Boulton Paul Aircraft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boulton Paul Aircraft Limited
logo de Boulton Paul Aircraft

Création 1934
Disparition 1961
Personnages clés John Dudley North
Forme juridique Limited companyVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Wolverhampton
Activité Aéronautique, ingénierie
Société mère Acquise par Dowty Group

Boulton Paul Aircraft Ltd est un constructeur aéronautique britannique. La société a été constituée en 1934, bien que son activité de fabrication d’avions remonte à 1914. Elle a été active jusqu’en 1961. L’entreprise a principalement construit et modifié sous licence des avions conçus par d’autres constructeurs, mais elle a également conçu ses propres modèles, comme le chasseur biplace Defiant et l’avion d'entraînement Balliol.

Les origines de l’entreprise remontent à un atelier de ferronnerie fondé en 1797 à Norwich. Au début des années 1900, Boulton & Paul Ltd était une entreprise de fabrication générale prospère. L’activité de construction aéronautique a été revendue en 1934, et a déménagé à Wolverhampton sous la nouvelle raison sociale de Boulton Paul Aircraft Ltd.

Historique[modifier | modifier le code]

Boulton & Paul a commencé ses activités d’ingénierie et de construction mécanique en 1905. En 1915, Boulton & Paul a commencé à construire des avions sous licence, dont 550 Royal Aircraft Factory F.E.2b. Pendant la guerre, la société a construit plus de Sopwith Camel que tout autre fabricant. Le succès dans la construction d’avions a amené l’entreprise à créer son propre bureau d'études, mais aucun de ses modèles n’a eu d’impact significatif pendant la guerre. L’ingénieur en chef de Boulton Paul était John Dudley North (1893-1968), qui avait rejoint la compagnie après avoir travaillé pour le département aviation de la Austin Motor Company.

Après la Première Guerre mondiale, Boulton & Paul a imprimé sa marque à l’industrie aéronautique avec l’introduction de tourelles défensives pour bombardiers armées de mitrailleuses, motorisées et entièrement fermées. Le bombardier biplan bimoteur Sidestrand avait une tourelle avant ouverte qui était clairement inadéquate. Le bombardier Overstrand qui l’a suivi était doté de la première tourelle à commande électrique fermée au monde, portant une seule mitrailleuse Lewis et mue par de l’air comprimé. La société a acquis le brevet d’une tourelle quadruple électro-hydraulique de conception française (Antoine de Boysson, SAMM) qui est devenue un élément majeur de leur production. En plus de monter des tourelles dans les bombardiers, Boulton Paul a commencé à en installer dans des chasseurs.

Au cours de cette période, Boulton & Paul a continué ses activités extérieures à l’industrie aéronautique. Ils fabriquaient des équipements comme des machines-outils et des moteurs fixes. Ces derniers étaient également disponibles, couplés à une dynamo, pour alimenter les circuits d’éclairage électrique, et ont été vendus sous la marque Electolite.

En 1934, Boulton & Paul a vendu son département aviation qui est devenu Boulton Paul Aircraft Ltd. Au cours des deux années suivantes, une nouvelle usine a été construite à Wolverhampton. Cela a permis de recruter une importante main-d’œuvre qualifiée, en plus des quelque 600 employés qui ont quitté Norwich pour Wolverhampton. Boulton Paul a plus tard ouvert un autre site en Écosse pour attirer des travailleurs supplémentaires.

Le premier chasseur à tourelle construit fut le Hawker Demon. Il fut suivi par l’avion le plus célèbre de Boulton Paul, le Defiant, un concept révolutionnaire mais imparfait répondant à une spécification du Ministère de l'Air : un chasseur rapide, sans armement avant fixe, mais avec une tourelle dorsale armée de quatre mitrailleuses. On prévoyait que les chasseurs à tourelle pourraient attaquer les bombardiers ennemis par dessous. Le même concept a été utilisé pour l’équivalent naval du Defiant, le Blackburn B-25 Roc. Bien que conçu par Blackburn, l’avion a été finalisé et entièrement construit par Boulton Paul.

Boulton Paul a également construit sous licence le Fairey Barracuda, et a réalisé des conversions du Vickers Wellington. Le seul modèle conçu après-guerre fut le Balliol, avion d'entraînement avancé, dont 229 exemplaires ont été construits, y compris 30 Sea Balliol embarqués sur porte-avions.

À l’époque des avions à réaction, Boulton Paul a travaillé sur le English Electric Canberra et le De Havilland Vampire. Il a conçu et construit deux ou trois avions à réaction à aile delta pour des travaux de recherche, et a continué à répondre aux appels d'offres gouvernementaux. En 1961, la société a été acquise par Dowty Group et a été rebaptisée Dowty Boulton Paul Ltd, puis Dowty Aerospace.

À la suite de l’acquisition de Dowty Aerospace par TI Group en 1992 et de la fusion de Smiths Industries et du groupe TI en 2000 pour former Smiths Group, le site de Wolverhampton a été vendu de nouveau en mai 2007 à GE Aviation Systems. Encore une fois en août 2009, l’usine a été vendue à Moog Inc. mais devait déménager dans de nouveaux locaux dans la zone d’activités voisine de I54. L’usine possédait également sur place un musée consacré aux avions Boulton Paul et aux méthodes traditionnelles de fabrication des avions. L’importante collection devait être transférée à la base aérienne de RAF Cosford au printemps 2013.

Aéronefs Boulton Paul (y compris les avions antérieurs à 1934)[modifier | modifier le code]

La date indiquée est celle du premier vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]