Boulevard Carnot (Lille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulevard Carnot.

Boulevard Carnot
Situation
Coordonnées 50° 38′ 22″ nord, 3° 04′ 03″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Ville Lille
Quartier(s) Vieux-Lille
Morphologie
Type Boulevard
Histoire
Anciens noms Rue des fleurs

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Boulevard Carnot

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Boulevard Carnot

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Boulevard Carnot

Le boulevard Carnot est une artère de Lille, construite à partir de 1906 entre la place du théâtre et les anciens remparts en suivant le tracé de l'ancienne rue des fleurs.

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie et accès[modifier | modifier le code]

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le boulevard porte le nom du général Lazare Carnot, membre de la Convention nationale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le grand boulevard[modifier | modifier le code]

De la rue des fleurs au boulevard Carnot[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grand Boulevard.

La rénovation urbaine organisée par Alfred Mongy et Arthur Stoclet entre 1906 et 1914 conduit à la rectification de la rue des fleurs et son prolongement en un boulevard Carnot. « La percée du boulevard Carnot était en fait une réponse partielle à une problématique totalement ambitieuse pour l’époque : relier Lille à Roubaix et Tourcoing, au moyen d'une artère large de près de 50 mètres, et alimentée par deux voies de tramways rapides ». « Le Boulevard Carnot, nous l'avons vu, démarre désormais à l'angle de la place du Théâtre. Empruntant le tracé de l'ancienne rue des Fleurs, il longe l'ancien lycée Faidherbe, avant de prendre la direction de la Madeleine, au niveau du quartier du Romarin. Pour ce faire, il a fallu percer les remparts pour dégager l'accès »[1].

Cette percée entraîne la suppression de rues du centre, les rues des Oyers[2], des Suaires[3], du Bois Saint-Etienne, des Sept Sauts et la place des Guingnants [4]et la démolition d'anciennes maisons de style flamand[5].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Les écoles[modifier | modifier le code]

Collège et lycée de Lille (1796-1964)[modifier | modifier le code]

Lycée de Lille

Le collège de Lille est un établissement municipal installé dans le bâtiment de l'école centrale créée en 1796 [6] dans l'ancien couvent des récollets fondé en 1249 à l'angle entre la rue des arts et la rue des fleurs (actuel boulevard Carnot). Le décret du 20 août 1813 devait ériger le collège en lycée, mais la débâcle napoléonienne empêche son application. L'établissement est « collège royal » en 1845 puis « collège national » en 1848. « En 1844, le collège avait le personnel suivant : un principal, un aumônier, six professeurs pour les sciences, onze pour les lettres et quatre pour les points accessoires ; il comprend 52 internes et 180 externes. ».

Il est établi en 1852 sous la dénomination « lycée impérial »[7] dans les locaux rénovés, après un investissement municipal de un million cinq cents mille francs[8]. « Inauguré le 15 novembre 1852, (il) est bâti selon les plans de l'architecte Charles-César Benvignat, à l'emplacement des terrains occupés par l'ancien couvent des Récollets dont les bâtiments avaient échappé aux destructions après la Révolution. D'une grande austérité, l'établissement donne sur l'ancienne rue des Fleurs (actuel boulevard Carnot), l'ancien canal des Sœurs-Noires (comblé, rue des Jardins) et la rue des Arts »[9].

En 1893, le lycée est renommé en l’honneur du général Louis Léon César Faidherbe, ancien élève du lycée. En 1964, le Lycée Faidherbe déménage de la rue des arts vers la rue Armand Carrel.

Une plaque commémorative sur le mur extérieur boulevard Carnot rappelle l'histoire de l'école de 1796 à 1964 et rend hommage à Louis Pasteur.

Collège Carnot (depuis 1964)[modifier | modifier le code]

Depuis 1964, les locaux de la rue des arts et du boulevard Carnot forment le collège Carnot[10].

La faculté des sciences de Lille (1854-1894)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Université de Lille (avant 1970).

C'est dans une partie des locaux partagés avec le lycée impérial que Louis Pasteur s'installe en 1854 pour établir la faculté des sciences de Lille, cohabitant avec l'école préparatoire de médecine et de pharmacie de Lille, tandis que rue du Lombard est créée l'École des arts industriels et des mines (École centrale de Lille).

La faculté des sciences déménage en 1894 de la rue des fleurs vers le quartier Saint Michel, autour de la rue Jeanne-d'Arc, de la rue Gauthier de Châtillon (actuelle rue Angellier) et la place Philippe Lebon.


Terminus du Mongy[modifier | modifier le code]

L'extrémité sud du boulevard Carnot était le terminus du tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing conçu par Alfred Mongy et inauguré en 1909[11].

Références[modifier | modifier le code]