Boulingrin (tramway de Rouen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulingrin.

Boulingrin
Tramway de Rouen
Terminus Boulingrin du « Métro » de Rouen
Terminus Boulingrin du « Métro » de Rouen
Localisation
Pays France
Ville Rouen
Quartier Gare – Jouvenet
Adresse Place du Boulingrin
Coordonnées
géographiques
49° 26′ 49″ nord, 1° 06′ 20″ est

Géolocalisation sur la carte : Rouen

(Voir situation sur carte : Rouen)
Boulingrin Tramway de Rouen
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Au niveau du sol
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire CREA
Exploitant TCAR
Ligne(s) Tramway de Rouen

Boulingrin est le terminus au Nord du tronc commun des lignes Technopôle et Georges Braque du Tramway de Rouen (dit Métro de Rouen). C'est l'unique station qui n'est pas souterraine de la rive droite de la Seine à Rouen, elle est située place du Boulingrin à côté du boulevard de l'Yser dans le quartier Gare / Jouvenet.

Boulingrin est également un important pôle d'échange : avec le terminus de la ligne T1 du Transport est-ouest rouennais (TEOR), plusieurs lignes de bus, un parc sécurisé pour les vélos et un parking pour les véhicules.

Situation[modifier | modifier le code]

Sur le réseau du Tramway de Rouen, Boulingrin est le terminus au Nord du réseau établi au niveau du sol, avant l'entrée dans le tunnel qui permet de rejoindre la station souterraine de Beauvoisine sur le tronc commun des lignes Technopôle et Georges Braque [1].

Géographiquement, la station terminus de Boulingrin est située rive droite de la Seine, place du Boulingrin desservie par le boulevard de l'Yser, le boulevard de Verdun et l'avenue de la Porte-des-Champs[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'inauguration du « Métrobus[3] » se déroule le 16 décembre 1994 sur la place Bernard-Tissot[4]. La mise en service de la station terminus Boulingrin a lieu le lendemain 17 décembre comme l'ensemble du réseau[5].

En 2011-2012, d'importants travaux sont effectués pour le réaménagement du terminus de Boulingrin[4]. Le chantier qui atteint 5,8 millions d'euros, a pour objectif de créer un véritable pôle d'échange transports en commun, sécurisé pour les piétons, entre le tramway, le TEOR et les bus. Le terminus du tramway passe de trois à quatre quais avec deux voies supplémentaires pour faciliter la montée et la descente des usagers[6]. On note la « création d'un quai accessible aux personnes à mobilité réduite pour l'accès » au TEOR et la « création d'un parking vélo sécurisé »[7].

En 2012, les rames bleues Alsthom TFS (Tramway français standard) sont remplacées par des rames blanches Alstom Citadis série 402[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La station terminus Boulingrin est accessible de plain-pied par la place du Boulingrin, elle dispose d'un bâtiment et de trois quais dont un double[8].

Desserte[modifier | modifier le code]

Extrémité nord du tronc commun du réseau, le terminus de Boulingrin est desservi par les rames des lignes Technopôle et Georges Braque. Les horaires et les fréquences de passage sont à consulter sur le site de l'exploitant (voir lien externe en bas de page).

Article détaillé : Tramway de Rouen.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Le pôle d'échange du Boulingrin permet d'accéder aux arrêts des bus des lignes : F2, 22, 40 et t53 ; au parc sécurisé pour les vélos ; au parking pour les véhicules[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site crea-astuce.fr, plan du réseau, zoom sur rouen voir (consulté le 25 juin 2013).
  2. Site crea-astuce.fr, Station terminus Boulingrin : plan du quartier et transports en commun voir (consulté le 25 juin 2013)
  3. Site lepoint.fr, « Le tram caché », par Jean Liou et Stéphane Siret, dans Le Point du 29/02/201 (consulté le 25 juin 2013).
  4. a b et c Site la-crea.fr, Historique : Le métro en dates intégral (consulté le 23 juin 2013).
  5. Site christophe.lachenal.free.fr, Réseau m-é-t-r-o-b-u-s Tcar : Historique lire (consulté le 25 juin 2013)
  6. Site paris-normandie.fr « Rouen : le nouveau visage du Boulingrin », article paru dans le quotidien Paris-Normandie le 21 mars 2012 lire (consulté le 25 juin 2013).
  7. Site la-crea.fr, « La station Boulingrin devient un véritable pôle d'échange », dans Nouveautés dans les transports en commun, CREA, dossier presse du vendredi 31 août 2012 lire (consulté le 25 juin 2013).
  8. a et b Site crea-astuce.fr, Boulingrin plan du quartier voir (consulté le 25 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]