Bourg-du-Bost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bourg-du-Bost
La mairie de Bourg-du-Bost.
La mairie de Bourg-du-Bost.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Ribérac
Intercommunalité Communauté de communes du Pays ribéracois
Maire
Mandat
Janick Laville
2017-2020
Code postal 24600
Code commune 24058
Démographie
Population
municipale
237 hab. (2014)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 16′ 19″ nord, 0° 15′ 29″ est
Altitude Min. 47 m – Max. 116 m
Superficie 7,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 14.svg
Bourg-du-Bost

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Bourg-du-Bost

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourg-du-Bost

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bourg-du-Bost

Bourg-du-Bost est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département de la Charente.

Communes limitrophes de Bourg-du-Bost
Petit-Bersac Saint-Séverin
(Charente)
Allemans
Bourg-du-Bost Comberanche-et-Épeluche
Chassaignes Vanxains

Villages, hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

au Soulier · aux Biarnais · Bellevue · Chantemerle · Charbonnière · Derrière la Grange · Emboin · la Bourgeade · la Grande Bertinie · la Grande Forêt · la Lande · la Maisonnette des Millaud · la Petite Bertinie · la Peyrière · la Prairie · la Terre de Reminsignac · le Bain · le Moulin de Bourgeade · le Pont du Soulier · le Pont Picaud · les Grandes Terres · les Millaud · Moulin de Ribérac · Reminsignac

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Lu Borg dau Bòsc[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
  août 1846 Jean Audemard [Note 1]    
octobre 1846 20 juin 1854 Jean Dumas [Note 1]   Chirurgien, membre de la Légion d'honneur
juillet 1854 septembre 1870 Jean Dubreuilh   Officier de santé
octobre 1870   Moreau    
         
 ? 1941 Édouard Dubois   Révoqué par le Gouvernement de Vichy[2]
         
mars 2001 octobre 2012 Claude Faguet[Note 2] SE Directeur d'une grande surface
octobre 2012 novembre 2016 Thierry Décima[Note 3] SE Directeur d'agence bancaire
novembre 2016 février 2017 Janick Laville   Adjoint faisant fonctions de maire
février 2017 en cours Janick Laville    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, Bourg-du-Bost comptait 237 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2007, 2012, 2017, etc. pour Bourg-du-Bost[3]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
486 473 470 536 452 430 452 459 453
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
427 418 406 384 401 390 390 372 379
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
340 344 318 271 262 246 225 261 229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
194 195 185 188 174 200 231 239 237
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2012[6], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 91 personnes, soit 38,1 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (sept) a diminué par rapport à 2007 (neuf) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 7,7 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, la commune compte dix-neuf établissements[7], dont huit au niveau des commerces, transports ou services, cinq dans la construction, trois dans l'industrie, deux dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, et un relatif au secteur administratif[8].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église vue du bourg.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décédé en cours de mandat.
  2. Démissionne de la fonction de maire mais reste conseiller municipal.
  3. Démissionnaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 11 février 2014.
  2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96155603/f19.item.r=canton.zoom
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 11 février 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Chiffres-clés - Emploi - Population active - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 17 octobre 2015.
  7. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 17 octobre 2015).
  8. Chiffres clés - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 17 octobre 2015.
  9. Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 249.
  10. « Eglise paroissiale », notice no PA00082398, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 11 septembre 2014.
  11. Bernard Gillibert, La foudre s'est abattue sur l'église, Sud Ouest édition Périgueux du 10 septembre 2014, p. 19.