Bourse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot bourse, du latin bursa (cuir), issu du grec ancien βύρσα (peau, outre), désigne initialement un petit sac ou un porte-monnaie, mais il est rapidement devenu synonyme de place d'échange, l'un des lieux essentiels des économies de marché.

L'origine de ce sens second pourrait trouver sa source dans le fait qu' au XIIIe siècle, dans la ville de Bruges, les marchands avaient pris pour habitude de traiter leurs affaires devant l'hôtel de la famille "van der Buerse". Les armoiries familiales affichaient trois bourses, ces dernières étant également sculptées sur le fronton de l'édifice familial. La famille étendit par la suite son activité dans la ville d'Anvers et le patronyme aurait progressivement fini par désigner le lieu de réunion pour des transactions commerciales et/ou financières[1].

Bourse de produits financiers[modifier | modifier le code]

La bourse est un marché organisé et réglementé de découverte du prix et d'échange d'actifs financiers standardisés par confrontation de l'offre et de la demande :

  • bourse de valeurs (actions, obligations, options, swaps, contrats futurs, part d'OPCVM...)
  • bourse de matières premières (dont le sous-jacent est des métaux, des hydrocarbures, des denrées...) typiquement ce qui était précédemment coté dans les bourses de commerce

La fusion des plateformes de cotation supprimera progressivement les frontières entre ces bourses pour ne conserver que des compartiments en fonction du type de produits financiers cotés (par exemple: actions, matières premières, etc).

Les autres bourses d'échange[modifier | modifier le code]

Par extension une bourse désigne un lieu précis d'échange de biens plus rarement de services ("Bourse aux talents"). Dans ce cas, la notion de bourse est plus proche de celle de foire, par référence à ce qui se pratiquait dès le Moyen Âge:

  • bourse aux livres
  • bourse aux timbres-poste
  • bourse aux vêtements (usagés)
  • bourse ou troc aux plantes

Les sites d'enchères en ligne ouverts aux particuliers, dont le développement est mondial, sont devenus à leur façon des bourses, ou places de marchés, sur lesquels s'échangent des marchandises.

La bourse du travail était à l'origine un bureau de placement des ouvriers dont la gestion était assurée par les syndicats. Ces lieux sont devenus ensuite ceux où se réunissent les syndicats de salariés, et où il n'est plus vraiment question de trouver du travail, mais plutôt de trouver les moyens de conserver son emploi et de faire valoir ses droits dans les moments difficiles. Il y a de nombreux exemples de bourses du travail dans la plupart des villes de France. La notion de bourse du travail disparaît progressivement au profit du terme "Maison des syndicats".

Les aides éducatives[modifier | modifier le code]

Une bourse peut désigner une aide financière, par exemple une bourse d'étude ou de recherche. Un élève peut devenir boursier pour financer ses études.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Par extension, on parle de bourse pour :

Littérature[modifier | modifier le code]

  • La Bourse est une nouvelle d’Honoré de Balzac parue en 1832
  • Olivier Coispeau, Dictionnaire de la Bourse, éd. Séfi, 7e édition, 2013, 700 pages
  • Jacques Hamon, Bertrand Jacquillat, Que sais-je? La Bourse, éd. PUF, 2002, 128 p.  (ISBN 2-13-052549-0)
  • Gérard Horny, La bourse pour les nuls, éd. First, 2014, 408 pages

Liturgie[modifier | modifier le code]

La bourse est un élément destiné à contenir le corporal durant la célébration de la messe.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Une bourse désigne une structure en forme de sac, comme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Antoine, Marie-Claire Capiau-Huart, Titres et Bourse, Tome 1, Instruments financiers, 3ème édition, Bruxelles, Larcier, (ISBN 978-2-8044-5338-1)