Boulevard Vincent-Auriol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
13e arrt
Boulevard Vincent-Auriol
Vue sur le boulevard Vincent-Auriol.
Vue sur le boulevard Vincent-Auriol.
Situation
Arrondissement 13e
Quartier Salpêtrière, Gare
Début 153, quai de la Gare
1 quai d'Austerlitz
Fin 11, place d'Italie
Morphologie
Longueur 1 410 m
Largeur 42 m
Historique
Création 1818
Dénomination 1er mars 1976
Ancien nom Boulevard de la Gare
Géocodification
Ville de Paris 9829
DGI 9853

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard Vincent-Auriol
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard Vincent-Auriol est une voie du 13e arrondissement de Paris située dans le quartier de la Gare et celui de la Salpêtrière, qui relie la place d'Italie au pont de Bercy.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Immeuble au 20, boulevard Vincent-Auriol, vu du côté rue Edmond-Flamand.

Long de 1 410 mètres, il débute à la jonction des quais d'Austerlitz et de la Gare pour finir place d'Italie. Le viaduc de la ligne (M)(6) occupe son terre-plein central, entre le pont de Bercy et la place des Alpes, où la ligne redevient souterraine.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette voie doit son nom à Vincent Auriol (1884-1966), homme d'État français, président de la IVe République de 1947 à 1954.

Historique[modifier | modifier le code]

Le boulevard de la Gare dans les années 1900, à l'époque des omnibus de la CGO, lointain ancêtre de la RATP.

Plus anciennement, c'était :

  • à l'extérieur de l'ancien mur d'octroi :
    • boulevard de la Gare entre le quai de la Gare et la rue Nationale ;
    • boulevard d'Ivry, pour le reste ;
  • à l'intérieur de l'ancien mur d'octroi :

Le boulevard a été tracé sur l'ancien mur des Fermiers généraux, lors du rattachement du hameau d'Austerlitz à Paris et a pris le nom de « boulevard de la Gare » en 1864[1].

C'est par l'arrêté du 1er mars 1976 que le boulevard de la Gare a pris le nom de « boulevard Vincent-Auriol » en l'honneur de Vincent Auriol, président de la IVe République de 1947 à 1954.

Dans la nuit du 25 août 2005, un incendie dans un immeuble situé au no 20 fait 17 morts. Un lieu de mémoire se trouve dans le jardin James-Joyce voisin, et une plaque commémorative a été apposée sur la façade de l'immeuble[2]. Les rappeurs Médine et Seth Gueko ont tous deux évoqué ce drame dans l'une de leurs chansons.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté du 30 décembre 1864 ».
  2. http://pariscotejardin.blogspot.fr/2009/04/le-printemps-dans-le-square-james-joyce.html « Le printemps dans le square James Joyce (Paris 13e) », pariscotejardin.blogspot.fr.