Boussu-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boussu-Bois est un quartier de la commune belge de Boussu, dans la sous-région wallonne du Borinage et la province de Hainaut. Il est constitué de deux villages, Boussu-Bois-Saint-Charles et Boussu-Bois-Saint-Joseph. Ce quartier a été marqué par une forte exploitation charbonnière entre le milieu du XVIIIe siècle et 1961.

Industrie[modifier | modifier le code]

L'exploitation du charbon débute au milieu du XVIIIe siècle. En 1768, le seigneur Ophain autorise l’extension de l'exploitation jusqu'à Élouges[1]. En 1868, plusieurs compagnies fusionnent pour devenir la Société Anonyme des Charbonnages de l'Ouest de Mons. En 1882, la compagnie rachète la Société Anonyme des Houilles Grasses de Levant d'Elougue puis la Société Longterne-Ferrand. Au début du XXe siècle, la compagnie emploie jusqu'à 3 900 ouvriers dont 70 % de mineurs de fond, la production s'élève à 2 000 tonnes de charbon extraites quotidiennement[1]. En 1920, la société emploie 4 760 ouvriers, avec ses 5 335 hectares de concession, c'est la compagnie la plus importante du Borinage. L'exploitation du charbon cesse en 1961 avec la fermeture des charbonnages no 4, 5 et 9[1].

Charbonnage Vedette[modifier | modifier le code]

Charbonnage Saint-Antoine[modifier | modifier le code]

Le charbonnage Saint-Antoine, où no 9 est ouvert le . Au début du XXe siècle, il assure 25 % de la production de la compagnie. Il ferme en 1969[1].

Boussu-Bois Saint-Joseph[modifier | modifier le code]

La borne du puits B du charbonnage de l’Alliance.

Le charbonnage de la Sentinelle est ouvert le . Le suivant c'est le charbonnage de l'Alliance qui entre en extraction avec le puits 4A de l'Ouest de Mons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]