Boulet de Langevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Paradoxe des jumeaux.

Le Boulet de Langevin, appelé également Boulet de Jules-Verne-Langevin[1], est une expérience de pensée en relativité restreinte imaginée par le physicien français Paul Langevin dans un article de la revue Scientia en 1911[2]. Cette expérience est exactement celle du Paradoxe des jumeaux[3], mais présentée avec des voyageurs se déplaçant dans des boulets de canon, à la manière des voyageurs de Jules Verne dans De la Terre à la Lune, qui a inspiré Langevin. Elle est également présentée au Congrès de Bologne la même année. C'est cette conférence, et cette expérience de pensée, qui popularisera le paradoxe des jumeaux, plus habituellement présenté avec des fusées plutôt que des boulets.

Voir l'utilisation du paradoxe dans le film La Planète des singes de Franklin J. Schaffner (1968), adapté du roman de Pierre Boulle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Paty, « Paul Langevin (1872–1946), la relativité et les quanta », dans Bulletin de la Société Française de Physique, no 119, mai 1999, 15–20.
  2. Cet article est repris dans le livre de Pierre Biquard, Langevin, scientifique, éducateur, citoyen, Seghers, 1969.
  3. Voir Paul Langevin, Le paradoxe des jumeaux : deux conférences sur la relativité, textes présentés par Élie During, Presses universitaires de Paris Ouest, 2016.