Bourg-des-Comptes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bourg-des-Comptes
Bourg-des-Comptes
Mairie de Bourg-des-Comptes, face nord.
Blason de Bourg-des-Comptes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Redon
Canton Guichen
Intercommunalité Vallons de Haute-Bretagne communauté
Maire
Mandat
Christian Leprêtre
2014-2020
Code postal 35890
Code commune 35033
Démographie
Gentilé Bourgcomptois
Population
municipale
3 241 hab. (2015 en augmentation de 13,8 % par rapport à 2010)
Densité 176 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 48″ nord, 1° 44′ 28″ ouest
Altitude 55 m
Min. 7 m
Max. 99 m
Superficie 18,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Bourg-des-Comptes

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Bourg-des-Comptes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourg-des-Comptes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bourg-des-Comptes
Liens
Site web www.bourgdescomptes.fr/

Bourg-des-Comptes est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Du point de vue de la richesse de la flore, Bourg-des-Comptes est à la sixième place des communes du département possédant dans leurs différents biotopes le plus de taxons, soit 611 pour une moyenne communale de 348 taxons et un total départemental de 1373 taxons (118 familles). On compte notamment 57 taxons à forte valeur patrimoniale (total de 207) ; 38 taxons protégés et 21 appartenant à la liste rouge du Massif armoricain (total départemental de 237) [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Coms en 866 , Cons en 871, Bourg de Combs en 1570, Bourg de Coms en 1671.

Bourg des Comptes : le nom est écrit Coms ou Cons au IXe siècle, provenant probablement du gaulois latinisé cumba, signifiant "combe, vallée encaissée". Le nom est transcrit Cons jusqu'au XIIIe siècle, devient Bourg de Coms vers 1671, et est par confusion latinisé en Burgus Comitum, parce que le mot cons est assimilé au vieux-français cons, issu du latin coms, qui signifie comte ; Burgus Comitum est à l'époque moderne francisé en Bourg des Comtes. Durant la Révolution, le zèle des Révolutionnaires, désireux de supprimer toutes les traces de la noblesse, transforma le nom en Bourg des Comptes[2], la commune portant même un temps le nom de Bourg-la-Montagne[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D’azur à un agneau pascal d’argent portant sa croix en barre, au chef d’or chargé d’un cœur de gueules percé d’une flèche du même posé en bande.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 2001 René Richard DVD Charcutier
2001 2014 Pierre Dano DVD Technico-administratif, 4e vice-président de la C.C
2014 en cours Christian Leprêtre[4] DVD Agent de maîtrise
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 3 241 habitants[Note 1], en augmentation de 13,8 % par rapport à 2010 (Ille-et-Vilaine : +5,54 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4421 3621 3921 5561 7141 7471 6621 6961 700
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6281 6651 6661 6431 6251 7561 7771 8191 710
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6351 5911 4741 2031 1201 1201 1031 0761 024
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
1 0391 0711 2141 4631 7272 0072 1843 0423 241
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame, 1851[9].
  • Le château du Boschet, édifié de 1660 à 1680 et rénové et agrandi de 1720 à 1740, avec ses jardins est un monument historique classé par arrêté du 23 décembre 1969 ; les communs sont inscrits par arrêté du 9 février 1998[10],[11].

D'architecture classique, celui-ci se compose d'un vaste corps de logis surmonté d'un toit à la Mansart, flanqué de quatre petits pavillons. Les ailes, moins élevées, sont coiffées d'un campanile sommé d'un soleil, l'autre d'un croissant de lune. Le parc à la française s'étendait jadis jusqu'à la Vilaine.

  • Plusieurs manoirs : manoir des Provotières[12], la Gouverdière[13], la Rivière Chereil[14], la Réauté[15]
  • Menhir dit le Grand Tua à la Prégaudais[16].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Godefroy Brossay-Saint-Marc (5 février 1803 - 26 février 1878), cardinal archevêque de Rennes, dont les parents devinrent propriétaires du château du Boschet en 1802.
  • Édouard Brossay-Saint-Marc, frère du précédent, architecte, auteur entre autres de l'église de Bourg-des-Comptes.
  • Jean-Marie Valentin (17 octobre 1823 - 8 août 1896), sculpteur, élève de Jean-Baptiste Barré et de François Rude, artiste protégé du cardinal Brossay-Saint-Marc[17].
  • Georges Boulanger (29 avril 1837-30 septembre 1891), officier général français, originaire de Bourg-des-Comptes par son père.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Archives[modifier | modifier le code]

  • Vicomté du Boschet en Bourg-des-Comptes, cotes 23 J 475 à 23 J 491 > Fonds de La Bourdonnaye-Montluc (23 J), Archives I&V.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Diard, La flore d'Ille-et-Vilaine, Atlas floristique de Bretagne, Rennes, Siloë, 2005, carte p. 170.
  2. Bernard Tanguy, Les noms de lieux. Mémoire des hommes et du paysage, revue "ArMen", n° 22
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales
  4. « Christian Leprêtre, élu maire par les conseillers », Ouest-France, 1er avril 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. Notice no IA00007410, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Notice no PA00090508, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. Notice no IA00007404, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. Notice no IA00007409, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. Notice no IA00007407, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. Notice no IA00007406, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. Notice no IA00007405, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. Notice no IA00007881, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. Site présentant la biographie et l'ensemble des œuvres de Jean-Marie Valentin

Liens externes[modifier | modifier le code]