Boulevard de Bonne-Nouvelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2e 10e arrt
Boulevard de Bonne-Nouvelle
Immeuble au croisement avec la rue de Cléry
Immeuble au croisement avec la rue de Cléry
Situation
Arrondissement 2e arrondissement, 10e
Quartier Porte-Saint-Denis, Bonne-Nouvelle
Début 291 rue Saint-Denis et 1, rue du Faubourg-Saint-Denis
Fin 46 rue Poissonnière et 2, rue du Faubourg-Poissonnière
Morphologie
Longueur 347 m
Largeur 35 m
Historique
Ancien nom Rue Basse Villeneuve, rue Neuve des Fossés Saint-Denis, rue Neuve des Filles Dieu et, pendant la Révolution, rue des Fossés de Franciade
Géocodification
Ville de Paris 1103
DGI 1097

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard de Bonne-Nouvelle
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard Bonne-Nouvelle est une voie située à la lisière des 2e et 10e arrondissements de Paris. Il fait partie de la chaîne des grands boulevards constituée, d'ouest en est, par les boulevards de la Madeleine, des Capucines, des Italiens, Montmartre, Poissonnière, Bonne-Nouvelle, Saint-Denis, Saint-Martin, du Temple, des Filles-du-Calvaire et Beaumarchais.

Situation[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Origine du nom est dû au voisinage de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle.

Historique[modifier | modifier le code]

Le boulevard de Bonne-Nouvelle, a été créé sur l'emplacement de l'enceinte de Louis XIII devenue obsolète. Il a été formé en voirie en vertu de lettres patentes de juillet 1676. L'exécution des abaissements du sol du boulevard ordonnés par une ordonnance royale du 15 mai 1832 entraîne la suppression de :

Cette ordonnance royale du 15 mai 1832 indique :

« Article 1. — Les dispositions indiquées sur les plans ci-annexés pour l'abaissement transversal du boulevard Bonne-Nouvelle, le nouvel alignement de ce boulevard au moyen de la suppression de la rue Basse-Porte-Saint-Denis et de l'impasse des Babillards, le prolongement de la rue Hauteville jusqu'au boulevard, et l'élargissement des impasses des Filles-Dieu et de Saint-Laurent, sont approuvés. L'exécution dudit plan est déclarée d'utilité publique.
Article 2. - Le Préfet, au nom de la Ville de Paris, est autorisé :
  • 1 - à traiter à cet effet avec les sieurs Labbé et Bègue, aux conditions stipulées dans l'acte passé entre ces propriétaires et le Préfet de la Seine le 31 décembre 1831;
  • 2 - à concéder, conformément au traité et aux conditions énoncées dans les engagements souscrits par les propriétaires riverains de la rue Basse-Porte-Saint-Denis, le sol de cette rue et du talus du boulevard, situé au droit de leurs propriétés, dans la proportion de l'étendue de leurs façades jusqu'à l'alignement du boulevard;
  • 3 - à concéder également aux propriétaires de l'impasse des Babillards le sol de cette impasse et de la partie de la rue Basse-Porte-Saint-Denis et du talus du boulevard qui se trouve au droit de cette impasse, etc... »

En 1842 et 1843, l'administration fait exécuter de grands travaux de nivellement, de pavage, de trottoirs, d'égouts, escaliers, etc... et fixe la moindre largeur de la voie à 35 mètres.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Quartier de Bonne-Nouvelle en 1760 (Plan de Vaugondy)
Boulevard de Bonne-Nouvelle, en direction de la rue du Faubourg-Poissonnière. À droite, une vue partielle de l'agence de La Poste construite à l'emplacement du bazar Bonne-Nouvelle.

Sur ce boulevard se trouvait le bazar Bonne-Nouvelle, ce bâtiment a brûlé deux fois : le 14 juillet 1849 (destruction partielle) et en 1930 (destruction totale). Aujourd'hui se trouve une grande agence de La Poste sur l'emplacement originel. Cette agence a été réalisée en 1953 par les architectes Joseph Bukiet (1896-1984) et André Gutton (1904-1980).

Accès[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.monalisait.fr/points-de-ventes.php : page consultée le 5 novembre 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :