Bourrelier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bourrelier travaille la bourre et le cuir afin de réaliser des pièces d'attelage pour le travail des chevaux. Terme peu utilisé qui autrefois différenciait le bourrelier, travaillant à la campagne (attelage de travail, bât) du sellier, travaillant à la ville (voitures hippomobiles, selles...)

Description[modifier | modifier le code]

Nécessaire de bourrelerie ; on reconnaît, au centre en haut, le couteau demi lune (aussi appelé couteau à pied ou couteau parapluie)
Bourrelliers à Courthézon au début du XXe siècle

Il était présent dans tous les villages et travaillait aussi bien le cuir, la laine et les grosses toiles. Il fabriquait et réparait tout le matériel comme les licols, les harnais, les capotes, les bâches, les tabliers et les besaces des éleveurs et utilisateurs de bovins et d'équidés qui étaient les moyens de locomotion et de travail de la terre. Il pouvait aussi fabriquer des matelas et autres accessoires.

Dans certaines régions, notamment quand il travaille en ville, le bourrelier était aussi appelé harnacheur.

On trouve également les dénominations de bourlier, gourlier, gouyer ou gourilier.

Une appellation amicale du bourrelier est « le marquis de la croupière ».

Son saint patron est Saint Éloi.

Bourreliers célèbres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :