Boutadès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'origine de la peinture, de Jean-Baptiste Regnault (Château de Versailles)

Butades ou Boutadès parfois nommé Dibutades, potier de Sicyone ou de Corinthe, qui vivait au VIe siècle av. J.-C.

Pline l'Ancien raconte dans son œuvre Histoire naturelle[1] que sa fille, Callirrhoé,, avait imaginé de tracer avec du charbon de bois l'ombre de son amant, dont le profil était dessiné sur une muraille par la lumière d'une lampe. Les grecs anciens situèrent là l'origine de la peinture.

Boutades appliqua de l'argile sur ces mêmes traits en observant leurs contours, et fit cuire ce profil de terre : ce fut là l'origine de la sculpture en relief. Ce relief fut conservé durant 200 ans au Nymphaeum de Corinthe avant d'être détruit dans un incendie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, XXXV, 12

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.