulté le )
  12. « Ces Ukrainiens disent avoir identifié l'homme à l'origine du massacre de Boutcha », sur Le HuffPost, (consulté le )
  13. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua
  14. numéro : 32-108-0004

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :