Bouquemaison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bouquemaison
Bouquemaison
L'ancienne gare.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Doullens
Intercommunalité Communauté de communes du Territoire Nord Picardie
Maire
Mandat
Daniel Caron
2014-2020
Code postal 80600
Code commune 80122
Démographie
Gentilé Bouquemaisonnais, Bouquemaisonnaises
Population
municipale
506 hab. (2016 en diminution de 5,77 % par rapport à 2011)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 43″ nord, 2° 20′ 17″ est
Altitude Min. 95 m
Max. 159 m
Superficie 7,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Bouquemaison

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Bouquemaison

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouquemaison

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouquemaison

Bouquemaison est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bonnières
Pas-de-Calais
Rebreuve-sur-Canche
Pas-de-Calais
Rose des vents
Canteleux
Pas-de-Calais
N Le Souich
Pas-de-Calais
O    Bouquemaison    E
S
Neuvillette Doullens Grouches-Luchuel

La superficie de la commune de Bouquemaison est de 7,15 km2 avec une altitude de 95 m à 159 mètres.

Communes proches : Canteleux 62270 - Le Souich 62810 - Brevillers 80600 - Grouches-Luchuel 80600.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune était desservie, au début du XXe siècle par la ligne de Saint-Roch à Frévent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 avril 2014 Christiane Ladent DVG  
avril 2014[1] En cours
(au 6 mai 2014)
Daniel Caron    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Le nom des habitants (gentilés) est les Bouquemaisonnais et les Bouquemaisonnaises.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 506 habitants[Note 1], en diminution de 5,77 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0009301 0151 0711 1261 0931 0591 0581 096
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0881 1601 1351 0071 028950945927856
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
776725681650633617606527557
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
545517490466460485489537506
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les communes de Bouquemaison, Lucheux, Humbercourt et Grouches-Luchuel gèrent l'enseignement primaire au sein d'un regroupement pédagogique intercommunal[6].

L'école maternelle locale compte 26 élèves pour l'année scolaire 2016-2017[7].

L'école dépend de l'académie d'Amiens ; elle est placée en zone B pour les vacances scolaires.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre du XVIe siècle.
  • Chapelle de la Vierge, bâtie vers 1900 par la famille Carpentier, de style picard[8].
L'église est au milieu du cimetière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 10 avril 2014, p. 18.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Le Courrier Picard, « Carte scolaire, ils restent mobilisés », dimanche , p. 8.
  7. Lire en ligne sur le site de l'éducation nationale.
  8. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, imp. Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 167 (ASIN B000WR15W8).