Bournel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bournel
Bournel
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Villeneuve-sur-Lot
Canton Le Haut agenais Périgord
Intercommunalité Communauté de communes des Bastides en Haut-Agenais Périgord
Maire
Mandat
Agnès Couderc
2014-2020
Code postal 47210
Code commune 47037
Démographie
Gentilé Bournelois
Population
municipale
243 hab. (2015 en diminution de 6,9 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 37′ 15″ nord, 0° 40′ 18″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 161 m
Superficie 14,7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Bournel

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Bournel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bournel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bournel

Bournel est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Bournel[1]
Doudrac Mazières-Naresse
Ferrensac Bournel Villeréal
Montaut

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

On trouve au nord-ouest du village une butte artificielle au lieu-dit la Moutette, haute de 7 mètres, de 27 mètres de rayon et entourée d'eau. Elle a été fouillé en 1866 et on y a trouvé des pointes de flèches, des débris de poteries, des ossements d'animaux, avec au centre une pierre plate qui recouvrait un trou rempli de cendres noires. Elle a été interprétée à l'époque et en 1952 comme étant un tumulus. Après réexamen en 1987, il s'agit en fait d'une motte médiévale.

La légende locale raconte qu'on a enseveli en ce lieu les morts tués à la bataille de Ferrensac entre les Anglais et le seigneur de Biron.

Au XIIe siècle, Bournel dépendait de la seigneurie de Montaut. Bournel était une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Le 28 juillet 1826 une femme accusée de sorcellerie y fut brûlée par des paysans[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 2014 Roland Soulage   Retraité agricole
mars 2014 en cours Agnès Couderc    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1806. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2015, la commune comptait 243 habitants[Note 1], en diminution de 6,9 % par rapport à 2010 (Lot-et-Garonne : +0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861
695657735751726709708662617
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
613577580553536495463448417
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
390327338345336319326279284
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015 -
220237228250229258242243-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Sainte-Madeleine.
  • Église Sainte-Marie-Madeleine.
  • Maison à empilage au hameau de Lage. Ce type de maison a été construit entre Villeréal et Castillonnès, entre 1505 et 1507. Les poutres étaient plongées dans une eau très calcaire entraînant leur calcification et permettant leur conservation jusqu'à nos jours. Il en reste encore une cinquantaine d'exemplaires dans cette aire géographique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Édouard Brasey - Sorcières et démons - page 219 - Pygmalion - Paris - 2000 - (ISBN 2-85704-658-8)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.